Articles

Qui veut d'une éducation personnalisée?

Entre potentiel et solutions proposées, la pédagogie personnalisée semble actuellement prise dans une logique mercantile

Par Alexandre Roberge , le 25 mars 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 26 avril 2019

Où ira l’éducation dans les prochaines années? Il s’agit d’une question plus que légitime. Si la technologie avance à grands pas, comment pourra-t-elle modifier la formation? La remise en question d'un enseignement similaire pour tous est en cours. En effet, alors que la recherche démontre des dissemblances importantes entre apprenants, de plus en plus d’observateurs et de développeurs de solutions technologiques poussent vers de l’instruction personnalisée.

Rappelons la différence entre la personnalisation de l’apprentissage et l'apprentissage hybride. Les deux termes sont complémentaires comme le souligne cette chercheuse en éducation. L’hybride est une stratégie où une partie plus ou moins grande de l’enseignement se fait en ligne. L’apprentissage personnalisé est davantage une philosophie et une approche qui prend en compte ce que réussit ou non à l’apprenant et s’adapte en conséquence.

Pour des professeurs, cela permet de redynamiser la classe. En effet, en adoptant des solutions technologiques qui se basent sur les profils des élèves, ceux-ci témoignent d'un regain de motivation. D’autant plus que cela inclut souvent une pédagogie différente, par projets par exemple. Le rôle d’enseignant n’a pas le choix de se transformer dans une telle méthode. Cela demande de ne plus être un maître transmettant ses savoirs mais plutôt un guide qui peut accompagner chaque étudiant d’après son niveau de compétence et sa situation.

Personnalise-t-on les bonnes choses?

La personnalisation apporte beaucoup d’eau au moulin des développeurs de solutions technologiques et ceux qui affirment que la technologie améliore l’enseignement. Or, cela ne vient pas sans critiques. Aux États-Unis où le mouvement est en pleine croissance, certaines associations scolaires ont vu des parents, des professeurs et des apprenants, manifester contre l’implantation de ce type d’apprentissage. Il faut rappeler que pour réussir à offrir une éducation personnalisée, les logiciels doivent utiliser des données et des algorithmes afin de modifier l'enseignement pour chacun. Or ces données, comme bien des données, sont amassées par de grandes compagnies. Et cette collecte en fait grincer des dents certains. Jusqu’où ira l’éthique de la personnalisation?

Et puis, cette personnalisation se montre étrangement encore plus uniforme que l’enseignement traditionnel. En effet, les entreprises offrent des solutions qui peuvent s’appliquer partout. Conséquemment, les systèmes s’adaptent aux élèves dans un cadre qui leur est toujours imposé. La personnalisation a donc ses limites et ne se veut pas aussi ouverte que ses partisans veulent le croire ou le faire croire.

Cela peut peut-être s’expliquer par la manière de voir l’éducation, selon cet observateur qui signe un texte très intéressant sur le sujet. Il propose d’ailleurs une métaphore fort judicieuse. À son avis, le système scolaire américain (une critique pouvant être faite ailleurs) est beaucoup trop obsédé à ce que les élèves connaissent chaque élément pour construire une maison sans jamais leur demander d’en bâtir une. Pour lui, les systèmes personnalisés devraient donc permettre aux apprenants de se lancer et offrir de la rétroaction par la suite sur ce qu’ils ont fait. Il donne l’exemple d’un cours de statistiques où chaque étudiant devrait agir comme un statisticien et effectuer certaines tâches. À la fin, ils recevraient compliments et aussi choses à corriger à l’avenir avant de continuer dans leurs expérimentations.

En fin de compte, la question se pose : s’il y a des avantages à personnaliser l’éducation, le fait-on de la bonne façon? La personnalisation ne devrait-elle pas mener à une autre pédagogie plutôt que de copier ce qui se fait depuis de nombreuses années?

Illustration : Unsplash

Références

Dene Poth, Rachelle. « Personalized Learning Experiences: Why? And How? » Getting Smart. Dernière mise à jour : 20 mars 2018. https://www.gettingsmart.com/2018/03/personalized-learning-experiences-why-and-how/.

Forbus, Abbie. "What's the Role of the Teacher in a Personalized Learning Classroom?" The Thomas B. Fordham Institute. Dernière mise à jour : 24 mai 2018. https://fordhaminstitute.org/national/commentary/whats-role-teacher-personalized-learning-classroom.

Freeland Fisher, Julia. "Defining Personalized Learning and Blended Learning: Is There a Difference?" Education Next. Dernière mise à jour : 17 janvier 2019. https://www.educationnext.org/defining-personalized-learning-blended-learning-difference/.

Greene, Peter. "Personalized Learning Wants To Get Very Personal." Forbes. Dernière mise à jour : 21 juin 2018. https://www.forbes.com/sites/petergreene/2018/06/21/personalized-learning-wants-to-get-very-personal/#24a77634166a.

Greene, Peter. « Scaling Up Personalized Education. » Forbes. Dernière mise à jour : 10 septembre 2018. https://www.forbes.com/sites/petergreene/2018/09/10/scaling-up-personalized-education/#60aa0d81735e.

Kamenetz, Anya. « The Future Of Learning? Well, It's Personal. » NPR.org. Dernière mise à jour : 16 novembre 2018. https://www.npr.org/2018/11/16/657895964/the-future-of-learning-well-it-s-personal.

Lynch, Jay. « Why Personalization in Education Misses the Point. » Medium.  Dernière mise à jour : 13 juillet 2018. https://medium.com/age-of-awareness/why-personalization-in-education-misses-the-point-aa1ac84048ed.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné