Articles

Formation : de la logique des lieux à la logique des liens

4 temps pour changer de logique «formation du lieu à gérer» au «lien social à féconder»

Par Denis Cristol , le 26 mai 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 27 juin 2019

Temps 1 : Le «Centre» agence le monde autour de lui

Tous les chemins mènent à Rome affirme le dicton. On a en tête les centres villes. Mais, les organismes de formation se sont longtemps appelés "Centres de formation". Parce qu'ils étaient au centre d'enjeux économiques et sociaux, de mouvements et de déplacement de stagiaires, de questions, et de flux de budgets, d'emplois et de performance.

Leur unité de mesure et d'organisation était le stage. Une unité commode d'organisation, de comptabilité et de dynamique pédagogique. Les stages ne savent exister sans lieux pour les accueillir, c'est une des conditions essentielles. L'économie des stages est donc avant tout une économie des lieux pour les abriter. Mais avec le temps, les savoirs se sont diffusés plus largement; la seule autorité conférée au maître par la connaissance s'est affaiblie. Les pédagogues ont alors imaginé enrichir les stages, faire des cas pratiques, travailler sur le réel.

Las, le réel était toujours un peu distant et l'écart entre discours pédagogique prescrit et situation de travail ne cessait de croitre au fur et à mesure d'une complexification de la production des services. Progressivement les décideurs ont été forcé d'admettre que l'on apprenait bien au-delà des murs clos des salles de formation. Ils ont résisté un temps en équipant ces dernières de moyens numériques interactifs, de mobilier coloré et sur roulettes. Ils ont recréé un temps du désir de vivre des expériences.

Mais tout a continué; les explorateurs ont investi leur curiosité en ligne et ils n'ont eu de cesse de pousser leur investigation dans d'autres lieux pour s'ouvrir à d'autres personnes et d'autres idées. Une variété d'espaces s'est inventé; on les a nommés tiers lieux, fab lab, médiathèque de nouvelle génération, living lab, hacker space, recyclerie. Ce qui devenait important c'était les liens, les projets, la convivialité retrouvée plutôt que seulement la fonctionnalité des espaces. Tout ce que le «Centre de formation» avait mis en silo il s'agissait de l'ouvrir sur le monde. Dans un monde secoué par les crises climatiques, sociétales, économiques, l'urgence est à l'avènement d'écosystèmes d'action, d'innovation et d'apprentissage aptes à féconder le futur.

Temps 2 : La transformation par les espaces périphériques

De nouveaux professionnels apparaissent pour tisser des liens entre institutions. Ils réinventent sous nos yeux le développement territorial. Le monde industriel occidental ,en délocalisant ses productions de masse en Asie, a laissé des friches industrielles et des zones polluées. Son économie s'est déportée vers la production et l'exportation de services. Ce faisant le faible partage des bénéfices des sociétés tertiarisées a accru les déséquilibres économiques et sociaux. Les états ont alors utilisé les recettes du monde industriel, en rationalisation des dépenses, en rognant des services publics coûteux ou en mutualisant les ressources.

Après l'industrie qui avait délaissé ses usines, les états ont fermé maternités et hôpitaux coûteux, diminué leur emprise immobilière sur toutes leurs prérogatives régaliennes. Ils ont accentué la privatisation des biens communs y compris d'infrastructures et d'équipements stratégiques comme des ports, des aéroports ou des réseaux routiers. Des villes de tailles intermédiaires et des villages ont été abandonnés à leur sort. Les centres villes ont été dévitalisés par des zones commerciales mieux à même d'offrir en masse des biens de consommations à faible valeur ajoutée éthique et environnementale.

De nombreux lieux se sont trouvés abandonnés. Le chômage et les tensions sociales augmentaient le populisme faisant porter sur le dernier arrivant la cause des déséquilibres. Ce qui importait aux décideurs locaux était de revitaliser ces non-lieux, cicatrices du monde ancien mais dans le même temps ouverture au potentiel créatif. Que peuvent des centres de formation tournés vers la préservation du passé et la grande distribution du savoir aux déséquilibres constatés ? Ils ne peuvent rien pour le futur car ils sont dans de trop nombreux cas centrés sur la transmission de savoirs dépassés. C'est à dire de savoir décontextualisé et détaché des réseaux d'acteurs engagés dans l'imagination de nouveaux projets.

Temps 3 : L'économie des liens

L'économie des liens pousse sur les décombres idéologiques et matériels du monde de l'hyperconsommation qui épuise les hommes et les paysages. Elle s'intéresse à bâtir des communautés inclusives et à réinventer des espaces de rencontre entre les idées, les énergies et les ressources.

Elle invente de nouvelles pratiques comme les friches culturelles "Le mot friche désigne des lieux qui se sont inventés pour correspondre à des pratiques culturelles émergentes, pas encore institutionnalisées. Ce sont des endroits où la question artistique ne réside pas que dans la performance, mais dans l'émotion."

L'une des premières friches culturelles aurait été inventée tout du moins en France par l'exploratrice artiste Fazette Bordage en 1980. La friche culturelle joue sur d’autres ressorts que l'argent. Avec internet l'économie se fait réticulaire et forme un réseau. Elle prend pour moteur le couple don-contre don qui fabrique l'énergie solidaire d'entreprendre. Le lieu est moins vu comme un espace dont il faut optimiser la gestion mais comme un potentiel de rencontre à vitaliser, un bien commun à habiter. Un lien où les envies sociales résonnent.

L'urbanisme transitoire participe de cette énergie qui utilise le lien social comme une finalité et un moyen. Dans la foulée les programmes d'état comme en France «œur de ville» s'efforcent de trouver des solutions et des métiers de développeurs territoriaux se structurent.

Temps 4 : Évolution des gouvernances

Les dirigeants des grandes institutions établies voient d'un œil goguenard les démarches d'innovations à l'œuvre au sein de leurs propres organisations mi-amusés, mi-inquiets. Ils perçoivent pour partie que leurs indicateurs de gestion sont lacunaires mais sont pour l’instant bien incapables d'en substituer de mieux adaptés pour favoriser les métamorphoses nécessaires.

Dès lors, ils laissent faire avec une neutralité plus ou moins bienveillante ceux qui pratiquent le collaboratif entre l'intérieur et l'extérieur des organisations. Ces passeurs apportent des remises en question et des possibilités nouvelles. Les dirigeants continuent de maîtriser les ressources que gèrent leurs institutions mais ils peinent à créer l'ouverture et la liberté nécessaire à la création des liens pourtant indispensables au renouvellement de la trame sociale.

Et si ceux qui portaient le futur étaient ceux investis dans la fabrication de liens plus que ceux qui gèrent les biens ? Et si les dirigeants revoyaient un peu leurs priorités et redevenaient des développeurs ?

Sources

Plateau urbain http://dixit.net/nb/plateau-urbain

Millénaire 3 vers une économie du lien social 
https://www.millenaire3.com/Interview/2013/vers-une-economie-du-lien-social

Télérama Fazette Bordage, créatrice de la première friche culturelle
https://www.telerama.fr/sortir/ca-existe-depuis-40-ans-,-fazette-bordage,-creatrice-de-la-premiere-friche-culturelle-francaise,n5752232.php

Marcel Mauss don contre don
http://www.sietmanagement.fr/theorie-du-doncontre-don-donnerrecevoirrendre-m-mauss/

Movilab définition des tiers lieux  
http://movilab.org/index.php?title=D%C3%A9finition_des_Tiers_Lieux

Wikipedia friche industrielle https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Friche_industrielle

Apprendre à partir de dialogue de lieux et de communautés
http://4cristol.over-blog.com/2019/04/apprendre-a-partir-de-dialogue-de-lieux-et-de-communautes.html

Cohésion des territoires - Action cœur de ville
http://www.cohesion-territoires.gouv.fr/programme-action-coeur-de-ville-la-grande-transformation-pour-les-centres-villes-demarre

Carrefour – Développeurs territoriaux http://developpeurs-territoriaux.org/le-carrefour/

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné