Articles

La nouvelle clientèle de la formation universitaire : moins de télé, plus d’internet, moins de cours en classe plus de...*

Par Denys Lamontagne , le 15 avril 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 16 avril 2011

La proportions de jeunes sans expérience universitaire qui s’inscrivent à des cours à distance de niveau universitaire augmente de façon régulière. L’idée fait son chemin et s’intègre naturellement dans les pratiques des jeunes.

À l’Universitat Oberta de Catalunya (UOC) la proportion de jeunes étudiants à distance (moins de 21 ans) est passée de 2,9 % en 2005 à 5,6 % en 2010, en une progression continue. L’UOC est une université entièrement en ligne.

Si on considère qu’Internet est entré dans les moeurs autour de l’an 2000 et que l’Internet social a décollé à partir de 2006, cela laisse entre 5 et 10 ans d’utilisation aux jeunes et ceux-ci commencent à arriver dans les universités avec des pratiques numériques bien intégrées. Ce qui les attire le plus à l’UOC est la flexibilité offerte par la FAD en plus de l’offre diversifiée de programmes.

De plus parmi eux un certain nombre, quoique encore réduit, ont expérimenté l’apprentissage en ligne au secondaire et sont prêts à poursuivre à l’université.  Autoriser l’utilisation de la FAD au secondaire ne fera qu’augmenter la demande aux niveaux supérieurs.

Participation, autonomie

Parallèlement à ces chiffres, on constate que les jeunes utilisateurs d’Internet fréquentent la télé en proportion inverse leur habitudes Internet.  La télé est un média passif, à part le zapping, alors qu’internet demande une participation à plusieurs niveaux, que ce soit social, intellectuel, rédactionnel ou simplement pour s’amuser. On regarde aussi des vidéos sur Internet, mais pas comme des émissions de télé.

Que dire de la passivité dans les classes ?  Des élèves qui parlent entre eux, qui digressent à volonté, qui essaient toutes sortes d’hypothèses, qui s’amusent en apprenant ne sont pas si courants dans ces lieux; un professeur ne pourrait laisser faire, même s’il le voudrait à moins d’avoir l’appui de sa direction et l’accord de ses collègues. Déjà que de proposer des enregistrements de cours ou des devoirs dans Internet passe pour une révolution...

Que l’idée de la formation en ligne passe par la tête de certains n’est pas donc surprenant. L'autonomie est une valeur appréciable pour la plupart des gens. Si on ne leur fait pas confiance en ce qui concerne leur auto-discipline et leur autonomie alors qu'ils la pratiquent en dehors de l'école, ils iront la chercher là où on leur laisse. Cela deviendra sans doute de plus en plus courant comme on commence à l’observer.

Télécharger «Flexible education: Analysing the changing demographic of online students at the Open University of Catalonia» - Document .pdf - eLearning Europa

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné