Articles

Publié le 22 septembre 2019 Mis à jour le 25 octobre 2019

Comment utiliser WhatsApp pour implémenter des activités pédagogiques de lecture, écriture, écoute active et expression orale ?

Comment un enseignant ou mentor peut utiliser efficacement les réseaux sociaux dans sa pratique ?

WhatsApp via Freepik

Quelles sont les différentes compétences qui peuvent être développées au travers de l’utilisation de WhatsApp dans un cadre éducatif ?

  1. Lecture

Le développement des compétences en lecture est l'une des tâches les plus faciles sur WhatsApp, car nous pouvons simplement leur envoyer des activités s’appuyant sur des ressources textuelles pour améliorer leur compréhension à travers la lecture. Cependant, les textes[1] doivent être court car la lecture sur des écrans mobiles n’est pas toujours confortable. Ils doivent couvrir des sujets d’intérêt des jeunes : textes publicitaires, humoristiques, blagues, courts articles de mode, tendances… Ils peuvent être envoyés sous forme de de liens vers des pages Web ou de photographies d'une partie du manuel. Chaque élève suit le lien attribué à son groupe.

Pour leur permettre de développer leur vocabulaire à travers la lecture, vous pourriez par exemple, donner un mot précis du vocabulaire à chacun de vos élèves, puis leur encourager à trouver une/des images qui illustrent ce mot, et enfin à construire une phrase simple contenant ce mot. Leurs exemples de phrases associées à leur image peuvent être partagée dans le groupe de classe et vous pouvez y donner votre rétroaction. Mais comme l’image et l’exemple ont été donné par l’apprenant, cela augmente leur capacité de rétention de ce terme du lexique. En outre, la dimension collaborative du rendu, fait qu’ils peuvent apprendre plusieurs mots par jour avec des exemples illustrés par leurs autres camarades.

Utiliser WhatsApp ou tout autre réseau social pour diffuser le matériau de lecture permet également de faire des économies de temps et de ressources matérielles car l’enseignant ou l’établissement n’est plus obligé de faire des copies. Si un texte s'avère trop difficile pour un élève, on peut facilement lui en attribuer un autre, ou si un élève arrive en retard, on peut facilement lui remettre un texte.

Évidemment, ces activités de lecture ne remplacent pas celles pratiquées en salle de classe. Elles sont justes complémentaires pour renforcer les compétences acquises en classe et leur fournir des contenus proches de leur réalité afin de maximiser leurs engagements et motivation. En plus, ils peuvent les lire n’importe quand (dans les délais limites prévu) et n’importe où.

  1. Écriture

L'écriture est une autre compétence utile que l'on peut facilement faire pratiquer aux élèves via WhatsApp et c'est plus amusant lorsque les règles ont été fixées ! Rappelez-vous simplement que les textes assignés doivent être plus courts que les devoirs sur papier. Nous suggérons que ce type d'activité soit utilisé pour encourager la rédaction purement communicative et informelle.

Les étudiants se sentent vraiment motivés à faire ces tâches car c'est quelque chose qu'ils font habituellement : ils utilisent WhatsApp pour communiquer sur une variété de sujets via le langage écrit. Cependant, ce type d’activité sied davantage dans l’enseignement des langues étrangères[2]. C’est le cas de Yassir El Hajel Sheikh, lauréat du Prix Pearson 2017 des Enseignants pour l’Afrique et le Moyen-Orient, qui se sert de WhatsApp pour corriger et commenter certains exercices de compréhension écrite de ses élèves. Une tâche qu’il dit impossible avec une classe de plus de 50 élèves du primaire.

Hande Gunel, enseignant d’anglais en Turquie, se sert également de WhatsApp pour développer la grammaire de ses élèves à travers une activité leur demandant d’envoyer une photo de groupe décrivant ce qu’ils font (ou ce que fait quelqu'un d'autre). Cela peut se faire après les cours comme devoir ou comme exercice pour apprendre le présent de l’indicatif en Anglais.

Figure : Exemple d'une activité d'écriture

Les apprenants sont généralement motivés à participer à cette activité car ils peuvent utiliser la langue cible pour communiquer avec leurs camarades de classe. Partager des choses qui sont liées à leur propre vie et en apprendre davantage sur la vie des autres augmente leur motivation.

Un autre avantage est l'authenticité ; les élèves peuvent produire des phrases qui sont vraies et qui ont des buts de communication réels. Ils peuvent en fait en apprendre davantage sur leurs camarades de classe et avoir plus d'interaction avec eux[3].

De plus, comme les élèves sont capables de voir de nombreux exemples d'une même langue, ils auront une bonne exposition à la langue cible et pourront donc facilement l'assimiler. L'enseignant a la possibilité de donner sa rétroaction dans le groupe de messagerie afin que tout le monde puisse voir les erreurs des autres et apprendre d'eux.

  1. Écoute active

Un moyen de développer l’écoute active[4] de vos apprenants à travers WhatsApp est de leur envoyer des contenus audiovisuels (enregistrements audio ou vidéo) avec des consignes précises de taches à réaliser. Par exemple, Neusa Pretzel, enseignante au Brésil, partage des liens vers des vidéos éducatives sur Youtube[5] avec ses élèves. Les élèves regardent les vidéos avant le cours, puis posent des questions sur les vidéos dans leur groupe WhatsApp et s’y entraident mutuellement sous la supervision de l’enseignante. À travers ce modèle de classe inversée, Neusa Pretzel est capable d’avoir plus de temps pour un enseignement de qualité en présentiel grâce à WhatsApp.

Un autre exemple est celui de l’enseignante de Langue anglaise à l’Université Bilgi d’Istanbul, Melek Didem Beyazoglu, qui utilise ainsi un groupe de classe WhatsApp pour faire des micro-dictées avec ses élèves[6]. Ces derniers écoutent de très courts enregistrements puis essaient de les écrire. Ils peuvent écouter autant de fois qu'ils le souhaitent, jusqu'à ce qu'ils soient satisfaits de ce qu'ils ont fait. De cette façon, les élèves ont la possibilité d'écouter la prononciation et l'intonation du vocabulaire cible. Ils ont également la possibilité de voir le mot ou l'expression dans un contexte.

Figure 2: Partage de ressources vidéo lors d'une séance de e-mentoring

Lorsque des applications de messagerie comme WhatsApp, sont utilisées pour l'écoute, les élèves en profitent beaucoup car ils ont le contrôle de la lecture. Ils peuvent faire une pause ou réécouter l'enregistrement autant qu'ils le souhaitent.

  1. L’expression orale

Réaliser des activités d’expression orale en classe est parfois compliqué, surtout si vous avez un grand nombre d’apprenants. Il est souvent difficile d’écouter tout le monde ou de couvrir tous les sujets avec un temps limité.

Un enseignant iranien, Mojtaba Jahanshahi, a trouvé une solution à ce problème en utilisant WhatsApp pour prolonger le temps d’apprentissage. Il a mis sur pied un groupe WhatsApp avec des tâches régulières qui demandaient aux élèves d'écrire ou d'enregistrer leur discours en anglais. En conséquence, il a constaté que ses élèves sont devenus plus motivés et ont commencé à communiquer plus librement. L'utilisation de WhatsApp leur a donné l'occasion de s'exercer à écrire et à parler dans un environnement qu'ils connaissaient bien et pour lequel l'emploi du temps scolaire ne leur avait pas laissé suffisamment de temps.

Pareillement pour Mauricio Vidal Gheiler, enseignant au Pérou, qui a découvert que ses élèves, plus timides, devenaient souvent des communicateurs très actifs lorsqu'ils utilisaient WhatsApp et d'autres applications de réseaux sociaux. De plus, la confiance qu'ils ont acquise en utilisant WhatsApp a également commencé à avoir un effet sur leur activité en classe !

Enfin, WhatsApp vous permet aussi d’individualiser vos commentaires aux apprenants en vérifiant l’articulation et la fluidité des enregistrements audio. Ces derniers vous permettent plus tard de mesurer l’évolution des apprenants.

Peu importe l’activité que vous voudrez implémenter sur WhatsApp, une bonne préparation est nécessaire. Vous devez vous rassurer de fixer des règles claires et comprises afin que la réalisation des taches puisse être collaboratives, productives et bénéfiques pour tous.

Partir de ce que les élèves utilisent

Ce ne sont là que quatre exemples. Les principes de chacun peuvent être repris et adaptés à d'autres exercices. Nous sommes sûrs que vous pouvez trouver d'autres façons d'utiliser et de personnaliser WhatsApp ou tout autre réseau social dans votre approche pédagogique.

Quoiqu’il en soit, les réseaux sociaux sont des outils dont l’ubiquité les rends presqu’indispensable pour accroitre la motivation et l’engagement des apprenants. Si vous avez la passion du métier et une expérience minimale d’usage de WhatsApp, la réalisation de ces activités pour le développement des compétences de vos élèves, sera un jeu d’enfant.

Notes et références

[1] Les textes authentiques peuvent être facilement choisis car il existe une grande variété de textes disponibles sur Internet. Pour les niveaux supérieurs, les nouvelles et/ou les articles de journaux peuvent être bénéfiques.
 

[2] « 5 Ways to Use WhatsApp in the ELT Classroom », Resources for English Language Learners and Teachers | Pearson English (blog), 7 novembre 2017,
https://www.english.com/blog/5-ways-use-whatsapp-elt-classroom/
 

[3] « Using Messenger in the Classroom – by Jonathan Donnellan, Hande Gunel and Melek Didem Beyazoglu « IH Journal », consulté le 10 mai 2019,
https://ihjournal.com/using-messenger-in-the-classroom-by-maureen-mcgarvey
 

[4] « WhatsApp in the classroom to foster listening and speaking | TeachingEnglish | British Council | BBC », consulté le 10 mai 2019,
https://www.teachingenglish.org.uk/blogs/loli-iglesias/whatsapp-classroom-foster-listening-speaking
 

[5] Etant donné que WhatsApp a directement intégré certains réseaux sociaux hébergeant des vidéos comme Youtube et Facebook, l’apprenant peut ainsi accéder au contenu sans pour autant quitter WhatsApp. Ce qui limite ou atténue les risques de distraction.
 

[6] Patient Rambe, « Using Mobile Devices to Leverage Student Access to Collaboratively-Generated Resources: A Case of WhatsApp Instant Messaging at a South African University », ResearchGate, consulté le 14 février 2019,
https://www.researchgate.net/publication/266645202_Using_mobile_devices_to_leverage_student_access_to_collaboratively-generated_resources_A_case_of_WhatsApp_instant_messaging_at_a_South_African_University


Mots-clés: Lecture Enrichie Compréhension whatsapp art oratoire éducation écriture

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !