Articles

Comment reconnaitre si on s’est trompé de carrière ?

Réorienter son parcours professionnel

Par Christian Élongué , le 16 juin 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 12 septembre 2019

Introduction

Tout être humain est unique, singulier et différent. Cette singularité de l’individu est d’abord visible à travers nos gênes. Aucun être humain sur Terre ne peut parfaitement ressembler à l’Autre. Même les jumeaux qui sont nés au même moment ont des traits qui permettent de les différencier. Même les jumeaux ont des talents, aspirations et destins différents.

Certains pensent que l’Homme est un être prédestiné, qui subit ou suit son destin, longtemps tracé par un être transcendantal communément appelé le Créateur ou Dieu. D’autres en revanche, perçoivent l’Homme comme étant le maître et acteur de son destin. Existentialistes, ils accordent à l’Homme un rôle plus actif dans la définition de sa trajectoire de vie, laquelle dépend de l’environnement, des décisions et habitudes quotidiennes. Qu’il s’agisse de l’un ou de l’autre, tous s’accordent sur le fait que chaque être humain a une mission sur cette terre, quitte à chacun de l’accomplir ou non. Et l’une des préoccupations centrales de chaque individu est de pouvoir choisir le bon ou meilleur choix de carrière. Celui qui est en adéquation avec ses motivations, aspirations et passions.

Cet article propose que vous identifiez si vous avez adopté une bonne voie de carrière, puis vous suggère des pistes pour non seulement faire de bons plans de carrières mais les accomplir effectivement. Si vous pensez que cet article ne vous concerne pas parce que n’ayant point débuter votre carrière ou parce qu’étant en son terme, alors détrompez-vous ! Une carrière n’est pas seulement en rapport avec la profession qu’on exerce au cours d’une vie. Notre carrière, même professionnelle, démarre bien avant qu’on obtienne son premier emploi et se poursuit bien au-delà. La véritable carrière de chaque être humain, est de s’accomplir tout au long de sa vie.

  1. Choisir sa carrière : plus facile à dire qu’à faire.

Avant de commencer, voici 4 questions clés à se poser pour définir sa carrière professionnelle : Que sais-je faire ? Qu’est-ce que j’aime faire ? Comment défini-je le bonheur et la réussite ? Quel genre de vie voudrais-je ?

Pour faciliter[1] le processus souvent écrasant du choix d'une carrière, le Collège Rasmussen a créé un outil interactif pour aider dans le choix de carrière. À partir des données statistiques du Bureau International du Travail, on peut visualiser et compare le salaire médian et le nombre de personnes employées dans divers domaines et titres d'emploi. Vous pouvez restreindre vos options en choisissant les domaines de carrière qui vous intéressent.

  1. Les signes qui montrent que vous vous êtes trompé de carrière.

Trouver la bonne carrière est un exercice difficile et parfois intimidant, même pour les plus préparés et expérimentés. Et il est de plus en plus fréquent de se rendre compte, après plusieurs années de boulot dans un secteur, que l’on n’est pas satisfait et qu’on s’est trompé. Voici des astuces pour savoir si vous êtes dans la bonne voie ou non.

  • Vous êtes stagnant, travaillez dur mais récoltez des résultats insatisfaisants

Les résultats obtenus ne sont pas ceux que vous attendez ou ceux qu’obtiennent vos pairs. Peut-être n’avez-vous pas les compétences ou le talent pour les obtenir. Jennifer Yeko, qui travaille dans les relations publiques et le recrutement chez True Talent PR, affirme que le fait de stagner est un signe révélateur d'être dans le mauvais secteur. Par exemple, si vous occupez le même poste depuis plus de trois à cinq ans et vous n'apprenez rien de nouveau ni n'évoluez au sein de la structure hiérarchique de l'entreprise, c'est peut-être un signe que vous êtes prêt pour une reconversion. Mais c'est aussi un signe pour réévaluer votre travail et vous demander : « Qu'est-ce que je pourrais faire pour me sentir plus épanoui ? »

  • Vous n’êtes pas enthousiaste à l’idée d’aller au travail.

Pour de nombreux professionnels[2], le lundi matin est un véritable calvaire car cela annonce le retour au travail. S’il vous arrive, à plusieurs reprises, de ne point être motivé à vous rendre au travail, il faudrait réévaluer vos motivations. Il existe des signes qui sont autant d’indicateurs moins d’un problème dans l’entreprise que d’une erreur dans la carrière. Suivez-les !

  • Votre travail n’est pas aligné avec vos valeurs et objectifs ou croyances

La fonction, le salaire, le lieu ou encore le prestige de l’entreprise sont des avantages évidents, mais ils peuvent cacher un désaccord avec les valeurs morales ou politique d’une carrière. Selon Rachel Bitte, directrice des ressources humaines chez Jobvite, il s'agit là d'un « cas désespéré, il est temps d'aller de l'avant. Même si l’emploi est lucratif, il est difficile d'échapper à ce sentiment de naufrage lorsque votre travail quotidien ne correspond pas à vos priorités générales». Si vous passez plus de temps à penser à d'autres possibilités de carrière qu'à la façon de continuer à travailler dans le domaine où vous travaillez, c'est peut-être le signe[3] que vous cherchez un autre type de satisfaction que votre emploi actuel.

  • Vous vous plaignez beaucoup de votre travail

Si vous passez beaucoup de temps à vous plaindre de votre travail, et cela au bureau comme à votre domicile, et que vous nourrissez des pensées négatives, c’est probablement que vous avez fait un mauvais choix de carrière et qu’il est temps de changer. Si vous seriez même heureux de le quitter ou d’être viré, c’est le signe évident que votre choix de carrière ne vous convient pas.

  1. Les signes qui montrent que vous êtes sur le bon chemin

Les conseils suivants vous aideront à savoir si vous avez trouvé la bonne carrière ou non.

  • Vous aimez sincèrement ce que vous faites.

Si vous vous réveillez le matin excité et curieux de ce que vous allez apprendre et accomplir au travail, alors c'est un signe clair que vous avez choisi la bonne carrière. Le travail que vous faites pourrait être quelque chose que, si vous n'aviez jamais obtenu l'emploi, vous le feriez toujours parce qu’intrinsèquement motivé.

Un sondage de l’Institut Gallup en 2013 a révélé que seulement 13 % des employés sont motivés au travail. Cela représente moins de deux employés sur dix dans une entreprise donnée. L'enquête a également révélé que près d'un quart des employés (24 %) étaient « très désintéressés » de leur travail. Non seulement ces employés manquaient-ils de motivation, mais ils étaient aussi malheureux ou improductifs d'une manière qui pourrait potentiellement affecter d'autres employés.

En 2018, l’institut Gallup a également révélé que, seuls 6 % des employés français s’affirment engagés au travail. Un taux qui en fait les salariés les moins motivés d’Europe et les plus pessimistes au monde. Comparée à d'autres pays, la main-d'œuvre suisse est moins carriériste. Pour les employés suisses, les facteurs de motivation les plus importants au travail sont des dirigeants compétents, une définition claire des responsabilités et un environnement de travail basé sur la confiance[4]. Le salaire ne fait pas tout, révèle la dernière étude Deloitte.

  • Vous êtes bon dans ce que vous faites.

Il faut beaucoup d'efforts et de temps pour développer une compétence. Si vous constatez que vous dépassez de loin vos homologues dans votre poste ou que vous avez un talent, cela montre que vous êtes à la fois disposé et capable d'apprendre tout ce que vous pouvez sur votre domaine professionnel. Devenir un expert dans votre domaine exige de la détermination et de la constance, ce qui ne serait guère agréable si vous ne trouviez pas votre domaine satisfaisant. Trouver l'industrie qui vous intéresse vraiment est la clé pour trouver de la valeur et du plaisir dans votre travail.

  • Votre vie est équilibrée et vous êtes confiant

Vous travaillez dans les heures où vous vous sentez le plus inspiré, créatif et productif. Vous avez l'impression d'être au sommet de votre art et de prendre la vie par les cornes[5]. Vous vous sentez en contrôle de votre vie et votre parcours professionnel est adapté à votre personnalité et l'environnement vous permet de vous épanouir. La bonne carrière ne financera pas seulement votre vie désirée, mais fera partie de ce que vous voulez dans votre avenir.

Enfin, choisir un parcours professionnel est l'une des décisions les plus importantes que vous puissiez prendre, car la vie est trop courte pour être malheureux au travail. Je recommande aux employés de rechercher des entreprises qui correspondent à leurs intérêts, capacités et sensibilité. Et aux employeurs de créer des entreprises motivantes et attractives.

Illustration : FreePik - kues1

 

[1] Sandra Dumais, « Choix de carrière éclairé et succès professionnel », Thot Cursus, consulté le 18 juin 2019
https://cursus.edu/articles/41407/choix-de-carriere-eclaire-et-succes-professionnel
 

[2] Schuyler Richardson, « 8 Signs You’ve Chosen the Right Job », consulté le 18 juin 2019,
https://www.lifehack.org/309681/8-signs-youve-chosen-the-right-job
 

[3] Mia Mercado, « 7 Signs You’re Not In The Right Career, According To Experts », Bustle, consulté le 17 juin 2019
https://www.bustle.com/p/am-i-in-the-right-career-7-signs-its-not-a-good-fit-according-to-experts-2358347
 

[4] Petra Coach, « 5 Signs You’ve Picked the Right Career », AllBusiness.com, 14 juin 2015
https://www.allbusiness.com/5-signs-you-picked-right-career-22967-1.html
 

[5] Leila Parker, « How to Know You’ve Chosen the Correct Career », consulté le 07 juin 2019
https://journal.media/how-to-know-youve-chosen-the-correct-career

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné