Articles

Un système éducatif performant s’occupe de ses professeurs

Un environnement professionnel cohérent

Par Denys Lamontagne , le 22 mars 2011 | Dernière mise à jour de l'article le 08 novembre 2016

Qu’ont en commun les systèmes éducatifs de Singapour, de l’Ontario et de la Finlande ? Peu de choses sinon que d’être très performants au niveau international. Et quel rapport peuvent-ils avoir avec des systèmes aussi technologiques que celui du Maine, le premier État à avoir adopté le dispositif un ordinateur / un étudiant ?

Pour les trois premiers, un point commun les réunit au delà de leurs importantes différences d’organisation et de fonctionnement : ils ne laissent pas la question de la qualité des professeurs au hasard. Non seulement ne sélectionnent-ils que les meilleurs candidats à la profession mais ils les préparent et les accompagnent dans une démarche de perfectionnement et d’amélioration continue tout au long de leur carrière. Ainsi ils recrutent, préparent, développent et conservent des enseignants et des dirigeants impliqués et efficaces.

Au delà d’une politique établie, on parle ici d’un système et d’un environnement professionnel cohérent.  Au départ on attire et sélectionne les meilleurs candidats; les places se méritent. Puis on investit dans l’apprentissage continu : du temps de formation et de collaboration pour les professeurs intégré aux pratiques du système. On rend également la profession d’enseignant attirante et prestigieuse, profession où les efforts investis par les enseignants créent une valeur, une culture et mènent à une reconnaissance et des opportunités. Enfin, le système de recrutement des dirigeants tient compte prioritairement des compétences pédagogiques : ce sont d’excellents enseignants. Des administrateurs extérieurs au système d’éducation ne sont pas engagés, tout comme un enseignant du primaire ne s’occuperait d’une école secondaire sans avoir enseigné au secondaire.

Ces conclusion sont issues du rapport de l’Alliance for Excellent Education et du Stanford Center for Opportunity Policy in Education «Teacher and Leader Effectiveness in High-Performing Education Systems»  - Version intégrale -  Version résumée - .pdf

Parallèlement, une courte analyse du système éducatif du Maine et de son expérimentation 1/1 (un ordinateur / un étudiant), avec ses aléas, en arrive sensiblement aux mêmes conclusions quant aux facteurs de succès : la formation continue des professeurs en est une des clés principales.  Après neuf ans d’opération de ce programme, des conclusions se sont imposées clairement.

Non seulement doit-on identifier précisément les objectifs à atteindre, ce qui définira le «succès», mais il est nécessaire de soutenir les dirigeants et les professeurs avec les moyens de découvrir comment, de s’organiser et de partager leurs conclusions vers les objectifs définis. Le dégagement de temps de formation et de partage régulier et systématique est essentiel.

Dans le contexte du Maine où toutes les écoles sont bien équipées et reliées, des formations en ligne sous forme de «Webinars» sont très fréquentes ainsi que les ressources d’accompagnement en ligne, mais on remarque que dans les trois autres exemples précédents ces formules sont également implicites. 

Internet permet une responsabilisation locale et un meilleur partage entre les écoles.  Les systèmes performants mettent à profit ces possibilités. Ces possibilités sont puissantes et ne coûtent presque rien.  En fait elles permettent des améliorations importantes pour un coût marginal.

Références

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné