Articles

Tout le monde cherche, mais tout le monde ne veille pas !

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 25 octobre 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 15 juin 2011

Quelle différence y a-t-il entre veille informationnelle et recherche d'information ? Si vous ne vous êtes jamais posé la question, c'est que vous ne le savez pas non plus. Comme moult personnes alors, vous manipulez à tort et à travers ces deux concepts sans savoir que chacun recouvre un sens bien défini.

Un peu en réaction à cette tendance à amalgamer ces deux concepts, surtout à l'ère du web 2.0, le blog CaddE-reputation a publié un billet pour rétablir la vérité. Une comparaison croisée mettant en exergue la différence et la complémentarité, s'il en existe, entre veille informationnelle et recherche d'information.

Au-delà d'une mise au point sémantique, il s'agit dans ce billet de montrer que les deux processus ne mobilisent pas la même méthodologie comme ils ne font pas intervenir les mêmes outils et qui plus est, ne poursuivent pas les mêmes objectifs. Or le sens commun semble faire des concepts de "veille" et de "recherche d'information" des synonymes.

Méthode

En veille, on traque l'information mais on la stocke aussi de manière efficace pour répondre à une question spécifique en temps opportun. Cette activité qui se déroule sur le long terme porte sur des sources statiques, autrement dit des sites mis en surveillance à cause de leur intérêt.

Une fois, l'information collectée, elle est explorée minutieusement. La finalité étant d'y repérer des informations utiles à un changement dans l'organisation par exemple. En outre, la veille ne s'applique pas au tout venant. L'information collectée lors de ce processus est traitée avant analyse.

Outils

Naturellement, les outils de veille ne sont pas les même que ceux de la recherche simple de l'information. "Pour la veille, il sera utile d’avoir un outil d’agrégation de flux RSS, qui permet d’affiner sa collecte (filtres), et qui surtout permet une indexation rapide et ergonomique (tags, filtres de recherches internes, etc.) des résultats". Alors que pour une recherche d'information, un outil de recherche doté de bonnes capacités de scannage suffit.

Dans la même veine, des outils gratuits existent et permettent de faire une bonne recherche d'information. En revanche, les meilleures technologies de collecte, de tri et d'indexation ne sont proposées que par des plate-formes payantes.

Qu'est-ce qui change ?

A la lecture du billet du blog CaddE-reputation, on découvre une acception de la veille différente de celle qui est communément admise. Si la veille est entendue comme la mise en surveillance des sources afin d’obtenir des informations nécessaires à la prise de décision, il apparait que beaucoup de veilleurs proclamés ne sont en fait que des chercheurs.

Et vous, êtes-vous veilleur ou chercheur ? Votre témoignage nous intéresse, n'hésitez pas à l'ajouter en commentaire à cet article.

Photo : Jen R., Flickr, Licence CC.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné