Articles

B2I adultes : un nouveau certificat pour attester de ses compétences informatiques et Internet

Par Christine Vaufrey B , le 14 septembre 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 04 avril 2011

Le B2I adultes a officiellement vu le jour en France en mai 2010, après plusieurs années d'expérimentation dans les espaces de formation agréés.

Le B2I adultes s'inscrit dans le déjà vaste ensemble des certifications délivrées par l'Education nationale pour attester des compétences informatiques et Internet de diverses populations. Il rejoint ainsi les B2I école, collège, lycée et CFA, le C2I1 étudiant et les C2I2 de différentes familles de métiers. Cette création atteste de la volonté de l'Education Nationale de prendre en compte les adultes en formation qualifiante ou non, qui ne bénéficient pas de fortes compétences en matière d'usage des TIC. Il peut être considéré comme la première marche du dispositif global de certification informatique et Internet, sans que soient d'ailleurs garanties les possibilités de validation d'une éventuelle montée en compétences dans la population concernée.

Philippe Cazeneuve décrit fort bien sur son blogue Savoirs en actes les composantes et modalités de validation du B2I adultes. On y apprend que le référentiel de compétences de ce certificat est composé de cinq domaines :

  • Environnement informatique
  • Attitude citoyenne
  • Traitement et production
  • Recherche de l'information
  • Communication

Dans chaque domaine, trois à quatre compétences sont à acquérir, et il faut avoir validé 70 % des compétences de chaque domaine pour obtenir la certification.

La validation par un jury s'effectue sur la base d'un dossier de preuves, à l'image de ce qui est déjà en place pour la VAE (validation des acquis de l'expérience). Les preuves peuvent être recueillies sous forme de récit, de questionnaire (oral ou écrit dans les deux cas), de mise en situation, d'analyse d'un travail fini.

Des critiques et des interrogations

En dépit de la démarche largement consultative qui a été privilégiée lors de l'expérimentaiton du B2I adultes, les acteurs de la sensibilisation numérique émettent des réserves sur cette nouvelle certification.

En premier lieu, ils se demandent s'il était bien nécessaire de créer un nouveau certificat, alors qu'existent déjà le PIM (Passeport Internet et Multimédia), bien aproprié notamment pas les EPN (Espaces Publics Numériques), comme on le voit sur leur site national.

Ils interrogent également le choix du niveau de compétences exigées, selon eux trop haut pour les adultes de faible niveau de qualification et connaissant des difficultés de lecture-écriture, et trop bas au regard de ce qui est désormais exigé dans le monde professionnel.

Ils soulignent enfin que seuls les organismes déclarés organismes de formation ont le droit de se faire agréer pour délivrer le B2I adultes, alors que les EPN non reconnus comme organismes de formation (bibliothèques, maisons de jeunes...) effectuent un gros travail de sensibilisation et sont habilités à délivrer le PIM.

Il est encore trop tôt pour dire lequel des certificats actuellement disponibles sur la marché français (B2I adultes, PIM, mais aussi le PCIE, passeport de compétences informatiques européen) sera finalement privilégié par les interlocuteurs des personnes faisant l'effort d'acquérir et de valider leurs compétences informatiques et internet. Mais la création du B2I adultes témoigne de la volonté des institutions nationales de stimuler l'acquisition de compétences de base dans l'ensemble de la population. Les collectivités locales et les espaces de découverte de la culture numérique proposent désormais du matériel et des parcours pour acquérir les compétences du B2I Adultes. c'est notamment le cas du Conseil général du Lot, qui propose le Ticket Déclic, 10 modules d'atelier Culture numérique permettant de valider une bonne partie des items du B2I Adultes.

Une ouverture sur le monde francophone et la formation en ligne ?

Cette initiative pourrait stimuler d'autres pays, les pays francophones en particulier, à créer un certificat similaire, si ce n'est déjà fait. Des partenariats existent en effet déjà avec de nombreux pays francophones pour la mise en place des différents C2I, tel celui qui concerne les métiers de la santé.

Enfin, on peut espérer que l'obtention du B2I adultes encourage une proportion non négligeable de ses détenteurs à s'engager dans la formation continue à distance, tant il est vrai que les compétences informatiques et internet doivent se mettre au service non seulement de l'emploi et de la vie personnelle, mais aussi de la formation tout au long de la vie.

Le B2I Adultes sort enfin de la clandestinité ! Philippe Cazeneuve, Savoir en actes, 8 juin 2010.

Le référentiel de compétences du B2I Adultes, sur le site du ministère de l'Education nationale.

Photo : Olga Diez, Flickr, licence CC.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné