Articles

Télévoteurs et apprentissages : pour une pédagogie plus bidirectionnelle

Par Denys Lamontagne , le 30 novembre 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 11 mars 2013

«L’Influence des télévoteurs sur le résultat scolaire : une méta-analyse» a été réalisé par Michel Léger, Jimmy Bourque et Jean-François Richard de l’Université de Moncton et publié par  IJTHE (International Journal of Technologies in Higher Education) • RITPU (Revue internationale des technologies et pédagogie universitaire).

Après avoir recensé les écrits empiriques traitant le résultat scolaire comme variable dépendante de l’utilisation des télévoteurs, l’équipe n’a retenu que les études exploitant un devis méthodologique expérimental ou quasi expérimental. La méta-analyse, qui inclut 17 groupes de données provenant de huit articles scientifiques retenus, indique qu’il existe une relation clairement positive entre l’utilisation des télévoteurs et le résultat scolaire.

Les télévoteurs : des avantages

  • Les télévoteurs induisent un plus haut degré de participation active chez l’apprenant (résultats le plus fréquemment rapporté en recherche sur les télévoteurs.)
  • L’utilisation des télévoteurs rend l’apprenant plus réactif, créant ainsi un climat d’apprentissage où les étudiants sont plus portés à répondre aux questions de l’enseignant et à discuter entre eux;
  • Les télévoteurs ont une influence positive sur la participation et le niveau d’intérêt desétudiants;
  • L’utilisation des télévoteurs :
    • semble réduire l’absentéisme augmenter le degré d’attention et d’enthousiasme des étudiants;
    •  rendre les cours plus agréables;
    • incitent les étudiants à répondre aux questions de l’enseignant sans peur d’être ridiculisés grâce au caractère anonyme de cette technologie;
    • donnent aux étudiants plus d’occasions de vérifier leurs apprentissages tout au long d’un cours.
  • La rétroaction immédiate associée aux télévoteurs permet à l’enseignant de mieux ajuster son enseignement aux besoins des étudiants).
  • L’utilisation de télévoteurs dans les grands groupes semble favoriser davantage le questionnement en classe de la part des apprenants et créer des occasions efficaces d’évaluation formative.


Des difficultés

L’utilisation des télévoteurs :

  • pourrait ralentir la présentation de la matière;
  • peut causer des pertes de temps d’enseignement en raison de problèmes techniques;
  • exige plus d’investissemetn de temps de la part de l’enseignant dans la préparation afin d’intégrer à sa présentation habituelle des questions appropriées d’évaluation formative.

Rien de bien sérieux comme problème compte tenu des gains potentiels car, globalement, l’utilisation des télévoteurs tend à améliorer les résultats d’évaluations subséquentes.

Télécharger  «L’Influence des télévoteurs sur le résultat scolaire : une méta-analyse»  IJTHE • RITPU, 2010 (document .pdf)

______________________________________________________________________________

De notre point de vue à Thot Cursus, il nous apparaît évident que les télévoteurs tendent à rééquilibrer le flux de communication entre un professeur et une salle ou un groupe. La rétroaction «miroir» a aussi ses limites (les étudiants reçoivent un flux qui provient d'eux), il ne reste alors qu’à équilibrer le flux pour les individus du groupe, ce qui peut être réalisé par des discussions entre les individus, activité que certains professeurs n’hésitent pas à programmer dans leurs groupes.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné