Articles

L'université tout au long de la vie, via la formation à distance

Par Christine Vaufrey B , le 30 novembre 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 06 juin 2011

Le livre blanc du eLearning en France, édition 2010, réalisé par la société FéFaur à la demande de l'éditeur Crossknowledge, fait apparaître une donnée qui n'étonnera guère les principaux intéressés mais a le mérite d'être désormais clairement énoncée : les entreprises, et principalement les plus grosses d'entre elles, constituent l'essentiel de la clientèle des prestataires de service en e-learning. Les choses commencent pourtant à bouger du coté des PME, qui sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers cette modalité de formation, généralement associée à des cours en présence dans un dispositif hybride qui emporte tous les suffrages.

Quant au monde de l'éducation initiale... "L’école et l’université, pour leur part, demeurent des marchés difficilement pénétrables, ne recourant aux apprentissages électroniques que pour 8 % d’entre elles", lit-on dans le rapport.

Certes, écoles et universités sont elles-mêmes des "prestataires de service" d'éducation et de formation. On peut donc comprendre que si elles décident de se tourner vers le e-learning, elles développent elles-mêmes leurs cours. Mais on sait ce qu'il en est : peu d'universités et encore moins d'établissements scolaires proposent des formations en ligne, car ils sont conçus pour la présence. A l'inverse des Etats-Unis où l'on voit la progression régulière du e-learning dans l'enseignement secondaire, le milieu de l'éducation initale en France peine globalement à hybrider ses dispositifs de formation, même si de magnifiques exceptions font mentir cette affirmation générale.

Les réseaux d'anciens élèves, publics privilégiés de formations complémentaires

Pourtant, il est un public qui n'est plus dans les murs de l'établissement mais qui a parfois gardé avec la communauté éducative de fortes attaches : les anciens élèves. Les écoles d'enseignement supérieur les plus prestigieuses le savent bien, qui tiennent soigneusement à jour les annuaires des anciens et proposent des occasions de rencontres, ce capital humain faisant partie intégrante de leur identité. On voit même des universités françaises, telle l'Université Pierre et Marie Curie de Paris, s'appuyer sur le réseau des anciens pour créer une fondation et ainsi développer le rayonnement de l'établissement.

Pourquoi alors ne pas proposer de formations en ligne à ce public ? Utilisant un capital de confiance incontestable et la force du sentiment d'appartenance, un établissement d'enseignement supérieur pourrait aisément, grâce aux informations collectées par le biais des associations d'anciens élèves, proposer des formations ciblées  à un public au demeurant solvable, puisque généralement en emploi et souvent bénéficiaire des plans de formation des entreprises ou du droit individuel à la formation.

Certes, il n'est pas absolument simple de créer un réseau d'anciens élèves, comme en témoigne cette ancienne étudiante du Master Ethique et Développement durable dispensé par la Faculté de philosophie de l'Université Jean Moulin à Lyon. Mais on constate aussi à travers ce témoignage que les anciens ont finalement trouvé du sens à se lier, puisque la majorité d'entre eux répond par l'affirmative quand on leur demande s'il est utile de créer un réseau d'anciens étudiants.

Pour quoi faire ? C'est là que l'université elle-même a sans doute des propositions à avancer. Tout département de formation continue pourrait s'adresser en priorité aux anciens étudiants d'un établissement, et saisir l'opportunité qu'offre la formation à distanse pour s'emparer de la fameuse injonction à la formation tout au long de la vie avec un public qui lui est sans doute plus accessible que celui des anonymes.

"L'université tout au long de la vie", voilà une perspective séduisante tant pour les établissements que pour les anciens élèves.

Photo : Josefnovak33, Flickr, licence CC.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné