Articles

Publié le 04 novembre 2019 Mis à jour le 05 novembre 2019

Et si nous apprenions à bien utiliser les réseaux sociaux ?

Les réseaux sociaux, cela peut être le pire mais aussi le meilleur. Chacun en fait un usage intuitif mais n'est-il pas possible d'en tirer meilleur parti ?

En quelques années, les réseaux sociaux ont envahi la société. Les organisations, que ce soit les entreprises ou les écoles, n’y ont pas échappé. Les réseaux sociaux, cela peut être le pire mais aussi le meilleur.
Les outils sont là, chacun en fait un usage intuitif mais n'est-il pas possible d'en tirer meilleur parti ?

Les abus de réseaux sociaux

De nombreux abus ont pu être constatés dans l’usage des réseaux sociaux notamment au niveau du harcèlement ou plus exactement du cyber harcèlement. [1]

Au-delà du harcèlement d’autres usages posent problème :

  • Usurpation d'identité.
  • Non respect de la propriété intellectuelle.
  • Non respect du droit à l’image.
  • Nouveaux virus et dangers dans le réseau associés à la protection de la vie privée, tels que ceux discutés avec d'autres élèves.
  • Etc.

La plupart du temps, ces mauvais emplois résultent :

  1. Soit du fait que le monde connecté apparaisse aux jeunes comme un espace où tout est permis.
  2. Soit de l’ignorance de la manipulation correcte de ces nouvelles technologies et de leurs applications.

Même si ces actes peuvent paraître rédhibitoires, c’est justement parce qu’ils ont déjà eu lieu que l’école a un rôle important à jouer. La plupart des difficultés sont facilement surmontables et sont principalement associées au manque de connaissance de ces technologies.

jaime-viraliteEn Espagne, l’Institut Universitaire d’éducation à distance, l’UNED a publié depuis le début du siècle, donc bien avant la démocratisation de l’usage des réseaux sociaux une net-étiquette [2] à respecter. On y parle plus de forums que de réseaux sociaux mais l’initiative était intéressante et mérite d’être actualisée.

Voici quelques points à conserver ou à ajouter :

  1. Traiter les autres comme on aimerait être traité. Donc réfléchir avant d'écrire et éviter les mots ou les attitudes qui peuvent être ennuyeux ou offensants pour le reste des utilisateurs. La définition de ce qui est considéré comme "offensant" peut varier considérablement; Internet est mondial et les différentes cultures ont des coutumes différentes. Éviter les expressions qui peuvent être offensantes du point de vue de la religion, de la race, de la politique ou de la sexualité. Garder à l'esprit qu'il n'est pas possible de donner une intonation dans un langage écrit, de sorte que des phrases courtes peuvent conduire à des interprétations erronées.
  1. Vérifier ce qui est partagé comme lien ou information. En un clic on peut propager une fausse information à tous nos contacts. Un des effets des réseaux sociaux est leur viralité. Un chercheur, Jonathan Jarry, de l’Université de McGill a remarqué une vidéo vue près de 6 millions de fois affirmant qu’un remède contre le cancer était connu depuis plus de 80 ans. Pour sensibiliser les socionautes, il a donc réalisé une vidéo semblable mais qui mettait en garde sur le danger du partage de ce type de choses.[3] Il a attiré l’attention sur le fait que tout le monde peut faire des vidéos de nos jours et les diffuser sur Facebook ou Youtube.
  1. Savoir que chacun de nous possède une identité numérique qui correspond à toutes les traces, publications en tout genre, que nous postons ou qui sont postées à notre propos. Ce qui semble drôle aujourd’hui pourra être nuisible demain, face à un employeur potentiel par exemple. Les demandes pour le droit à l’oubli restent une démarche aléatoire quant au résultat.
  1. Savoir que les réseaux sociaux sont conçus pour être addictifs avec les réactions qui libèrent de la dopamine et incitent les utilisateurs à les utiliser de plus en plus et être anxieux dans l’attente de « J’aime » supplémentaires. Il faut tenir compte de la capacité de dépendance et des risques induits.
  1. La mesure du risque pour les renseignements personnels. Les règles sur la vie privée et l'importance de savoir comment communiquer des données sans avoir à diffuser des données personnelles sont à garder à l’esprit. Les risques en ce sens sont évidents et doivent être pris en compte dès le tout premier moment où des activités de réseautage social sont mises en œuvre.

Une fois cet aspect sensibilisation mis en place, les enseignants pourront utiliser les réseaux sociaux à des fins pédagogiques en ayant réduit le risque de dérapage.

Avantages des réseaux sociaux

L'outil n'est que ce que nous en faisons. On peut être rassuré quant à son usage si les balises sont posées dès le départ. C'est en éduqant à l'usage que nos élèves pourront les utiliser de la meilleure des façon.

Les interactions sociales

L'un des grands avantages de l'utilisation des réseaux sociaux en classe est qu'ils permettent l'interaction dans les publications d'autres utilisateurs, notamment par des commentaires, ce qui stimule le débat et la participation des élèves. Les enfants apprennent à interagir les uns avec les autres et cette implication favorise le développement de l'engagement émotionnel, favorise les liens et stimule le sens des responsabilités.

Favoriser le développement des compétences technologiques

Le fait que des outils numériques soient souvent utilisés en classe favorise et oblige les élèves à mettre à jour leurs connaissances technologiques. L'utilisation des réseaux sociaux en classe permet non seulement aux élèves d'apprendre de façon plus dynamique, en participant activement aux sujets abordés en classe, mais les amène également à utiliser différents outils qui leur seront éventuellement utiles plus tard dans leur vie professionnelle, favorisant ainsi le développement de leurs compétences technologiques.

Rechercher, trier et valider les informations

Un autre avantage de l'utilisation des réseaux sociaux en classe est qu'elle permet d'accéder à l'information nécessaire pour faire un travail ou pour participer à un débat.

D’une part, les apprenants ne se servent pas toujours aussi bien des moteurs de recherche qu’ils ne le pensent. Ils utilisent très peu les commandes spéciales de Google [4]  telles que filetype: related: ou encore les guillemets, l’astérisque, le + ou le -.

Permettre le travail d'équipe

La valeur du travail d'équipe est de plus en plus appréciée. Partir de l'école pour utiliser des outils permettant de développer des compétences et des aptitudes telles que la socialisation, le travail d'équipe et la valeur du partage sera essentiel pour le développement personnel et professionnel des élèves. Dans ce domaine, les avantages des réseaux sociaux dans le domaine de l'éducation sont indéniables.

Créer une identité numérique

La sensibilisation a montré l’importance de la réputation en ligne. Il est donc essentiel d’apprendre à développer son image de façon positive et active.

Stimuler la créativité

L'un des aspects les plus importants est la promotion des processus créatifs qui se reflètent dans l'utilisation d’images ou de vidéos avec lesquelles nos apprenants interagissent quotidiennement.

La meilleure façon de faire disparaîre les mauvais usages...

... est de s'activer sur les bons ! Pour que l'enseignement joue son rôle vis à vis des réseaux sociaux, il prévient les mauvais usages et il cherche à tirer parti utilement de ses avantages dans le cadre d'une démarche pédagogique.

 

Sources

[1] https://www.harcelement.eu/harcelement-scolaire/cyberharcelement-2/

[2] http://www2.uned.es/iued/guia_actividad/netiqueta.htm

[3] http://sante.lefigaro.fr/article/comment-une-video-virale-nous-a-fait-croire-a-un-remede-miraculeux-contre-le-cancer/

[4] https://www.isexl.com/astuces-commande-google/

 


Mots-clés: Cyberdépendance cyberharcèlement

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !