Articles

Publié le 11 novembre 2019 Mis à jour le 12 novembre 2019

Les déesses de la Blockchain

Les Femmes de la Blockchain prennent en main leur maternité et leurs projets

“Cherchez-vous toujours à vous sentir mieux avec votre corps, vos relations,
vos liens avec votre bébé et votre pouvoir d'accouchement?

Réveillez votre déesse de la naissance intérieure!

Avec nos 40 jours de webinaires inspirants animés par des leaders mondiaux sur la naissance, la grossesse et le post-partum, partageant des décennies de sagesse et 1000 expériences vécues dans la capture de bébés, pour les parents et les professionnels de l'accouchement, vous serez plus confiant quant à votre potentiel d'évolution naissance qui donne à vous et à votre bébé les meilleures et les plus précoces occasions d’allaiter et de créer des liens.

Joindre”

Voilà, l’introduction que vous pouvez lire en anglais sur le site : https://www.learningtobirth.com


Qu’est-ce que ce site ?

C’est un site dédié à la naissance. Mais pas n’importe quel site. C’est le site de la reine des déesses du blockchain : AKASHA. 

“Animateur et fondateur - Akasha Rose

Hébergeur de plus de 40 webinaires Learning to Birth

Akasha a été un modèle d'allaitement pour le calendrier Breastfeeding Australia, un modèle d'abdomen pour un artiste de premier plan dans le QLD (Queensland), un modèle pour les mamans du shooting photo USED à Byron Bay, ainsi qu'un défenseur de l'attachement parental et de la naissance naturelle pendant plus de dix ans.

Une photo d'elle et de son fils a même été donnée au centre de naissance de Mullumbimby par son photographe en 2010 pour décorer les suites de naissance! Elle enseigne sa propre méthode "Kundalini Birth" qu'elle a redécouverte pour elle-même lors de la naissance de son deuxième enfant et anime Learning to Birth. Elle fait partie d'un mouvement croissant "Embodiment" en Australie.

Elle est connue dans le mouvement Women in Tech en tant que fondatrice de WIBI.io et aide les marques du monde entier à offrir des expériences interactives à leurs communautés. Elle a également été invitée et conférencière lors de divers événements tels que Blockchain, Fintech, Marketing et Sommets de travail”.

C’est sa définition d'elle-même sur son site web. J’ai rencontré AKASHA sur le web, il y a 3, 4 ans sur la plateforme Telegram. Elle lançait un groupe de discussion de femmes dans le milieu de la technologie Blockchain qui deviendra un an plus tard WIBI (Women in Blockchain International).

Pourquoi WIBI ?

C’était des discussions de minuit pour moi et du déjeuner pour elle avec ses enfants sur comment structurer ce groupe et ses objectifs. Ce groupe à l’époque était composé de compagnes, d'épouses d’hommes étant des mineurs ou/et des investisseurs sur la Blockchain. Elles touchaient toutes un peu à la blockchain elles-aussi par mimétisme mais sans avoir de connaissances précises et théoriques des champs du possible. Ce fut la première émancipation de ces dames des conseils avisés de leurs maris.

Elles ont commencé à se faire des mini-cours d’entraide. Puis, des listes de projets qu’elles pourraient développer ensemble. Elles se sont faites un peu déborder à l'époque par des membres qui avaient des objectifs financiers plus que de créer des plateformes sociales. Les projets collectifs sont restés depuis en pause en attendant de…plus tard peut-être.

Après est venu le problème des femmes conférencières car, à l’époque, il n’y en avait pas, c’était il y a 3 ans. 2 femmes sur 100 conférenciers dans les événements, c’était bien le maximum que l’on pouvait compter. Alors, il y a eu cette croisade pour faire remonter les chiffres. Les filles se sont créées leurs propres événements, elles se sont déplacées dans les sommets technologiques comme journalistes, puis expertes et enfin conférencières. 

AKASHA, maman le jour, leader la nuit avait toujours été en avance sur son temps. Elle avait une plateforme d’information unique reconnue par tous bien avant les autres. Elle a lancé ses projets et quelques années plus tard après avoir aidé à émanciper les femmes de la technologie du blockchain, elle leur propose aujourd'hui de faire leur coming out en tant que maman.

Innovation et parentalité

Parce que faire sa place chez les hommes, c’est une chose, mais beaucoup sont d'abord des mamans et exclure cette partie de leurs vies, c’est exclure une grande partie de ce qu’elles sont et de ce qu’elles vivent au quotidien. Car la plupart, à l’origine, étaient des femmes au foyer qui se sont lancées dans les traces de leurs maris. Alors, AKASHA a bouclé la boucle et propose un site sur la parentalité pour celles qui sont à la fois des déesses de leur métier et de leur maison.

C’est un site assez personnel, car il reprend son parcours de vie, de maman, de créatrice d’entreprise et celui de ses amies. C’est cela aussi la disruption que nous vivons, c’est sortir des sentiers battus et allier quotidien de maman et questionnement de cheffes d’entreprises plus ou moins grandes. L’idée est de ne plus se cacher pour entrer dans des parcours d’hommes, mais d’être soi-même et entières pour ses enfants et ses projets. 

Le site est anglophone mais si vous comprenez l'anglais, vous apprendrez beaucoup de choses sur le travail et la parentalité de projets et de vrais bébés.

Un programme complet

“Cherche-tu toujours plus d’informations sur la naissance?

Tu n'es pas seule. Cette série de webinaires est là pour t'aider à développer une plus grande confiance en toi:

  • Rendre la naissance plus facile
  • Les avantages de l'absence de drogue et d'intervention
  • Le potentiel pour l'eau, l'extase et la naissance à la maison
  • Connaître tes droits
  • Construire un réseau de soutien
  • Développer des relations de confiance avec les soignants
  • Communication avec bébé dans l'utérus et avec la terre
  • Allaiter / allaiter aussi longtemps que tu le souhaites
  • Retrouver ta force et ta vitalité après l'accouchement”

AKASHA propose à la femme qui attend un enfant tout un univers exploratoire et naturel autour du sujet de la naissance avec un groupe Facebook et un blogue qui compile ses expériences et celles de ses amies moitié mamans, moitié femmes d’affaires dans le milieu de la blockchain et d’ailleurs. Je ne pense pas qu’AKASHA s’arrêtera en si bon chemin pour aider la cause féminine. 

“Apprendre à la naissance est une plate-forme d'apprentissage digne de confiance et dynamique pour les futurs parents et futures mères”.

Source des citations : https://www.learningtobirth.com

Source image : Pixabay profile


Mots-clés: Mamans disruption

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !