Articles

Publié le 17 novembre 2019 Mis à jour le 19 novembre 2019

Ludovia#BE l’heure des tiers-lieux éducatifs ?

Des nouveaux lieux d'apprentissage au service de la pédagogie

Dans les différents événements que je traverse depuis bientôt un an la question de la philosophie des lieux d’apprentissage émerge de plus en plus fort. Ce sujet était il n’y a pas si longtemps un signal faible dans le monde de l'éducation. Aujourd’hui totem, il pourrait devenir vide de sens.

Je vous rassure cela n’est pas le cas du Ludovia à la sauce belge. L'événement nous a même conduit, au travers d’une table ronde que j’ai animé, à nous questionner sur l’objet, sa raison d’être et surtout si cela fonctionne tout le temps ?

Un tiers-lieu : la carte et le territoire

Je reprendrai la définition proposée par Alexandre Benassar en s’appuyant sur celle d’Antoine Burret. Il déclare le lieu comme secondaire, une simple coquille au service d’une démarche de ce que l’on espère une communauté en devenir..

Le collectif est la pierre angulaire d’un dispositif qui vise à recréer du lien. C’est un commun où faire ensemble permet de donner ou de re-donner de la légitimité à chacun. Chaque dispositif vise à inclure l’autre : bel exercice de respect et d’intégration de l'altérité. On y sollicite la créativité, l’empathie, le respect de l’autre.

Un tiers-lieu est un espace de démocratie et d’apprentissage. Pour produire, il faut collaborer; pour décider, il faut un consensus. Il faut donc accepter et recevoir l’essentiel : la parole de l’autre.  

Un tiers lieu : pour quoi et pourquoi faire ?

Il me semble qu’on est au coeur de l’innovation scolaire et sociale : un tiers-lieu, c’est l’occasion de dépasser ensemble les difficultés pour répondre aux besoins de chacun. Pour David Plumel, Jonathan Ponsard ou Alexandre Bennassar, la raison de création du tiers-lieu est motivée par la volonté de faire progresser les élèves et de favoriser leur inclusion. Il s’agit également d’embarquer les collègues dans la démarche et de favoriser l’acculturation numérique. D’une certaine manière, penser le commun pour entraîner chacun dans le mouvement.

J’ai aimé cette philosophie de l’open-source, du faire et de la valorisation de chacun faite par chaque enseignant. David Plumel a transformé sa classe en fablab. Il se considère comme un facilitateur au service de la réussite de tous ses élèves. Alexandre Benassar insiste sur la documentation du travail faite au travers des open-badges. Au-delà de la valorisation des compétences, il soulève l’importance, pour l’apprenant, de réfléchir au chemin parcouru.

La transformation va vite mais le changement prend du temps.

Maxime Duquesnoy montre d’ailleurs au travers de sa démarche à quel point il faut envisager le temps long. La transformation va vite mais le changement prend du temps.

Il en suffit pas de se déclarer tiers-lieu, il faut créer les conditions de son acceptabilité. Son intervention souligne l’importance de la question culturelle. Nous avons tous une représentation et des attentes vis à vis de l'École. Développer un lieu qui peut aller jusqu’à une modification des règles de gouvernance ne va pas de soi.

Au travers de son expérience, on comprend qu’au-delà de la stratégie, il faut travailler le sens de l’expérience de l’usager, accepter de ne pas embarquer tout le monde tout de suite.

Finalement, lors de cette table ronde, nous avons moins parlé de lieu que de pédagogie. Le souci de chacun est de valoriser et de participer à la progressions des apprentissages des apprenants.

Source

L’université d’automne Ludovia#BE



Mots-clés: Pédagogie participative Biens Communs Pratiques Innovantes tiers lieux

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !