Articles

Publié le 02 décembre 2019 Mis à jour le 30 janvier 2020

Les notes contribuent-elles à une compétition malsaine?

Un sujet de débat encore chaud en ce qui a trait à l'évaluation

La question de l’évaluation des élèves est un débat récurrent en éducation. Il s’agit de la part la plus stratégique : l’apprenant maîtrise-t-il suffisamment son sujet ou les compétences demandées? Or, tous ne s’entendent pas sur les façons de faire. La méthode la plus commune est celle de chiffrer en pourcentage le niveau de réussite. Pourtant, il y eut des moments où d’autres alternatives furent utilisées mais chaque fois, le système chiffré est revenu.

Le cas québécois

À la fin des années 90 et début des années 2000, le ministère de l’Éducation du Québec prend un virage avec le renouveau pédagogique. L’idée est de fournir un enseignement basé sur les compétences nécessaires pour le 21e siècle. Pour évaluer celles-ci, le ministère réfléchit à une cote allant de A à E, de «maîtrisé» à «graves lacunes». Or, ça ne passe pas auprès des parents et du grand public qui n’y comprend rien, y voit un nivellement par le bas. Ainsi, après seulement quelques années, le système d’évaluation revient à des pourcentages. D’ailleurs, le ministre Jean-François Roberge a réitéré sa confiance en ce système, ignorant des recommandations du Conseil supérieur de l’éducation.

Parce qu’en effet, en février 2019, ce groupe de professionnels demandait d’éliminer l’évaluation chiffrée puisqu’elle contribue, à leur avis, à créer un climat malsain de compétition.  À leur avis, cela contribuerait même au décrochage scolaire. Cela n’était pas la première fois que de tels arguments sur une concurrence malsaine étaient faits. En 2017, une étude de chercheurs de l’université McGill avait montré que la lecture de notes à haute voix avait pour effet d’augmenter l’intimidation entre enfants.

La note chiffrée, un système vraiment fiable?

En fait, beaucoup d’opposants de la cote en pourcentage affirment que cette approche veut tout et rien dire. En effet, quelle est la différence objective entre un élève ayant réussi à 65 % et un à 71 %? Ils sont peu à pouvoir le justifier. Dans un dossier écrit par une conseillère pédagogique de Québec, il y est noté qu’en fait bien souvent le système de notes se base sur 3 évaluations généralement : deux de 20 % et une autre de 60 %. Ainsi, elle donne l’exemple de deux apprentis parachutistes qui apprennent à bien plier leur parachute. Le premier réussi obtient les résultats suivants : 60, 60, 80. Le second a obtenu 30, 50 et 100. Ainsi, il est passé d’une faible maîtrise à une complète tandis que le premier reste dans les mêmes eaux du début à la fin. Pourtant, ces deux étudiants finiront avec la même note : 76 %.

Et voilà en quoi les opposants de la note chiffrée affirment que si l’évaluation avait été faite par des cotes de compétences, le second aurait été meilleur à la fin puisqu’il serait passé de compétences peu développées à excellentes. D’ailleurs, certains le font. Par exemple, Singapour a décidé de ne plus faire appel aux tests standardisés pour diminuer la compétition entre élèves. Au secondaire, quelques notes seront données mais les tests seront supprimés. En France, quelques collèges aussi ont adopté une approche sans notation.

Nous pourrions toutefois jouer les avocats du diable en rappelant que si le système de notes est souvent jugé biaisé par « la constante macabre » qu’avait notée André Antibi dès la fin des années 80, toute évaluation l’est un peu à la base. Les enseignants, même dans un système de cotes, privilégieront des élèves au profit d’autres, seront plus indulgents avec quelques-uns. Et puis, peut-être que la note chiffrée est trop souvent perçue comme un verdict sans appel plutôt qu’un cliché actuel de la situation d’un enfant. Ainsi, un garçon ayant 44 % en anglais pourrait très bien, dans le futur, maîtriser cette langue et même vivre dans un pays anglophone plus tard.

Le débat sur l’évaluation est encore fort vivant et le camp pour une approche non chiffrée apporte de bons arguments sur la table. Clairement, il doit être possible de trouver une façon d’évaluer qui est juste et réaliste sans pour autant briser la psyché des jeunes apprenants. Repose-t-elle sur une évaluation uniquement par cotes pour chaque compétence ou un hybride avec des pourcentages pour satisfaire les parents et la société qui comprennent mieux les chiffres? La discussion est ouverte.

Illustration : Gerd Altmann de Pixabay

Références

« Abolition Des Notes En Pourcentage: Le Ministre Roberge Ferme La Porte. » Le Journal De Québec. Dernière mise à jour : 27 février 2019. https://www.journaldequebec.com/2019/02/27/abolition-des-notes-en-pourcentage-le-ministre-roberge-ferme-la-porte

Fortier, Marco. « Fausses Notes Dans Les Bulletins Scolaires. » Le Devoir. Dernière mise à jour : 1er juin 2019. https://www.ledevoir.com/societe/education/555784/fausses-notes-dans-les-bulletins-scolaires

Lachance, Monique. « DOSSIER : Pour une réévaluation de l’évaluation. » École branchée. Dernière mise à jour : 27 novembre 2018. https://ecolebranchee.com/reevaluation-evaluation/

Manchuelle, Justine. « » Apprendre N’est Pas Une Compétition » : Singapour Supprime Tous Les Tests Standardisés De Ses écoles. » Daily Geek Show. Dernière mise à jour : 7 août 2019. https://dailygeekshow.com/fin-tests-standardises-singapour

Marin, Stéphanie. « La Concurrence En Classe Favorise L’intimidation. » Le Soleil. Dernière mise à jour : 24 mai 2017. https://www.lesoleil.com/actualite/education/la-concurrence-en-classe-favorise-lintimidation-a9c848649d6b90e38cddcb9e0f93f291


Mots-clés: Chiffres Notes Évaluation Débats Compétition Pourcentages Québec Singapour

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !