Articles

Publié le 22 février 2020 Mis à jour le 24 février 2020

La main russe tendue à l'Afrique

Une collaboration possible ternie par le racisme des ultranationalistes

En octobre 2019, à Sotchi, le président Vladimir Poutine organisait un grand sommet entre la Russie et les pays africains. Il s’agissait d’un immense avertissement pour le reste du monde. Le joueur russe revenait sur le continent après quelques décennies de désintérêt qui auront permis, particulière au voisin chinois, de s’y installer confortablement et de s’en faire des alliés.

La guerre froide à l’africaine

En effet, à partir des années 1940-50, l’Afrique voyait l’effondrement des empires coloniaux et donc de la mainmise de l’Occident sur le continent. Pour l’URSS, il s’agissait là d’une affaire en or. Ainsi, dans les années 1960 la Russie a contribué à fournir matériel militaire, proposer de recevoir des étudiants étrangers, etc. L’idée était de se positionner et de propager l’idéologie communiste même si en fin de compte, les pays africains n’étaient pas tous chauds à adopter celle-ci. Néanmoins, la Russie a continué d’y faire sa place et d’investir, de participer aussi aux guerres civiles diverses en Angola, au Mozambique ou dans le conflit entre l’Éthiopie et la Somalie où les Russes ont pris le camp des Éthiopiens et les Américains des Somaliens.

Bref, il s’agissait de décisions basées sur la rhétorique de la guerre froide. Or, l’effondrement de l’URSS en 1990 a alors changé la donne. Pendant quelques décennies, les autorités russes ne voyaient plus d’intérêt dans le continent africain. D’ailleurs, encore en 2018, le pouvoir économique russe en Afrique était minime : seulement 20 milliards de dollars en échange commerciaux contre 200 milliards pour la Chine ou 275 milliards pour l’Union européenne. Or, avec un appétit grandissant pour toutes les puissances, y compris la France, envers le continent et aussi un dégoût des pays africains des Américains, particulièrement sous la présidence de Donald Trump, la Russie a perçu la possibilité de rebâtir les ponts. C’était tout l’intérêt du sommet de Sotchi et de diverses approches « soft power » en Centrafrique et dans d’autres régions. Parmi celles-ci, l’attrait auprès d’étudiants africains qui ont vu une hausse significative depuis 2010.

Un accueil mitigé des Africains en Russie

La Russie a voulu marquer le coup en relançant à Moscou l’université Patrice-Lumumba du nom d’un indépendantiste congolais assassiné qui affichait fortement son amour de l’URSS. Dans cet établissement, des milliers d’étudiants ont été formés dans des filières scientifiques ou de management. Cette décision se veut donc une façon de concurrencer la Chine qui avait pris une grande part de ces jeunes hommes et femmes voulant faire des études supérieures.

La Russie redevient ainsi une destination de choix pour étudier puisque le coût y est moins élevé qu’ailleurs et l’intérêt grandissant de compagnies russes pour le continent en fait rêver certains d’emplois intéressants en revenant sur leur terre natale. Sauf que pour cela, ils doivent se confronter à une langue complexe, un pays de froid mordant et surtout au racisme grandissant de certains Russes.

Parce qu’en effet, malgré une hausse d’étudiants par rapport à d’autres décennies, il reste que de nombreux Africains hésitent et même boudent la Russie. L’accueil chaleureux des années 1960 et 1970 a fait place à une plus grande intolérance. Les ultranationalistes, entre autres, font la vie dure à ces personnes en les injuriant et en les frappant aussi.

Vivre en Russie n’est presque pas possible puisqu’ils n’ont pas d’existence légale, sont considérés comme des sans-papiers ne pouvant donc pas travailler et à qui on refuse des traitements médicaux. Bref, la Russie est partagée entre ce désir de regagner le cœur des habitants de l’Afrique et en même temps le racisme gangrénant sa population qui ne veut même pas d’étudiants y vivant temporairement pour  leurs études.

Illustration : Marie Sjödin de Pixabay

Références :

Bayo Jr., Ibrahima. « En Concurrence Avec Les Autres Puissances, Que Propose La Russie à l’Afrique? » La Tribune. Dernière mise à jour : 23 octobre 2019.
https://afrique.latribune.fr/politique/2019-10-23/en-concurrence-avec-les-autres-puissances-que-propose-la-russie-a-l-afrique-831344.html

Egorov, Oleg. « Comment L’URSS Est Tombée Amoureuse De L’Afrique. » Russia Beyond FR. Dernière mise à jour : 5 novembre 2019.
https://fr.rbth.com/histoire/83776-urss-interets-afrique

« La Russie En Afrique : Le Retour. » France Culture. Dernière mise à jour : 19 octobre 2019.
https://www.franceculture.fr/emissions/affaires-etrangeres/la-russie-en-afrique-le-retour

Marbot, Olivier. « Pourquoi Les étudiants Africains Boudent La Russie. » JeuneAfrique.com. Dernière mise à jour : 20 août 2019.
https://www.jeuneafrique.com/mag/814543/politique/pourquoi-les-etudiants-africains-boudent-la-russie/

Mateso, Martin. « Russie : La Détresse Des Africains, Devenus Indésirables. » Mediacongo.net. Dernière mise à jour : 12 juillet 2019.
https://www.mediacongo.net/article-actualite-53904_russie_la_detresse_des_africains_devenus_indesirables.html

Ndong, Noël. « Afrique/Russie : Moscou Relance L’université Patrice-Lumumba. » Adiac-congo.com. Dernière mise à jour : 25 octobre 2019.
https://www.adiac-congo.com/content/afrique-russie-moscou-relance-luniversite-patrice-lumumba-107683

Servant, Jean-Christophe. « Vers L’Afrique, Un “Soft Power” Qui Tourne Au “Hard”. » Le Monde Diplomatique. Dernière mise à jour : 14 novembre 2019.
https://blog.mondediplo.net/vers-l-afrique-un-soft-power-qui-tourne-au-hard

Vallot, Daniel. « Le Retour Des étudiants Africains En Russie. » RFI. Dernière mise à jour : 22 octobre 2019.
https://www.rfi.fr/fr/emission/20191022-le-retour-etudiants-africains-russie


Mots-clés: Afrique Centrale Géopolitique Afrique Économie Etudiants La Chine Soviétiques Donald Trump Russes Vladimir Poutine La France Les états-unis Moscou Centrafricain Russie

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !