Articles

Publié le 30 mars 2020 Mis à jour le 30 mars 2020

La punition a-t-elle encore sa raison d'être?

Utiliser des méthodes plus constructives pour corriger les mauvais comportements

Nous avons tous un côté qui aime que les méchants soient punis. Une immense partie de la filmographie mondiale repose sur l’idée de l’antagoniste qui finit par payer pour ses actions. Alors, quand des élèves se mettent à jouer les perturbateurs en classe, le premier réflexe est celui de la punition.

Or, est-elle véritablement efficace auprès des enfants? Ne perpétue-t-elle pas un climat de tension qui peut mener à de la violence?

De la retenue aux assauts

Dans l’esprit populaire, tout est bon pour faire rentrer dans le rang les éléments récalcitrants. Que ce soit la copie de phrases, la retenue après les cours, l’exclusion de la classe ou de l’école, tous sont des moyens classiques de les cibler. Cela peut même aller plus loin.

Ainsi, encore en 2020, 14 États américains permettent le châtiment corporel auprès des enfants. Un établissement privé de l’Essonne, de son côté, confinait les élèves dans une petite pièce pendant huit heures si un apprenant était surpris en train de tricher. Une décision qui a fait polémique étant donné le côté cruel, plus proche de la torture psychologique que de la punition.

Si la plupart de la violence à l’école se vit entre élèves et parfois de ces derniers envers leur professeur, la situation inverse se produit aussi chez certains membres du corps enseignant. Plusieurs finissent par péter les plombs sous la pression de la performance de sa classe et de ces jeunes qui n’écoutent pas ou n’agissent pas comme il se doit. À leur décharge, ils n’ont pas vraiment de formation de gestion de crise.

Ainsi, certains craquent et usent de violence psychologique et même, dans 5,5 % des cas en 2011, physique. Une situation qui se voit ailleurs comme cet enseignant japonais qui a cassé une côte à un élève en septembre 2019.

Inutiles l’expulsion et la punition?

En fait, de plus en plus de spécialistes pédagogiques remarquent qu’exclure ou punir un enfant n’apporte strictement rien. Au contraire, l’élève continue souvent son manège et pousse son instituteur à le mettre en dehors de la classe. Comme le souligne ce doctorant français, cet agissement leur permet d’échapper au verdict scolaire. Cela va dans la même suite d’idée que des études sur les punitions de classe. En effet, il arrive que des professeurs décident d’annuler une activité pour tous les apprenants à cause d’un mauvais comportement. Non seulement cette situation constitue une injustice pour les autres mais cela accentuera l’exclusion du fauteur de troubles qui recommencera, vivant la frustration d’être détesté par ses camarades.

En fait, les recherches tendent à montrer que ce sont davantage les récompenses qui permettent une amélioration de l’attention. Cela réside parfois uniquement dans le fait de souligner les efforts accomplis par chaque apprenant. La majorité d’entre eux ont besoin que soit reconnu le travail, particulièrement ceux pour qui cela est plus difficile. Il ne faut toutefois pas tomber dans le piège de faire des cours de musique et d’éducation physique des « privilèges » pour ceux ayant une bonne attitude. Ces matières sont importantes pour tous et ne doivent pas être vues comme des bonus.

Justice réparatrice scolaire

Alors, quoi faire envers les éléments perturbateurs? Déjà, il faut offrir un cadre bienveillant et ferme, c’est-à-dire avec des règles claires pour tous et possiblement même faites en groupe à la rentrée. Ensuite, pourquoi ne pas piocher dans des approches alternatives au lieu des punitions classiques. Par exemple, une école de Toronto a mis en place un programme appelé Contact où les élèves qui n’en peuvent plus émotionnellement vont dans une pièce. Ainsi, ils peuvent calmer leur émotion négative et avoir un environnement tranquille pour en parler avec l’enseignant qui essaiera de proposer une écoute et promulguer des conseils.

Une autre approche est de réparer les mauvais comportements plutôt que de simplement les mettre en lumière. Supposons un enfant qui oublie constamment son matériel en classe. Plutôt que de lui faire écrire des dizaines de fois de ne plus le faire, pourquoi ne pas lui demander de trouver des méthodes afin de s’assurer que cela ne se reproduise pas. Il devra ensuite utiliser une de ses idées pendant une semaine.

D’ailleurs, le concept de justice réparatrice commence à faire son chemin dans les écoles. Ainsi, l’élève doit avec l’enseignant identifier le mal qui a été fait par son comportement et les conséquences sur la classe et sur les autres camarades. Une fois qu’il a réalisé cela, il travaille sur un plan pour réparer sa faute. Cela peut être des excuses en classe pour certains cas ou des actions comme aider un jour au nettoyage de la cafétéria après avoir lancé de la nourriture pendant un déjeuner.

Il y aura toujours des comportements indésirables en classe de temps à autre. Cela est humain. Le perturbateur doit réfléchir à son acte, bien sûr, et le changer. Mais pourquoi devoir systématiquement tomber dans une approche militaire? D’autant plus que souvent, ces actes s’expliquent en discutant avec les enfants. Pourquoi ne pas plutôt focaliser sur les bons agissements et offrir des façons pour les provocateurs de réparer le mal qui a été fait sans en faire des monstres? Cela serait bien plus pédagogique et moins dommageable à long terme.

Illustration : waldryano de Pixabay

Références :

Blancheton, Dorothée. « Ces Petites Violences Ordinaires En Classe. » VousNousIls. Dernière mise à jour : 10 février 2020.
https://www.vousnousils.fr/2020/02/10/ces-petites-violences-ordinaires-a-lecole-628914

Blancheton, Dorothée. « Ecole : Des Alternatives Aux Punitions. » VousNousIls. Dernière mise à jour : 7 août 2019.
https://www.vousnousils.fr/2019/03/20/ecole-des-alternatives-aux-punitions-621687

Cabiron, Benjamin. « Pour Punir Son élève, Cet Enseignant Japonais Lui Casse Une Côte. » Furansu Japon. Dernière mise à jour : 25 novembre 2019.
https://furansujapon.com/punition-prof-eleve/

Chen, Grace. "Teachers in 19 States Allowed to Physically Punish Students." Public School Review. Dernière mise à jour : 14 février 2020.
https://www.publicschoolreview.com/blog/teachers-in-19-states-allowed-to-physically-punish-students

Collie, Meghan. "Fewer Kids Are Getting Detention — and Experts Say That’s a Good Thing." Global News. Dernière mise à jour : 12 septembre 2019.
https://globalnews.ca/news/5198685/detention-canadian-schools-alternatives-student-punishment/

« Eghezée : Et Si, à L’école, on Se Focalisait Sur Les Bons Comportements Des élèves ? » Le Soutien Au Comportement Positif (SCP) Au Canada. Dernière mise à jour : 9 mars 2020.
https://scp-pbis.com/2020/02/11/eghezee-et-si-a-lecole-on-se-focalisait-sur-les-bons-comportements-des-eleves/

Garric, Julien. « Les Perturbateurs à La Porte : Sortir De La Logique De L’exclusion. » RIRE. Dernière mise à jour : 14 janvier 2020.
https://rire.ctreq.qc.ca/2020/01/les-perturbateurs/

Gonzalez, Jennifer. "Repairing Harm: A Better Alternative to Punishment." Cult of Pedagogy. Dernière mise à jour : 10 novembre 2019.
https://www.cultofpedagogy.com/repairing-harm/

« Praise over Punishment Helps Improve Students' Focus, Study Finds. » Good Morning America. Dernière mise à jour : 29 janvier 2020.
https://www.goodmorningamerica.com/family/story/teachers-praise-helps-students-focus-punishment-study-finds-68600014

« Punitions Des élèves : Jusqu’où Peuvent Aller Les écoles ? » Franceinfo. Dernière mise à jour : 22 janvier 2020.
https://www.francetvinfo.fr/societe/education/punitions-des-eleves-jusqu-ou-peuvent-aller-les-ecoles_3795697.html

Thomas, Jeffrey. "Group Punishment Doesn't Fix Behaviour – It Just Makes Kids Hate School." The Conversation. Dernière mise à jour : 11 juillet 2019.
https://theconversation.com/group-punishment-doesnt-fix-behaviour-it-just-makes-kids-hate-school-120219

« Utilité De La Punition Et De La Récompense En école. » Institutrice.com. Dernière mise à jour : 4 juin 2019.
https://institutrice.com/utilite-de-la-punition-et-de-la-recompense-en-ecole/


Mots-clés: Cours en classe Normes Justice Gestion De Classe Alternatives Crise Exigences Nécessités Punition Perturbateurs

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !