Articles

Publié le 05 avril 2020 Mis à jour le 22 octobre 2020

Faire entendre sa voix quand on n'en a pas : bienvenue à la Papotière

Un restaurant en langue des signes

« Réaliser des esquisses revient à planter des graines pour faire pousser des tableaux. »

Vincent Van Gogh (1853-1890), peintre et artiste néerlandais, avait bien compris qu’avant d’arriver à ses fins, il fallait avant tout commencer par quelque chose, si infime soit-il, à l’instar de simples esquisses qui peuvent se révéler de véritables œuvres d’art par la suite, à force de travail et de détermination.

D’un autre côté, il y a Mark Twain (1835-1910), écrivain américain, auteur des célèbres Aventures de Tom Sawyer (1876), qui nous dit :

« La gentillesse est le langage qu’un sourd peut entendre et qu’un aveugle peut voir ».

Ces sages paroles nous montrent ici l’importance des gestes et des attitudes en ce qui concerne la communication.

Que se passe-t-il quand l’univers de la cuisine (les graines !) rencontre celui des malvoyants et des malentendants ? Présentation d’un projet prometteur qui a pour but de valoriser la langue des signes en contexte gastronomique !

Il était une fois en Bretagne

Cette jolie histoire commence à Nantes, dans l’ouest de la France, en 2016, quand deux jeunes femmes se rencontrent lors d’une formation d’animateurs en langue des signes, Imane Gourire, 27 ans, sourde de naissance, croise alors la route de Kanyaman Brossaud, 25 ans. Cette ancienne serveuse n’a pas de handicap, mais elle s’est retrouvée souvent frustrée de ne pas pouvoir communiquer avec ses clients malentendants, ce qui a motivé son désir de se former à la langue des signes. 

Kanyaman fait également part de son sentiment d’impuissance face à la difficulté de l’intégration professionnelle de ces personnes malentendantes et souhaite donc trouver un moyen d’y remédier, en y apportant sa petite pierre. C’est de là que vient l’idée d’un restaurant où les employés seraient atteints d’un handicap auditif, leur laissant alors toutes leurs chances, sans aucune discrimination.

Trois ans après et, suite à une campagne de financement participatif réussie, les deux amies réalisent enfin leur rêve. En janvier 2020, La Papotière ouvre ses portes.

Situé en plein centre-ville de Nantes, le restaurant s’affiche comme « bilingue, en langue des signes ». L’objectif de ses deux créatrices est clairement affiché : sensibiliser le grand public à cette langue et améliorer l’insertion professionnelle des personnes atteintes de surdité.

De l’organisation, bien entendu !

Le principe est simple : au comptoir, les clients peuvent pointer du doigt, à travers une vitrine, le plat qui les intéresse. À côté de chacun de ces plats, une image avec les gestes pour le dire dans la langue des signes. En professeure consciencieuse, Imane prend son rôle à cœur et y va très doucement, comme elle le dit elle-même :

« Je leur montre comment on fait, lentement pour qu’ils comprennent bien, comme à un touriste qui parle une langue étrangère. C’est sûr qu’on n’est pas les plus rapides à servir, mais les clients sont en général curieux et jouent le jeu ! L’objectif est que l’on arrive à communiquer ensemble, que les gens n’aient plus peur quand ils se retrouvent face à une personne sourde. »

Côté organisation, les réservations se font par leur page Facebook. Leurs fournisseurs les contactent, quant à eux, par sms. Bientôt, un système d’avertisseurs vibrants sera même  installé sur chaque table et en cuisine, car, là aussi, c’est une personne malentendante que l’on y retrouve ! Lila, elle aussi, est sourde et, quoique très expérimentée, elle confie la difficulté qu’elle a eu à trouver du travail avant de rencontrer Imane et Kanyaman. Mission réussie pour ces deux copines qui favorisent l’accès à l’emploi aux malentendants !

Vous prendrez bien quelques cours avec ça ?

Mais l’aventure ne s’arrête pas là ! En plus de proposer de bons petits plats et un service original à tendance pédagogique, la Papotière propose, depuis février 2020, soit à peine un mois après son ouverture, des ateliers de découverte de la langue des signes.

Au menu, un conte en langue des signes, une rencontre avec un auteur pour faire découvrir « la culture sourde », ou encore un atelier d’initiation aux bébés signeurs (comprenez par là un enrichissement du vocabulaire de bébé grâce aux signes issus de la langue des signes).

Évidemment, on n’oublie pas que le lieu est avant tout un restaurant et pour chacun de ces ateliers, c’est donc une formule repas + cours qui est offerte à un prix très compétitif.

Tous les évènements passés, présents et futurs sont consultables sur leur page Facebook, laquelle est d'ailleurs très dynamique et souvent actualisée.

Finalement, ces deux jeunes femmes ont pu, par leur rencontre et l’élaboration de leur projet, semer les graines d’une bien belle idée, celle de donner sa chance à ceux qui n’ont pas le moyen de faire entendre leur voix, au sens propre du terme.

À la Papotière, la priorité est donnée à la communauté et au partage des valeurs et c’est un concept qui mériterait de germer partout sur la planète, laissant à chacun la possibilité de faire entendre sa voix, qu'il en soit physiquement apte ou non.

Sources et illustrations 

La Papotière, site Internet du restaurant, https://www.la-papotiere.com

Page Facebook de la Papotière -  https://www.facebook.com/lapapotiere/ 

Cartes publicitaires pour soutenir le projet
https://www.facebook.com/lapapotiere/photos/a.196597631106419/339328470166667/?type=3&theater 

Portrait des 3 employées,
https://www.facebook.com/pg/lapapotiere/photos/?tab=album&album_id=196597631106419&ref=page_internal 

Écouter et parler - https://pixabay.com/images/id-4581024/


Mots-clés: Langue Restauration Langue des signes

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !