Articles

Publié le 11 mai 2020 Mis à jour le 29 septembre 2020

Le retour aux techniques traditionnelles dans la culture et l'agriculture

L’agriculture intensive s’est développée depuis 70 ans. Faut-il un retour aux techniques plus traditionnelles? État des lieux !

Agricutlure-traditionnelle

L’agriculture intensive s’est développée pendant la seconde moitié du 20ème siècle et est encore très utilisée actuellement. Pourtant de plus en plus de voix se font entendre pour un retour aux techniques plus traditionnelles, voire des techniques polémiques. État des lieux !

Qu’est-ce que l’agriculture intensive ?

Selon l’encyclopédie Britanica [1], l’agriculture intensive est, en économie agricole, un système de culture utilisant une grande quantité de travail et de capital par rapport à la surface de la terre.

  1. De grandes quantités de main-d'œuvre et de capital sont nécessaires pour l'application d'engrais, d'insecticides, de fongicides et d'herbicides aux cultures.
  2. Le capital est particulièrement important pour l'acquisition et l'entretien de machines à haut rendement pour la plantation, la culture et la récolte, ainsi que de matériel d'irrigation lorsque cela est nécessaire.

Les avantages de l’agriculture intensive

Bien que ses détracteurs soient nombreux, les défenseurs de l’agriculture intensive présentent ces arguments :

  • Rendement élevé des cultures : Face à la croissance de la population, la satisfaction de la demande du marché n'a été possible que grâce à l'agriculture intensive, car les rendements ont été multipliés.

  • Production d’une plus grande variété d'aliments : L'agriculture intensive exige beaucoup de travail, de capital et de ressources, ce qui rend plus pratique de se concentrer sur un seul domaine de production. Les différents agriculteurs se sont orientés vers une production particulière mais avec une grande diversité selon les exploitations.

  • Des prix alimentaires abordables : L'agriculture intensive nécessite moins d'espace et produit ou en tout cas produisait, plus que les intrants investis.

  • Approvisionnement durable : Avec la demande alimentaire qui monte en flèche dans le monde entier en raison du nombre toujours croissant de la population humaine, l'agriculture intensive offre l'avantage d'une productivité élevée des cultures avec la possibilité de répondre aux demandes du marché alimentaire.

Inconvénients de l'agriculture intensive

Avec le temps, nous nous rendons compte progressivement que ce type d’agriculture finit par présenter plus d’inconvénients que d’avantages.

Mauvaises conditions pour les animaux

Même s’il s’agit d’élevage, cela fait partie des techniques de production alimentaire intensive. Chacun a pu voir sur Youtube ou à la télévision des reportages ou la cruauté envers les animaux soulève le cœur. La conséquence est que de plus en plus de personnes s’orientent vers un régime de type végétarien. Ils sont relativement nombreux selon la consommation alimentaire qu’ils s’autorisent : Végétalien, lacto-ovo-végétarien, lacto-végétarien, semi-végétarien, frutarien, pescétarien, crudivore [2].

Déforestation et altération de l'environnement naturel

L'abattage des arbres, les techniques de lutte contre la boue et le brûlage, ainsi que le défrichement des zones forestières pour faire place à l'agriculture ont entraîné une déforestation massive et une érosion des sols. Les habitats naturels, la diversité biologique et les animaux sauvages ont été fortement touchés.

L’agriculture intensive est aussi impliquée dans la production des gaz à effet de serre. Ce sont l’usage d’engrais, les serres chauffées et la mécanisation importante qui en sont à l’origine. [3]

L’usage intensif de produits agrochimiques

Des pesticides chimiques, des engrais, des herbicides, des insecticides, etc sont à la base de ce type d’agriculture.

Les insecticides et les pesticides tuent également les insectes utiles qui contribuent à la perte de biodiversité.

L'utilisation d'engrais et d'herbicides chimiques contamine la nappe phréatique, les habitats de la faune et de la flore, ainsi que les masses d'eau comme les estuaires, les rivières,les lacs et même les mers.

Les engrais, en particulier, sont la principale cause d'eutrophisation [4] dans la plupart des masses d'eau du monde telles que les mers, les lacs et les rivières.

La qualité des produits alimentaires

L'agriculture intensive étant principalement axée sur la production de masse de produits alimentaires, les stratégies de production négligent le besoin de produits alimentaires de qualité et nutritifs.

Les appels pour le retour à une agriculture plus raisonnée

Diverses personnes ou organisations se font les avocats du retour à une agriculture plus traditionnelle ou même bio.

Peut-on se passer de l’agriculture intensive ?

La grande question étant de savoir si l’humanité peut se permettre de revenir à un production agricole traditionnelle ou bio.

Selon une étude [5] citée par le Dr. Mae-Wan Ho et que les défenseurs du bio ont largement repris, dans certains domaines ce type de culture ferait même mieux par l’agriculture conventionnelle, donc intensive puisque c’est devenu la norme.

Cette étude ,nous disent des scientifiques, a pu réfuter ces affirmations :

« Deux objections sont habituellement avancées contre l’affirmation que l'agriculture biologique peut alimenter tout le monde. Les opposants à l’agriculture biologique, proclament que celle-ci n’assure que de faibles rendements et qu’il n'y a pas assez de fertilisants organiques pour assurer des rendements substantiels. »

« Une équipe de chercheurs scientifiques dirigés par Catherine Badgley de l' Université   du Michigan Ann Harbor, aux Etats-Unis, a maintenant réfuté ces idées largement répandues, mais fausses, au sujet d'agriculture biologique. Cette dernière donne des rendements qui sont en gros comparables à l'agriculture conventionnelle dans les pays développés, d’une part, et des rendements beaucoup plus élevés dans les pays en voie de développement, d’autre part ; par ailleurs, des quantités plus que suffisantes d'azote peuvent être fournies par la fixation symbiotique dans le sol en employant simplement des engrais verts

L'équipe de recherche a comparé les rendements obtenus en agriculture biologique  et  en agriculture conventionnelle (y compris une  production  alimentaire  à  basse intensité) à travers 293 exemples ; elle a estimé le rapport moyen des rendements (biologique ou conventionnel) de différentes catégories de productions alimentaires dans divers pays développés ou de pays en développement. » [6]

Des marchés se créent

Au niveau des producteurs, les initiatives se multiplient et on assiste même à un retour du cheval de trait dans des petites exploitations comme le montre ce projet financé sur la plateforme de csocio-financement Miimosa [7].

Des pratiques (contestées) refont surfaces

Les moteurs de recherche et donc Google nous donnent des indications intéressantes.

Google trends nous donne comme indications le nombre de recherches faites sur une expression. On s’aperçoit que tant biodynamie que calendrier lunaire sont des expressions de plus en plus recherchées avec une tendance régulière à la hausse.




Sans rentrer dans la polémique sur la biodynamie que certains qualifient de secte vu l’histoire de son créateur, Rudolf Steiner, voici de quoi il s’agit.

Qu’est-ce que la biodynamie ?

La biodynamie est différente de l’agriculture biologique. Même si elle peut partager des éléments de base ou des objectifs. La biodynamie considère qu’il n’est pas possible de produire des aliments de qualité dans une terre qui n’est pas en bonne santé,  raison d'en prendre soin.

L’agriculture biodynamique est avant tout une agriculture durable. Bien que certaines pratiques puissent paraitre étranges, cette pratique convainc de plus en plus.

Selon l’agriculture biodynamique, le sol doit être travaillé mais de façon à ne laisser aucune trace, la terre ne doit plus être cultivée selon notre calendrier et plus précisément les saisons ou encore nos envies mais selon le calendrier lunaire.

Le calendrier lunaire [8] est un calendrier qui prend en compte les différentes phases de la lune durant le mois. Il s’agit d’une « lunaison » qui dure entre 28 et 30 jours. Cet outil est un moyen de calcul du temps qui serait utile au jardinier pour planter ses semis ou traiter les maladies.

Comme vous l’aurez certainement compris de par l’utilisation de ce type de calendrier, la biodynamie se base sur une approche que certains considèrent comme n’étant pas scientifique.

Des cours de permaculture à l’école ?

Faire un potager est souvent un loisir qui permet à ses pratiquants de se ressourcer. De plus en plus, les écoles mettent en place des composts [9] et des potagers pédagogiques. C’est très intéressant d’apprendre cela aux élèves. Ils peuvent comprendre certains cycles et des éléments de biologie.

Cela peut aussi permettre de réaliser des expériences intéressantes pour les enfants pour montrer, par exemple, l’efficacité ou non du calendrier lunaire.

 

[1] https://www.britannica.com/topic/intensive-agriculture

[2] https://www.vegetarien.eu/

[3] https://www.wwf.fr/champs-daction/alimentation/agriculture-durable

[4] https://www.cpepesc.org/L-EUTROPHISATION-des-rivieres-par.html

[5] http://www.i-sis.org.uk/organicagriculturefeedtheworld.php

[6] https://isias.lautre.net/spip.php?article148&lang=fr

[7] https://www.miimosa.com/be/projects/la-marque-en-moins-le-bio-pour-tous?l=fr

[8] https://www.horticulteur.net/calendrier-lunaire/

[9] https://cursus.edu/articles/42953/comment-mettre-en-place-un-compostage-dans-une-ecole

Mouvement de l'agriculture bio-dynamique - https://www.bio-dynamie.org/biodynamie/presentation/


Mots-clés: Plantes Agriculture biologique Agriculture raisonnée Agriculture Environnement

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !