Articles

Publié le 17 septembre 2020 Mis à jour le 21 septembre 2020

68 voix Mexicaines, entre onirisme et lyrisme

Quand le Mexique présente ses langues autochtones sous forme de courts-métrages animés

peuple autochtone Mexicain

La langue peut-elle transcender le temps et la distance ?

« Le langage, loin de combler l'abîme qui sépare les êtres, creuse la distance, il met en évidence la solitude et l'impossibilité de communiquer. »

Michel Onfray, philosophe français né en 1959 semble souligner ici un autre phénomène inhérent à l’enseignement à distance, celui de la solitude que celui-ci provoque. En effet, loin des autres, loin des salles de classes traditionnelles, l’apprenant peut se sentir bien esseulé, face à son écran. Internet connecte le monde, mais nous en déconnecte autant.

Heureusement, pour tenter de remédier à cette distance créée par l’enseignement dématérialisé, un organisme gouvernemental mexicain a eu la bonne idée de faire passer à la postérité plusieurs de ses langues indigènes et cela par le biais de courts-métrages animés, accessibles à tous, notamment aux élèves mexicains, afin de revitaliser leur fierté plurilinguistique.

« Nadie puede amar lo que no conoce »,

personne ne peut aimer ce qu’il ne connait pas, comme le veut le crédo de ce projet, alors vous aussi, oubliez les distances et direction le pays des Mayas, à la découverte des langues mexicaines autochtones !

État des langues du Mexique

La république constitutionnelle fédérale du Mexique, bien que colonisée par les Espagnols en 1521, fut le berceau de grandes civilisations pré-colombiennes, telles les Olmèques, les Mayas ou les Aztèques.

En 2015, 99% des 120 millions de Mexicains parlaient l’espagnol comme langue maternelle ou seconde. Parmi eux, plus de 7 millions, soit 6%, parlent une langue autochtone dont moins de 1% était monolingue.

En 2003, le Mexique, par le biais de sa Loi générale des droits linguistiques des peuples autochtones, accorde le statut de langues nationales à l’espagnol et aux langues autochtones. Il faut savoir que le Mexique en compte pas moins de 364, lesquelles appartiennent à 68 langues distinctes, elles-mêmes issues de 11 familles linguistiques différentes.

Les deux langues indigènes les plus parlées sont le Nahuati (environ 1,7 million de locuteurs, dans le centre du pays, héritage de l’empire Aztèque) et le Maya (800.000 personnes, dans la péninsule du Yucatan).

Le projet 68 Voces

68 Voces, ou 68 Voix en version française, a vu le jour en 2016, grâce à FONCA, le Fonds National pour la Culture et les Arts du gouvernement du Mexique. Son objectif est de promouvoir ces langues, en voie de disparition, en préservant leurs mythes, légendes, poèmes, histoires sous la forme de courts-métrages animés, format propice et idéal quant à la vocation de transmettre ce savoir, plus particulièrement dans les salles de classe et, par extension, via l’ordinateur des enfants qui étudient à distance !

Les enfants, parlons-en, car ce sont bien eux les premiers visés par ce dessein pédagogique, puisque leurs grands-parents et arrière-grands-parents, gardiens de ces langues autochtones, sont malheureusement en passe de disparaitre en même temps qu’elles. Outre la possibilité de transcender le temps et l’espace, on cherche également à réveiller la fierté des jeunes Mexicains et à leur faire aimer ces langues qui sont leurs, mais qu’ils ne connaissent pas. 

À l’heure de la rédaction de ces lignes, en septembre 2020, près d’une quarantaine de ces 68 langues sont déjà représentées sous forme de courts-métrages, l’objectif final étant bien sûr que la totalité soit disponible prochainement. Chacune de ces vidéos dure entre deux à trois minutes et a été confiée à un designer différent, dans l’objectif de rendre hommage à la sagesse inhérente à chacune de ces langues. Sagesse qui se retrouve autour de thèmes de réflexions sur la vie et la mort, contés dans les mythes des temps anciens. 

Un exemple... Pour la traduction, cliquez sur CC

68 Voces: Mayo. El origen del fuego de Hola Combo sur Vimeo.

De plus, la possibilité de regarder ces petites vidéos avec près de dix langues sous-titrées, pour la plupart (dont le français pour certaines !), est un autre bon moyen de promouvoir la revitalisation de ces langues mexicaines.

L’exemple de l’Ayapaneco

Prenons pour exemple la vidéo intitulée « El viento » (le vent), en langue Ayapaneco, encore appelée Zoque du Tabasco ou Zoque d’Ayapa, qui est principalement parlée dans l’état de Tabasco, au sud-est du Mexique. Cette langue autochtone a un statut particulièrement dramatique vu qu’elle n’est plus parlée que par quatre personnes, dont deux prétendument irréconciliables, provoquant ainsi la perte irréversible de la langue. Cependant, ces deux personnes collaborent au développement d’un programme de revitalisation de la langue, sous l’égide de l’INALI, l’Institut National des Langues Indigènes, avec un projet de thèse en cours.

El Viento est donc un conte zoque-ayapaneco de tradition orale selon lequel le vent que nous ressentons proviendrait d’un ivrogne qui errait ça et là, écrasant les récoltes et les maisons, et qui a finalement été déplacé « dans ce monde » pour le mettre au travail, sous la forme du vent, et c’est pour cette raison que le vent va désormais où il veut, comme un homme ivre, titubant, sans but précis…

Finalement, on peut dire que la langue peut bien passer outre le temps et l’espace, à condition qu’elle trouve un support adéquat pour le faire, ce à quoi ces courts-métrages animés, à vocation pédagogiques, semblent totalement dédiés.

Certes, l’essor de l’enseignement à distance peut créer ce fossé et cet isolement et ainsi rejoindre les propos de Michel Onfray qui disait que le langage creuse davantage de fossés qu’il n’en rallie les populations. Toutefois, le langage peut aussi être source de ressourcement et d’unité des peuples, comme c’est le cas au Mexique où le gouvernement a tout mis en œuvre pour tenter de faire revivre sa riche pluri-identité linguistique et la rendre accessible à tous.


Sources et illustrations

- Langues du Mexique, Wikipedia, https://fr.wikipedia.org/wiki/Mexique#Langues

- Les vidéos du projet 68 Voces, Vimeo, https://vimeo.com/channels/68voces

- These Gorgeous Animated Shorts Celebrate 11 of Mexico’s Indigenous Languages, Andrew S. Vargas, Remezcla, https://remezcla.com/lists/film/68-voces-animated-short-films-mexico-indigenous-languages/

- La langue Ayapaneco, Wikipedia, https://fr.wikipedia.org/wiki/Ayapaneco 

- La vidéo El Viento, Vimeo, https://vimeo.com/channels/68voces/168708553 

- Autochtones du Mexique, Pixabay, https://pixabay.com/images/id-805529/ 

- Femme autochtone, Pixabay, https://pixabay.com/images/id-1063326/ 

- Oiseau maya, Pixabay, https://pixabay.com/images/id-671274/ 


Mots-clés: Langue Distance Film D'animation Autochtones Mexique

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !