Articles

Publié le 01 octobre 2020 Mis à jour le 27 octobre 2020

Avoir 20 ans ! Le bon moment pour entreprendre

Entreprendre est une opportunité aujourd'hui, surtout pour les jeunes.

Étudiants entrepreneurs

Dans nos sociétés perpétuellement en manque de croissance, les dirigeants ont pris conscience qu’il fallait susciter l’esprit d’entreprise. Entreprendre est donc une opportunité aujourd'hui surtout pour les jeunes.

Pensez que vous avez l'avenir devant vous, que vous n'avez pas encore de charges de famille ni trop de dettes qui vous tiennent accrochés à un travail alimentaire. Il faut en profiter pour saisir l'occasion !

Le rôle de l’entrepreneur dans l’économie

Ce sont les entrepreneurs qui créent de la richesse et de la croissance. Ils transforment des intrants en produits ou services en créant de la valeur ajoutée. Le «Produit intérieur brut» étant la somme des valeurs ajoutées, les entrepreneurs sont donc au centre du processus. Les entreprises ont besoin de capital et de travail. Elles sont l’agent économique qui crée de l’emploi.

Dans une société capitaliste, il est donc nécessaire d’avoir des entreprises et des entrepreneurs. [1] 

Un étudiant ou un jeune diplômé qui se lance dans la création d'entreprise participe donc positivement à l'économie de son pays. De plus, les opportunités sont innombrables avec :

  • des questions de sociétés comme la problématique des déchets
  • de nouveaux besoins inhérent au développement des technologies
  • la question de l'énergie
  • etc.

La promotion de l’entrepreneuriat

En Europe, le sentiment entrepreneurial n’a été attisé que depuis le 21ème siècle. Très souvent, l’entrepreneur était vu comme un exploitant et non pas celui qui créait du travail. Cette image négative a eu un effet sur le nombre de création d’entreprises.

Par contre, depuis 2009, le gouvernement français a pris les choses en main dès l’école. Il a adopté le plan « étudiants entrepreneurs » [2] dont l’objectif est de :

« développer l’esprit entrepreneurial chez les étudiants de l’enseignement supérieur, universités et grandes écoles  en intégrant dans les trois ans à venir la sensibilisation, la formation et l’accompagnement à l’entrepreneuriat dans les parcours de tous les futurs diplômés de l’enseignement supérieur ».

Des associations se sont créées à l’image de «100.000 entrepreneurs». Selon leur site, leur histoire est :

« L’association a été fondée en 2007 par Philippe Hayat entrepreneur qui a créé ou repris avec succès plusieurs entreprises et le Club Horizons qui a pour vocation de recréer du lien entre entreprises, entrepreneurs et société civile. » [3]

Ils ont sensibilisé plus de 500.000 jeunes à l’entrepreneuriat depuis leur création.

La sensibilisation se fait par la rencontre d’étudiants avec un entrepreneur. Celui-ci explique d’abord son parcours entrepreneurial. Très souvent, cela suscite beaucoup d’interactions. En fin d’exposé, les questions réponses fusent. Cela fait réellement naître des questions ou des perspectives chez les étudiants.

L’initiative a aussi été adoptée en Belgique. [4] Les étudiants participants ont été enthousiasmés par la méthode. Les entrepreneurs se rendent disponibles bénévolement après avoir été contacté par une des personnes de l’équipe de l’association. Chacun sort enrichi des échanges.


D'autres initiatives privées font elles aussi la promotion de l’entrepreneuriat à l’image des StartUp WeekEnd [5] qui consistent à essayer de développer, en équipes, un projet d’entreprise qui tienne la route tout en restant enfermé pendant 48 heures dans un milieu clos.

Les choix de carrière pour un futur diplômé

Rappelons que chacun selon sa personnalité, selon son histoire familiale, selon ses envies et compétences voit s’offrir 3 possibilités de carrière. Tous ces choix sont respectables et l’essentiel est que les personnes se sentent bien dans leur choix.

  • La fonction publique

    Le métier de fonctionnaire convient au personnes rétives au risque. Dans la fonction publique, vous risquez peu voire pas le licenciement. Vous vous destinez à faire une carrière complète
    Il faut aussi avoir la notion de vouloir apporter un service à la population puisqu’il est question de service public.
    La notion de profit, de concurrence est absente.

  • Le salariat

    Être employé ou ouvrier, c’est toucher une rémunération en échanges de l’accomplissement de différentes tâches définies dans un contrat de travail.

    Vous faites partie d’un organisation dont le but est de maximiser son profit dans un environnement concurrentiel.
    Vous êtes sous l’autorité de votre patron ou de votre supérieur hiérarchique.

  • L’entrepreneuriat

    La représentation commune de l’entrepreneuriat est que l’on est son propre patron. Si cela peut paraître alléchant, cela ne veut pas dire que vous n’avez pas de contraintes, loin de là.

    Vous avez des responsabilités au niveau fiscal, au niveau administratif et règlementaire. Par exemple, si vous êtes en Belgique vous devez vous inscrire à la Banque Carrefour des entreprise. Si vous devenez employeur, ces responsabilités s’en trouveront augmentées. L’entrepreneuriat est très valorisant. Vous créez de la richesse et permettez à vos employés de faire vivre leurs familles.

Les difficultés du métier d’entrepreneur

La grande différence entre l’entrepreneuriat et le salariat est la sécurité. Le salarié ou le fonctionnaire est certain du montant qu’il va toucher chaque fin de mois.

L’entrepreneur lui doit faire face à l’incertitude. Certains mois il gagnera plus et d’autres mois beaucoup moins. Par contre les dépenses, les frais fixes, auxquels est confronté un entrepreneur, ils sont fixes tous les mois :

  • Le loyer,
  • Les assurances,
  • Le remboursement d’un crédit,
  • La paie du personnel si vous avez engagé,
  • Les divers abonnements,
  • etc.

Donc le problème est l’incertitude d’avoir assez de rentrées pour faire face aux sorties. Du côté des paiements, tout n’est pas aussi facile que l’on peut le penser non plus car il faut gérer les impayés. [6]

Parallèlement, pour les personnes pouvant vivre avec cette incertitude, entreprendre est très épanouissant et valorisant.

Et puis, pour ceux dont c’est le rêve, créer une entreprise, c’est peut-être suivre les traces de personnes célèbres comme Elon Musk ou, en France, Xavier Niel. C’est aussi une des façons de pouvoir devenir éventuellement riche. [7]

Nouvelles technologies, nouvelles perspectives entrepreneuriales

L’entrepreneuriat a bien évolué grâce aux technologies et à Internet. Parmi toutes les manières qu’il y a d’entreprendre aujourd’hui, vous trouverez ce que l’on appelle les digitals nomades [7]. Ce sont des personnes qui travaillent avec un ordinateur et une connexion Internet en parcourant le monde.

Elles ont des compétences dans les métiers du numérique :

  • Rédacteur web,
  • Webmaster,
  • Programmeur,
  • Référenceur,
  • etc.

Elles s’inscrivent sur des places de marché et trouvent des clients par ce biais.

Les pays qu’elles parcourent sont souvent des endroits où le coût de la vie est moins élevé. Leur idée est de gagner suffisamment de revenus pour en vivre et surtout de vivre des expériences et découvrir des cultures.

Plus qu'un défi, une façon de vivre

La précarisation des emplois salariés traditionnels, la volonté des pouvoirs publics de promouvoir l’entrepreneuriat, les aides et subsides qu’il est possible d’obtenir et les technologies dans un monde qui change sont des opportunités qu’ont chaque étudiant ou étudiante pour entreprendre.

Notez enfin que 84% des jeunes voient dans l'entrepreneuriat un engagement sociétal [8] . Cela montre que la perception de l'entreprise a évolué positivement grâce aux campagne de sensibilisation telles que celles décrites ci-dessus.

 Références

[1] https://www.franceculture.fr/emissions/la-bulle-economique/quel-est-le-role-dune-entreprise

[2] https://journals.openedition.org/mots/21374

[3] https://www.100000entrepreneurs.com/qui-sommes-nous/

[4] https://www.100000entrepreneurs.be/

[5] https://cursus.edu/articles/43836/54-heures-pour-apprendre-a-demarrer-son-entreprise

[6] https://www.creerpme.be/mauvais-payeur/

[7] https://cursus.edu/articles/43676/devenir-riche-facilement-chimere-ou-realite

[8] https://www.beinternational.be/digital-nomad/

[9] https://www.moovjee.fr/2019/04/04/barometre-les-etudiants-et-lentrepreneuriat/

 


Mots-clés: esprit entreprise étudiant entrepreneur

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !