Articles

Publié le 02 décembre 2020 Mis à jour le 02 décembre 2020

Le Maître du Robert

Hommage à Alain Rey

Saviez-vous que le mot « français », dans la langue française, est un mot germanique ? C’est un comble, n’est-ce pas ? Et pourtant, c’est bien avec ce double trait d’humour et d’érudition qu’Alain Rey, linguiste et lexicographe français, nous fait passer l’incroyable richesse, mais aussi le pouvoir d’évocation, teinté de subtiles contradictions qu’un mot peut avoir.

Comme le disait une autre grande dame de la littérature, Simone de Beauvoir (1908-1986), « Pour désirer laisser des traces dans le monde, il faut en être solidaire », et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Alain Rey, à défaut de traces, a carrément laissé des empreintes profondes dans le monde de la langue française. Hommage et présentation de ce grand homme de lettres, surnommé le Maître du Robert, qui a tiré sa révérence le 28 octobre 2020.

Le maître du Robert

Né le 30 août 1928 à Pont-du-Château, en France, Alain Rey est sobrement défini, par Wikipedia, par « observateur de l’évolution de la langue française ». 

Après un passage à Sciences-Po et à la Sorbonne, pour étudier les lettres et l’histoire de l’art, le jeune Alain Rey répond, en 1952, à une petite annonce, postée par Paul Robert. Oui, oui, c’est bien du monsieur avec le dictionnaire qui porte son nom dont nous parlons !

Et donc, voilà Alain engagé comme linguiste pour « faire un dictionnaire », intitulé « Dictionnaire alphabétique et analogique ». Ce n’est que 12 ans plus tard que sortira le premier dictionnaire nommé « le Robert », en 1964.

Collaborateur de première heure de Paul Robert, Alain Rey lui sera fidèle jusqu’à sa mort. Depuis les débuts, c’est lui qui dirige ou rédige les dictionnaires publiés par les éditions Le Robert, à l’instar du Petit Robert (1967), du Micro Robert, du Petit Robert des noms propres (1974), du Dictionnaire des expressions et locutions (1979), du Grand Robert de la langue française en neuf volumes (1985), du Nouveau Petit Robert de la langue française (1993), et du Dictionnaire historique de la langue française (1992). En 2005, alors âgé de 77 ans, Alain Rey n’a pas encore pris sa retraite puisqu’il publie le Dictionnaire culturel en langue française.

Le maître ne se cantonne toutefois pas qu’aux dictionnaires : il écrit des biographies de Littré (1801-1881) et Furetière (1619-1688), tous deux éminents lexicographes français, tout comme lui.

Il publie également des essais sur le théâtre et la bande-dessinée, écrit de nombreux articles de linguistique, de critique littéraire, de sémiotique (étude des signes, des systèmes de signes et de leur signification), contribue à des radios, des journaux et des magazines littéraires et cela, jusqu’à la fin, ce 28 octobre 2020.

La « Rey-volution » linguistique

Mais en quoi Alain Rey laisse-t-il des traces dans notre histoire et notre époque ? Grâce à sa participation à la grande aventure du Robert et de ses multiples déclinaisons, il a pu, petit à petit, poser ses marques et se faire reconnaître comme un éminent linguiste, et ce, à l’échelle internationale. 

Il est également connu pour ses convictions révolutionnaires linguistiques, qui allaient bien à l’encontre de la majorité de ses contemporains collègues linguistes et lexicographes. En effet, pour lui, la langue française est « une grande métisserie ». Comprenez par-là que ce barbarisme, bien volontaire, se veut volontairement provocant : le français résulterait à la fois d’une certaine créolisation (latin, celte, germain), mais aussi d’un apport perpétuel d’autres langues latines, à l’instar de l’espagnol et de l’italien.

Fervent défenseur de la langue française, il n’en admet donc pas moins que sa richesse provient de sa diversité et qu’il faut cultiver cette dernière à tout prix : « On appauvrit la langue à vouloir l’épurer ». Contre les puristes, résolument tourné vers l’avenir et l’enrichissement progressif de la langue, « Le Petit Robert veut combattre le pessimisme intéressé et passéiste des purismes agressifs comme l’indifférence molle des laxismes. Le français le mérite » écrivait-il dans la préface du Petit Robert en 2007.

Outre ce rejet du purisme, Alain Rey va même totalement à l’encontre de ce français si rigide prôné par les Académiciens. Ses combats sont pour la défense des langues régionales, pour l’argot, pour la féminisation des métiers… De plus, son âge ne l’empêchait pas de rester dans l’air du temps, preuve en est son affection pour les mots comme « selfie, smiley… », passés dans notre langage quotidien et qui, comme il le disait : « Quand le terme “selfie” revient à des millions d’occurrences, on ne peut pas faire comme s’il n’existait pas. Mais cela crée parfois la polémique ! » Car oui, il admet l’existence « banale » de ces mots, mais rejette ce qu’il appelle « les anglicismes de passivité », c’est-à-dire quand on ne cherche même pas à donner un semblant de traduction à un mot étranger.

Quant à l’orthographe, là aussi, il faisait le désespoir de ses pairs de par sa grande ouverture, car pour lui : « la faute d’aujourd’hui est la norme de demain ».

Finalement, on peut dire qu’Alain Rey, par son originalité, son humour, mais surtout sa maîtrise et sa connaissance du français, laissera des traces dans le monde de la linguistique française, à commencer par son image, qu’elle soit dessinée ou en silhouette sur le Petit Robert de 2020, bel hommage à son plus grand collaborateur qui disait : « La langue française est notre bien commun, notre maison ».


Sources et illustrations

Alain Rey, Wikipedia, https://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Rey 

Émile Littré, Wikipedia, https://fr.wikipedia.org/wiki/Émile_Littré

Antoine Furetière, Wikipedia, https://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine_Furetière 

Le Petit Robert 2020 - https://www.decitre.fr/livres/le-petit-robert-de-la-langue-francaise-9782321015536.html

Notre hommage à Alain Rey, Le Robert, https://www.lerobert.com/alain-rey-hommage.html 

Alain Rey, Lionel Allorge, CC BY-SA 3.0 <https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0>, via Wikimedia Commons 



Mots-clés: Linguistique Langue Française Le Robert langues langage alain rey dictionnaire hommage lexicologie

Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Traces vivantes


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !