Articles

Publié le 20 janvier 2021 Mis à jour le 20 janvier 2021

Des solutions pour garder la communauté étudiante soudée en temps de pandémie

Les réseaux pour garder les liens et sortir les étudiants de la solitude

Chaîne humaine

Personne n’avait vu venir la pandémie de la covid-19 et surtout sa contagiosité. Rapidement, il a fallu agir afin d’éviter que l’infection se propage. Cela a voulu dire instaurer des confinements et des couvre-feux. Il a fallu fermer temporairement des services jugés non essentiels et susceptibles de recevoir un large public. Conséquemment, les étudiants universitaires n’ont pas été épargnés.

En effet, il a été nécessaire que les facultés mettent en place des mesures sanitaires sur les campus et choisissent des solutions pour continuer les formations en ligne. Les jeunes adultes ont dû commencer à se former sur des plates-formes comme Teams ou Zoom. Pour beaucoup, la rentrée 2020 n'a pas été facile ni idéale.

La détresse et l’isolement

Déjà, cette rentrée a été quelque peu décalée pour, entre autres, prendre en compte les résultats des concours de post-prépas qui se sont publiés beaucoup plus tard que d’habitude. Et puis chaque étudiant se retrouvait dans une situation différente selon l’établissement de formation. Certains ont choisi une formule hybride. L’école de management de Grenoble, par exemple, avait opté pour des cours à distance avec des projets d’ateliers et de groupes en présentiel. Même des activités associatives étaient prévues. Puis, un second confinement a repoussé le tout au grand dam des étudiants.

Parce qu’on l’oublie mais la question des associations est très importante pour ceux qui fréquentent les universités. Ce sont non seulement des occasions de détente mais aussi de bâtir des liens entre gens d’un même programme qui, dans certains cas, se retrouveront collègues dans leur vie professionnelle. Une façon pour les facultés diverses de se rencontrer et de servir de soupape essentielle aux jeunes adultes qui peuvent alors échanger sur les cours, les travaux, la pédagogie donnée et s’encourager sur leur chemin vers la diplomation.

Or, avec la covid-19, tout est cela est tombé à l’eau. Le risque de mettre une masse d’étudiants ensemble étant vu comme une situation de contamination idéale. Ajoutez-y l’imprévisibilité du contexte et les variantes en ce qui a trait aux cours suivis et cela mène à une importante perte de repères. Beaucoup de jeunes interrogés se sont sentis perdus, doutant de la capacité de leur établissement à offrir des cours dignes de ce nom à distance et  se sentant surtout profondément seuls dans ces circonstances.

Soutien et nouvelles traditions à distance

Évidemment, les établissements sont conscients de la détresse que peuvent vivre certains étudiants par rapport à la situation. L’université de Picardie Jules Verne, comme bien d’autres, propose de l’accompagnement social et de santé. Du côté du Québec, l’Université de Sherbrooke a prévu différentes rencontres en communauté virtuelle durant la session d’hiver de 2021 afin de fournir aux petits groupes des outils pour rester zen, la pleine conscience, l’intelligence émotionnelle, etc.

La situation a aussi obligé les associations étudiantes à réfléchir autrement les événements. En effet, bien souvent, les idées créatives sortent lorsque surviennent des limites. Par exemple, l’activité brise-glace traditionnelle peut être remplacée par un questionnaire massif en ligne sur Kahoot, permettant de connaître les individus. Les réseaux sociaux ont une emprise forte sur la population estudiantine. À défaut de pouvoir se rencontrer en vrai, ils peuvent former des communautés et réagir à différentes publications faites par leur faculté ou l’établissement en général. À Sciences Po, différents programmes et même une application permettent de garder du lien entre étudiants et de participer à la vie associative, y compris à distance.

Aux États-Unis, plusieurs écoles secondaires ont mis en place des clubs en ligne, dont entre autres de la programmation. Une façon de continuer le parascolaire malgré la pandémie, offrant aux élèves la chance de communiquer et collaborer sur des exercices. Une approche qui peut aussi être reproduite par les différentes associations universitaires. Des clubs de théâtre pourraient regarder collectivement des captations disponibles en vidéo ou déclamer des extraits de grands classiques et de pièces modernes. Les sportifs s’inspireraient de capsules de mise en forme à la maison et pratiqueraient le tout ensemble sur Zoom.

Même si cela ne surpassera jamais la force de rencontres humaines en chair et en os, Internet possède aujourd’hui de multiples outils pour offrir aux organisations étudiantes des occasions de mettre en place des activités. Le cadre numérique propose d’aller au-delà des limites d’espace et de distance.

Quant à ceux s’ennuyant de déambuler dans la faculté, ils pourraient toujours imiter leurs collègues de l’Université Catholique de Louvain où des étudiants ont reproduit les deux campus entièrement sur le jeu vidéo Minecraft. Une façon de se retrouver, virtuellement, dans son établissement.

Illustration : Joseph Redfield Nino de Pixabay

Références 

Bluteau, Pauline. « Confinement : Une Vie étudiante à Distance, C’est Possible. » L’Etudiant. Dernière mise à jour : 2 avril 2020. https://www.letudiant.fr/lifestyle/engagement-et-vie-associative/article/confinement-une-vie-etudiante-a-distance-c-est-possible.html.

« Comment Les étudiants Vivent-ils Le Reconfinement ? » Studyrama.com. Dernière mise à jour : 13 novembre 2020. https://www.studyrama.com/vie-etudiante/comment-les-etudiants-vivent-le-reconfinement-107465.

France, Centre. « Quand La Vie étudiante Se Fait à Distance Pour Les Jeunes Nivernais : “On Perd Nos Repères”. » Le Journal du Centre. Dernière mise à jour : 8 décembre 2020. https://www.lejdc.fr/nevers-58000/actualites/quand-la-vie-etudiante-se-fait-a-distance-pour-les-jeunes-nivernais-on-perd-nos-reperes_13888580/.

Hernandez, Vivian. "Creating Online Clubs for Students During Remote Learning." Edutopia. Dernière mise à jour : 28 septembre 2020. https://www.edutopia.org/article/creating-online-clubs-students-during-remote-learning.

« La “Battle” Des Campus UCLouvain Sur Minecraft. » UCLouvain. Dernière mise à jour en avril 2020. https://uclouvain.be/fr/decouvrir/la-battle-des-campus-uclouvain-sur-minecraft.html.

« On Garde Le Lien. » Sciences Po. Consulté le 15 janvier 2021. https://www.sciencespo.fr/students/fr/double-vie-campus/on-garde-lien.

Roy, Allison. "Pas Facile D’organiser Une Vie étudiante En Temps De Pandémie." Acadie Nouvelle. Dernière mise à jour : 1er octobre 2020. https://www.acadienouvelle.com/actualites/2020/09/30/pas-facile-dorganiser-une-vie-etudiante-en-temps-de-pandemie/.

Vannier, Nicolas. « Covid : Un Automne 2020 à Nul Autre Pareil…. » Studyrama Grandes Ecoles. Dernière mise à jour : 5 janvier 2021. https://grandes-ecoles.studyrama.com/espace-prepas/actualites/covid-un-automne-2020-a-nul-autre-pareil-9090.html.


Mots-clés: Connexions Pandémie Associations Activité Soutien Scolaire Groupes Implication Des Étudiants Etudiants Minecraft Télépsychologie soutien covid-19 microsoft teams

Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Connexions actives


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !