Articles

Publié le 27 janvier 2021 Mis à jour le 27 janvier 2021

La vie de couple avec un robot. Utopie ou dystopie?

Les contours de la relation se dessinent déjà...

La création du robot - Michel-Ange

Pas si stupide machine

Au travers de nombreuses œuvres littéraires, cinématographiques et plus récemment vidéoludiques de science-fiction, l’homme s’interroge sur les relations qui pourraient naître entre lui et la machine.

Certains se montrent confiants, d’autres méfiants, mais tous éprouvent une immense fascination pour les robots. Ex-Machina,  Her ou Detroit : Become Human questionnent notamment la possibilité qu’une machine puisse éprouver des émotions et des sentiments et, plus profondément, la controverse de la vie de couple avec un robot. Utopie ou dystopie ? Tous se le demandent, à juste raison. Penchons-nous sur la question en prenant en compte des faits observés.

Un lien affectif entre l’humain et le robot

La première question que l’on peut naturellement se poser est : un humain peut-il avoir de l’affection pour un robot ? La réponse est oui.

En effet, l’ingénieur japonais Kaname Hayashi explique dans un article d’ulyces.co que l’humain pourrait s’attacher émotionnellement à un robot comme il le ferait avec un chat ou un chien, car celui-ci pourrait lui apporter une forme de réconfort et combler un manque affectif et relationnel. Souvent les gens prêtent des sentiments à leurs animaux, aussi pourquoi ne pourrait-il pas en être de même avec un robot ? Kaname Hayashi ajoute qu’un humain est bien capable d’aimer sa voiture, ce qu’on appelle plus communément la mécanophilie, c’est-à-dire l’attirance qu’éprouve un humain pour une machine, en particulier un véhicule. Il est ainsi tout à fait possible qu’un humain puisse s’attacher à un robot.

Le sociologue et thérapeute de couple, Stephen Vasey, va même plus loin dans un article de femina.ch : les difficultés des relations de couple au sein de notre société actuelle pourraient conduire l’humain à se tourner vers un robot pour vivre une vie de couple plus facile, presque routinière et monotone en somme. Mais ne voit-on déjà pas ce schéma prendre forme dans certains pays ? 

Au Japon, il existe des enceintes connectées contenant un personnage de manga holographique qui, au même titre que Google Home, s’occupe de mettre de la musique ou d’allumer la lumière. La seule différence vient de la présentation de ces enceintes par leur créateur, Gatebox, qui les décrit plutôt comme une petite-amie virtuelle. En effet, cette enceinte connectée enverra de nombreux messages d’amour sur le téléphone de son utilisateur comme le ferait une petite-amie physique. Dans ce pays où le nombre des célibataires est considérable (cf.nippon.com), ces enceintes connectées ont un succès monstre ! 

Le sociologue et thérapeute de couple, Stephen Vasey, estime que l’humain pourrait être tout à fait capable de tomber amoureux d’un robot, car il s’imaginerait une idylle amoureuse avec ce dernier, tout comme on le fait déjà avec le ou la partenaire. En effet, l’amour n’est-il pas en premier lieu des rêves et des illusions que l’on reporte sur son partenaire ? L’humain est donc capable de nouer une relation qui pourrait amplement le satisfaire avec un robot, cependant cela ne signifie pas qu’elle soit bonne pour lui, ainsi que l'illustre une oeuvre comme Her.   

La différence entre l’amour et la dépendance

Dans son blog vizir.co, Thomas Maitre explique que la machine est de plus en plus importante pour l’homme, car elle devient un outil essentiel dans notre vie professionnelle et personnelle, et ce, depuis la révolution industrielle. En effet, il semblerait aujourd’hui impensable de rédiger un rapport à la main ou de faire des comptes avec un boulier, de même qu’il est impossible pour beaucoup de ne pas consulter leur messagerie ou leur fil Instagram.

Ainsi, les ordinateurs, tablettes et smartphones ont une place prépondérante dans notre quotidien, mais cela relève de plus en plus de la volonté que du besoin. Qui donc aurait soudainement besoin d’un nouveau téléphone disposant de peu de fonctionnalités novatrices ? Oui, nous vivons déjà au crochet de nos machines.

Il semblerait que l’outil prend une place presque affective dans notre vie, cependant ne vous y trompez pas, il ne s’agit en aucun cas d’amour, mais de dépendance. C’est le risque réel qui incombe à l’humain d’aimer un robot.

La chercheuse Laurence Devillers affirme dans Ici.fr que ce scénario dystopique semble le plus probable. Elle explique que l’humain peut transformer une simple satisfaction au fait qu’une machine puisse lui prêter de l’attention, l’appeler directement par son prénom et proposer une liste de choses qui lui plaisent en attachement. Mais ce n’est certainement pas de l’amour. En effet, l’amour n’est pas ce besoin constant d’affection et d’attention de la part de l’autre, il s’agit au contraire d’un sentiment fort pour une personne en particulier, presque une acceptation complète de son être, de ses défauts et de ses qualités.

Bien sûr, chaque définition de l’amour est subjective. D’après Laurence Devillers, le risque de cette dépendance amoureuse de l’humain pour le robot prendrait tout d’abord source dans son isolement.

L’impossibilité d’aimer

Nous nous sommes demandé si l’humain est capable d’aimer un robot, mais en est-il de même pour ce dernier ? Rappelons tout d’abord que les robots sont des machines programmées pour répondre à certains critères, aussi certains robots peuvent reproduire des comportements humains affectifs, ainsi que l’expliquent Laurence Devillers et Telos dans slate.fr.

Cependant, les robots ne pourront jamais développer une forme d’empathie ou de conscience, bien qu’aimeraient le laisser croire de nombreuses œuvres comme Automata. N’oublions pas que les robots sont des coquilles qui ne pleurent pas, ne ressentent pas, ne désirent pas ; il ne leur est pas possible d’éprouver ce sentiment indescriptible et puissant qu’est l’amour ! Alors, un robot peut-il tomber amoureux d’un humain ? La réponse est non. Du moins, pour l’instant.

Cela ne signifie pas qu’une vie de couple avec un robot est forcément impossible. Après tout, énormément de personnes se mettent en couple sans être amoureuses, mais il ne peut être nié qu’une certaine affection flotte entre eux. Être en couple avec un robot peut ressembler finalement à un amour à sens unique, mais ce n’est certainement pas une expérience des plus plaisantes, ainsi que le confirme un article de amelioretasante.com. Dans cet article, l’auteur met en avant la frustration, la douleur et la déception de vivre en couple avec quelqu’un qui ne nous aime pas. Pourquoi en serait-il finalement autrement avec un robot ?

La problématique du couple robot/humain

La définition du couple est vague, complexe et subjective. Cependant, nous pouvons affirmer que le terme « couple » désigne deux personnes qui se font mutuellement confiance et se respectent. En effet, ces deux valeurs sont les plus fondamentales dans un couple.

Lorsqu’on regarde de plus près le fonctionnement d’un robot, il apparaît que celui-ci doit être obéissant, conciliant et plaisant (cf. femina.ch). N’y décèle-t-on pas immédiatement le problème ? Allons maintenant plus loin : dans un article de nospensees.fr, il est dit qu’un premier concept de couple robot/humain serait en fait avec un « sexbot », c’est-à-dire un robot sexuel. Dans ce même article, ces robots sont décrits comme obéissants aux désirs de leur « conjoint », aussi il est possible qu’un robot accepte de se faire battre pour lui faire plaisir. 

Toute la problématique du couple robot/humain est résumée ici puisqu’il ne s’agit nullement d’une relation de couple mais d'une relation de maître-esclave. Peut-on alors considérer qu’un humain et un robot puissent réellement vivre en couple ? Et cela n’aura-t-il pas avec le temps des influences néfastes sur les relations de couple entre humains ? Cette question reste à creuser. Mais, au-delà des sentiments amoureux, on peut ici affirmer qu’une relation de couple entre un robot et un humain demeure incongrue.

Affranchissement

La vie de couple avec un robot ? Utopie ou dystopie ? Rien ne semble plus aller dans le sens de la dernière option. Une relation de dépendance, une relation à sens unique, une relation de pouvoir… Évidemment, une vie de « couple » entre un humain et un robot n’est certainement pas impossible, et de nombreux cas sont déjà apparus de nos jours, mais il est clair qu’elle n’apparait nullement bonne pour les humains sur le long terme.

Lorsque l’on étudie plus en détail les œuvres littéraires, cinématographiques et vidéoludiques qui parlent d’empathie et d’émotion chez les robots, ne parlent-elles pas plutôt de l’affranchissement des machines sur leur créateur ?


Sources :

https://www.lci.fr/sciences/saint-valentin-un-jour-il-sera-possible-de-tomber-amoureux-d-un-robot-2145437.html

http://www.slate.fr/story/108717/relations-affectives-robot

https://www.femina.ch/societe/actu-societe/demain-tous-amoureux-de-robots

https://www.huffingtonpost.fr/2012/11/12/transhumanisme-faire-amour-robots-augmenter-esperance-vie-suggerent-futurologues_n_2115888.html

https://www.vizir.co/blog/intelligence-artificielle/relation-homme-machine/

http://www.comportementaliste-chat-chaton.fr/pages/articles-revue/articles-et-conseils/l-affection-chez-le-chat-vous-aime-t-il.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9canophilie

https://www.nippon.com/fr/in-depth/g00768/

https://amelioretasante.com/aimer-quelquun-qui-ne-nous-aime-pas-que-peut-faire/

https://nospensees.fr/une-personne-et-un-robot-les-nouveaux-amants-du-futur/


Mots-clés: Relations Interpersonnelles Affectivité Robots Affection

Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Uniquement possible dans internet


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !