Articles

Publié le 17 février 2021 Mis à jour le 18 février 2021

«D’ici 2020 au plus tard» - Espoirs et déceptions de la Convention d’Aichi sur la biodiversité

Une planète en bonne santé, voilà un concept intéressant.

Notre alimentation, l’oxygène que nous respirons, la régulation hydrique et thermique de notre climat, tous dépendent essentiellement de la biodiversité. Sans elle, tout s’effondre à plus ou moins court terme.  De quelle façon ?  Cela dépend de la localisation de chacun, mais l’issue ne paraît pas très bonne pour les mammifères. La biodiversité a un rapport direct avec notre survie, cela on commence à le comprendre.

En décembre 1993, la Convention sur la Diversité Biologique (CDB) est entrée en vigueur. Cet accord mondial couvrait tous les aspects de la diversité biologique:

  • la conservation de la diversité biologique,
  • l'utilisation durable de ses composantes et
  • le partage juste et équitable des avantages découlant de l'utilisation des ressources génétiques.

En langage courant, il s’agissait de réguler nos rapports avec la nature. Le sujet est vaste et le chantier colossal. Tellement, qu’il a fallu établir des conventions séparées pour les trois aspects :

Le protocole de Cartagène sur la biosécurité (1), le protocole de Nagoya sur l'accès et le partage des avantages (2) et surtout, le « Plan stratégique pour la diversité biologique 2011-2020 » pour la planète, adopté à Aichi au Japon en octobre 2010.

Ce dernier est le plus intéressant car chacun des 20 objectifs de ses buts stratégiques est formulé ainsi :

« D’ici à 2020 au plus tard… »

Ces "Objectifs d'Aichi" visent, entre autres, à réduire de moitié le taux de perte d'habitats, étendre les aires de conservation terrestres et aquatiques, prévenir l'extinction des espèces menacées et restaurer au moins 15% des écosystèmes dégradés….

Comme l’échéance de 2020 est bien dépassée, il est intéressant de regarder où nous en sommes. En allant voir les 20 objectifs vous constaterez que pratiquement aucun n’a atteint sa cible, mais que presque tous sont bien engagés à différents niveaux. Certains comme la surpêche, la déforestation, la pollution, la disparition d’espèces sont carrément hors cible, mais tous font au moins partie des préoccupations.

Changer de direction

Faire dévier un paquebot lancé à plein régime ne se fait pas instantanément : il faut d’abord convaincre le capitaine et lui donner une nouvelle destination, planifier le changement de cap et de régime et finalement opérer le changement. Seulement alors peut-on commencer à observer des variations, une diminution de l’effort dans une direction et un transfert vers une autre direction. Mais entre temps, il peut se produire un changement de capitaine, une épidémie, une mutinerie, un abordage ou un autre événement qui dérange le programme.

Si on transpose à l'échelle d'une planète, on pourrait se décourager, il y aurait de quoi l’être quand de grands intérêts amènent une bonne partie de la population à croire que son salut réside dans le système d’exploitation à la source même du problème. Bien des capitaines ont peur de perdre leur job.  Pourtant il y a pire que perdre son job de capitaine ou même de matelot : devenir naufragé. Mais il y a aussi des raisons d’espérer, nous avons des moyens et des connaissances pour changer tout ça en mieux.

Une recommandation facile à comprendre

L’objectif général du protocole est d'arriver à vivre en harmonie avec la nature...

"Que d'ici 2050 la diversité biologique soit valorisée, conservée, restaurée et utilisée avec sagesse, en assurant le maintien des services fournis par les écosystèmes, en maintenant la planète en bonne santé et en procurant des avantages essentiels à tous les peuples ».

Une planète en bonne santé, voilà un concept intéressant. Nous faisons partie de cette planète. À des personnes en mauvaise santé, on suggère de changer leurs habitudes : alimentation, activités, relations sociales. Il se pourrait bien que la recommandation pour la planète entière soit la même.


Références

Objectifs d'Aichi - Wikipédia - https://fr.wikipedia.org/wiki/Objectif_d%27Aichi

(3)Objectifs d'Aichi pour la biodiversité - Convention sur la diversité biologique - https://www.cbd.int/sp/targets/

Indicateurs de mesure des objectifs (.pdf) -  https://www.cbd.int/doc/decisions/cop-13/cop-13-dec-28-en.pdf

Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique (SCDB) - https://www.cbd.int/secretariat/

(1) Le protocole de Cartagène sur la biosécurité  - http://bch.cbd.int/protocol

(2) Le protocole de Nagoya sur l'accès et le partage des avantages - https://www.cbd.int/abs/

Émission de dioxyde de carbone - https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89mission_de_dioxyde_de_carbone

Dioxyde de Carbone (CO2) - Respire - ANAQA - https://www.respire-asso.org/dioxyde-de-carbone-co2/


Mots-clés: Diversité Biologique Biodiversité Environnement

Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Diversité


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !