Articles

Publié le 03 mars 2021 Mis à jour le 03 mars 2021

Décrypter le Tueur du Zodiaque

50 ans après, le mystère continue...

Aimez-vous les jeux de mots ? Acrostiches, anagrammes, cadavres exquis, calembours, charades, contrepèteries, palindromes, rébus, virelangues… les jeux ne manquent pas pour ceux qui aiment la langue et qui s’en délectent ! Les jeux de mots causent donc souvent aussi des maux de tête, de mots à maux, il n’y a qu’un effet d’homophonie après tout…

Mais que se passe-t-il quand ces mêmes jeux de mots se mettent au service d’esprits tourmentés, qui alors s’en servent pour mettre à bien leur terrible plan du mal ? Entrez dans la tête d’un tueur en série qui aura réussi à déjouer la police et ses enquêteurs pendant près d’un demi-siècle avec ses lettres codées, demeurées irrésolues et non décryptées… jusqu’à peu.

Rendez-vous aux États-Unis, dans les années 60, et partons sur la piste du Tueur du Zodiaque…

Dans la chaleur de la nuit

Californie, décembre 1968. À l’heure où le yé-yé et le « Flower Power » cher aux Hippies fait rage, deux meurtres sont commis près de San Francisco. Quelques mois plus tard, en juillet 1969, même scénario. De nombreux autres crimes suivront, toujours sans nouvelle du tueur, même si une victime a survécu et identifié plus ou moins un présumé coupable, rien n’est sûr.

La liste s’allonge et son mystérieux auteur pousse même le vice à envoyer aux médias locaux, en particulier au San Francisco Chronicle, des lettres codées dans lesquelles il avoue revendiquer pas moins de 37 meurtres, dont seulement cinq ont été authentifiés par la police. Et ces fameuses lettres, justement ? 

De mystérieuses lettres codées

Outre le mystère qui plane sur son identité, le « Tueur du Zodiaque » cultive son entrée sur la scène criminelle.

Le 1er août 1969, soit environ 6 mois après les premiers crimes et juste après le 3e, trois grands journaux de San Francisco reçoivent simultanément une lettre où le mystérieux assassin se vante de ses crimes, mais commence aussi un jeu machiavélique en joignant à ses missives un mystérieux cryptogramme de 408 symboles qui, selon le tueur, révèlerait son nom dans le cas où on saurait le déchiffrer.

Publié au vu de tous, suivant l’exigence du malfaiteur, qui menaçait sinon de commettre de nombreux autres crimes, ces mystérieuses lettres codées ne seront que le début d’une série.

Au total, quatre messages cryptés, composés de symboles ou de lettres, qui finiront par être décodés, les uns après les autres. Tous ? Non ! Le dernier, nommé le Z340, ou Cipher 340, envoyé en novembre 1969 demeurait encore une énigme irrésolue. Pourquoi ce nom ? Simplement parce qu’il contenait 340 caractères, organisés sur 17 colonnes de 20 signes chacune.

Un mystère résolu près de 50 ans après

Irrésolu à tout jamais ? Bien que le Tueur du Zodiaque n’ait jamais pu être identifié sérieusement, le dernier message codé aura pourtant finalement été décrypté, et ce, près d’un demi-siècle plus tard, plus exactement en décembre 2020, par trois scientifiques, l’Américain David Orenchak, développeur de sites web, l’Australien Sam Blake, mathématicien, et le Belge Jarl Van Eykcke, logisticien.

À eux trois, en plusieurs années de recherche, et aidé de nombreux logiciels spécialisés, ces trois hommes ont réussi ce que bon nombre de spécialistes en cryptologie, mais aussi tout simplement de passionnés, d’historiens ou de simples quidams, avaient laissé tomber : décrypter le fameux Z340. Il faut dire que le jeu en valait la chandelle : trouver qui se trouvait sous le mystérieux titre du Tueur du Zodiaque.

Hélas, la réponse n’était pas à la hauteur des attentes :

« J’espère que vous vous amusez bien à essayer de m’attraper (…) Je n’ai pas peur de la chambre à gaz car elle va m’envoyer au paradis très bientôt parce que j’ai maintenant assez d’esclaves pour travailler pour moi ».

Ok… et son nom, alors ??  On nous aurait menti ? Tout ça pour ça ? Il semblerait que oui ! Certes, impossible de dire que c’est le bon décodage qui a été fait, mais en tout cas, c’est cohérent. La technique utilisée par l’auteur du message demeure géniale, car pour pouvoir lire le message, il faut commencer en diagonale, en partant du coin supérieur gauche et en décalant d’une case vers le bas et de deux cases vers la droite.

Ensuite, il faut revenir au coin opposé en arrivant en bas de la diagonale. Tordu ? Oui, tout comme l’auteur des crimes, apparemment. Ce qui contribue encore au mythe du Tueur du Zodiaque, c’est que cette technique de cryptage n’est pas unique, car elle était particulièrement utilisée aux États-Unis dans les années 60, plus spécialement dans le domaine militaire, à tel point que ce système était carrément détaillé dans un manuel de cryptographie de l’armée…

À suivre ?

Finalement, le fait d’avoir enfin pu décrypter le mystérieux code permet-il de mettre un point final à cette fameuse histoire ? Pas vraiment… Certes, cela permet de resserrer un peu l’étau autour de la présumée identité dudit tueur, qui, à l’époque avait déjà été peut-être identifié comme un ancien militaire (en fait, deux hommes étaient les suspects majeurs, sans que la police n’ait jamais pu le prouver formellement) et le fait de mettre en lumière l’aspect militaire d’un tel code pourrait suggérer que le présumé criminel serait bien le bon.

Toutefois, comme depuis 1969 l’affaire semble s’être calmée, et en dépit de tous les rebondissements et mystères suscités, le FBI se montre prudent et préfère continuer à étudier la vraisemblance de cette interprétation avant de donner son verdict final. Affaire en cours, non classée. Affaire à suivre… 

Comme quoi, même 50 ans après, les codes mystérieux irrésolus ne cessent de nous interpeller et nous n’avons de cesse de vouloir les déchiffrer pour mieux les comprendre.

Qu’il s’agisse d’affaires criminelles ou de mystérieuses tablettes, comme le Codex Maya, le manuscrit de Voynich ou les tablettes Babyloniennes, pour ne citer que ces trois exemples, bon nombre de textes ne demandent qu’à être déchiffrés…


Sources et illustrations



Mots-clés: décryptage criminel affaire criminelle tueur du zodiaque

Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Jeux de mots / maux d'esprit


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !