Articles

La traversée de l’an 2000 : une longue nuit en perspective

Par Thot , le 23 mars 1998 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Appuyé d’un budget de 4.7 $ milliards pour 1998 et 1999 pour résoudre le problème de "l’an 2000" (alors que la majorité des ordinateurs seront incapables de reconnaître dans quel siècle ils se trouvent), les dernières données des agences fédérales américaines sont inquétantes :

  • sur un échantillon de 3,500 ordinateurs, d’importance capitale, seulement 35 % des systèmes d’ordinateurs potentiellement à problèmes (implantés avant certaines dates, selon les systèmes) ont été vérifiés et modifiés afin de remplir leur mission d’origine.

Témoignant, sous les yeux de deux sous-comités du Congrès, un responsable du bureau du General Accounting a résumé la situation en disant :

"Qu’il est peu probable que les agences puissent terminer tout ce travail à temps."

Personne ne connait l’ampleur du problème, car il est en fait impossible d’identifier quel système est réellement en problème : un système en apparence anondin peut devenir un cas critique si un autre système majeur ne peut fonctionner sans lui.

(New York Times 19 mars 98)

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné