Articles

Publié le 13 avril 2021 Mis à jour le 15 avril 2021

Appréhender la monnaie, une unité de mesure qui varie dans le temps

Comprendre la monnaie permet de se protéger voire de profiter d'un environnement qui viendrait à changer

Actifs

La monnaie est à la fois concrète, car on s'en sert tous les jours, mais est aussi une abstraction car elle repose sur une convention. En comprendre les principes permet d'en éviter les risques.

Les fonctions de la monnaie

Pour être une monnaie trois fonctions essentielles doivent être remplie :

1- Un instrument d'échange

La monnaie a succédé au troc. De tout temps, l'être humain a eu besoin d'échanger. Les défauts du troc étaient qu'il était parfois difficile de trouver une contrepartie au bien désiré. Le passage du troc à l'usage d'une monnaie a permis de surmonter cet écueil.

Différents choix ont été faits pour qu'un bien ou une matière soit utilisé comme monnaie. Avec le temps, on s'est rendu compte que les éléments qui ont pu être utilisés comme monnaie devaient répondre à diverses caractéristiques dont :

  • être divisible : si l'unité monétaire est trop importante, elle ne permettait pas l'échange de plus petits biens.
  • être non périssable : nous verrons ci-dessous que dans les fonctions de la monnaie, on retrouve la notion de réserve de valeur. Si la monnaie était un bien périssable, elle perdrait de sa valeur, ce qui empêche toute épargne.
  • être rare : la rareté est un élément essentiel car si elle est plus abondante que les biens et services qu'elle est censée acheter, les prix deviendraient très élevés.

L'or s'est vite révélé un très bon candidat à remplir la fonction de monnaie car il remplit toutes ces caractéristiques.

2- Réserve de valeur

La monnaie est un instrument d'épargne. La démarche d'épargner est le fait de renoncer à la satisfaction d'un besoin présent au bénéfice de la satisfaction d'un besoin futur. L'épargne doit être constituée dans un instrument qui garde sa valeur dans le temps.

3- Un instrument de comparaison

Comparer la valeur de deux biens ou services est quelques choses que nous faisons tous les jours. Les comparaisons que nous effectuons se font toujours sur base de l'unité monétaire que nous avons l'habitude d'utiliser.

Si l'on se base sur la théorie du consommateur, celui-ci dispose d'un budget qu'il tire de ses revenus. Avec ce budget, il cherche à maximiser sa satisfaction. Pour ce faire, il peut acheter des biens ou des services. Pour constituer l'ensemble de biens et de services qui maximisera sa satisfaction, il doit pouvoir les comparer. Cela n'est possible qu'en ayant recours à la valeur de chaque bien ou service exprimé en unité monétaire car cela détermine ce que l'on peut acheter.

La monnaie ne fonctionne pas comme le système métrique

Un mètre de 1950 mesure toujours un mètre en 2021, idem pour le litre ou le gramme. Le système métrique est une référence qui nous permet de comparer et nous sert de référence dès que nous devons mesurer des longueurs, des poids ou des quantités.

Mais à l'inverse du système métrique, la valeur d'un euro ou d'un huard varie dans le temps. Chacun sait qu'avec le temps, un dollar ou un euro voit son pouvoir d'achat diminuer. Mais à l'image du comportement de la grenouille que l'on plonge dans l'eau bouillante ou qui est dans l'eau chauffée progressivement, le fait qu'à court terme la perte de pouvoir d'achat de la monnaie soit relativement indolore n'incite pas les gens à s'en prémunir ni à réagir ni même à essayer de comprendre le problème.

Source : https://www.researchgate.net/figure/Purchasing-power-and-currency-in-circulation-of-the-US-dollars-from-wwwdollardazecom_fig2_265560720

L'inflation

Ce phénomène porte un nom, il s'agit de l'inflation. L'inflation réduit, au fur et à mesure du temps qui passe, le pouvoir d'achat des détenteurs de monnaie.

Les économistes lui donnent différentes définition :

  • la hausse globale et continue du niveau des prix;
  • la perte du pouvoir d'achat de la monnaie;
  • l'augmentation de la quantité de monnaie.

La monnaie étant la contrepartie de biens et services produits, on part du principe que si trop de monnaie est créée par rapport aux biens et services produits, les prix de ceux-ci devraient augmenter.

Certains économistes voient en l'inflation une forme d'impôt invisible. En effet, si vous avez 100 et que l'on vous prend 3, il vous reste 97 mais vous n'êtes pas content que l'on vous prenne 3. Si l'inflation est de 3%, il vous reste 100 mais cela ne permet d'acheter que l’équivalent de 97.

Pour un gouvernement, il est bien plus facile à faire passer ce type de politique économique car nombreuses sont les personnes qui n'y porteront pas attention.

La mesure de l'inflation

Pour mesurer la hausse des prix, on établit un panier moyen d'achat. Ce panier est composé par les organismes publics pour mesurer l'inflation.

Deux facteurs ont leur importance, la composition de ce panier et la pondération de chaque bien ou service dans ce panier.

Ces deux éléments peuvent permettre de faire apparaître un taux d'inflation plus faible qu'il ne l'est en réalité. Un troisième facteur est le progrès technologique. Exprimé simplement, le prix d'un bien est artificiellement diminué s'il inclut des progrès par rapport à un bien similaire d'il y a quelques années.... mais pour le consommateur, la somme a débourser est celle qu'il paie réellement et ce calcul ne l'intéresse pas vraiment.

Le pouvoir de l'émission monétaire et ses risques

Les gouvernants doivent chaque année établir le budget de l'état. D'un côté, on trouve les recettes (les taxes, cotisations et autres prélèvements) et de l'autre les dépenses (la fonction publique, le paiement de pensions ou d'allocations, etc.).

En général, un budget en déséquilibre traduit des prélèvements trop faibles par rapports aux dépenses. Donc soit l'état "donne" trop soit il n'ose pas "prendre" plus. Ce choix du budget déficitaire est compréhensible dans l'esprit de politiciens qui veulent satisfaire leurs électeurs. Certains veulent toujours donner plus : gratuité (pour l'utilisateur mais cela a un coût pour l'état), remboursements et autres "cadeaux et d'autres veulent toujours prendre moins.

Certains systèmes démocratiques sont donc générateurs de déséquilibres budgétaires. Cela oblige donc de recourir :

  • soit à la création de monnaie;
  • soit à l'emprunt.

À plusieurs reprises dans l'histoire de l'humanité, les États ont eu recours à l'émission monétaire, ce qui a toujours causé la perte de valeur totale de la monnaie papier. Les exemples vont des assignats en France en passant par la république de Weimar en Allemagne et par tous les pays qui ont abandonné leur monnaie, finalement sans valeur.

Forts de ces expériences, des garde-fous ont été posés afin d'empêcher le pouvoir politique de créer de la monnaie pour des fins électorales. Il y a d'abord eu l'étalon or qui rendait chaque dollar convertible en or. Système auquel Nixon a mis fin le 15 août 1971. Il y eut aussi l'interdiction pour un état de se financer directement auprès de sa banque centrale. Cela le contraignant à passer par les marchés financiers et donc à payer un intérêt sur sa dette.

Les crises et le prétexte à l'émission de monnaie

La crise du covid mais aussi les crises précédentes telles que la crise de l'euro, la crise des subprimes et même la crise des .com, ont amené les autorités monétaires ou politiques à s'éloigner de plus en plus des mesures de préservation de la valeur des monnaies occidentales.

Voilà l'état du bilan de la BCE avant 2020 :

Source : https://economic-research.bnpparibas.com/html/fr-FR/BCE-vingt-bilan-imposant-13/06/2018,31037

La crise actuelle a rendu les choses encore bien plus mauvaises :

Source : Bloomberg

Actuellement, la Banque Centrale Européenne achète directement des dettes d'États européens. Ce faisant, elle fait tomber les taux à zéro voire en territoire négatif.

En période inflationniste, certains actifs peuvent permettre de préserver son pouvoir d'achat. Les actifs à éviter sont le cash, les dépôts et les titres à rendement fixes non indexés sur l'inflation.

A contrario, les biens tangibles sont à privilégier. Parmi ces biens, l'immobilier, les métaux précieux, les matières premières et des actions de certaines entreprises.

Un autre type d'actif a fait son apparition avec les crypto-monnaies. Même s’il ne s'agit pas de monnaie selon les fonctions définies ci-dessus, cela peut être un moyen (très risqué) de réduire son exposition à l'euro ou au dollar.

En fait, l'explosion du prix de tous les actifs : immobilier, actifs, Bitcoin peut peut-être aussi être vue comme une défiance vis à vis de certaines monnaies.

Quand la confiance dans la monnaie est trop ébranlée, les gens veulent s'en débarrasser coûte que coûte et il est possible de voir apparaître de l'hyperinflation.

La connaissance et la prudence

Notre environnement est devenu plus instable car l'histoire montre que les manipulations des monnaies finissent toujours mal.

Il est difficile d'expliquer simplement le fonctionnement d'une monnaie car plusieurs paramètres humains entre en jeu. Mais les principes de la valeur d'une monnaie demeurent valables et les comprendre permet de se protéger voire de profiter d'un environnement qui viendrait à changer.

Sources :

https://www.investopedia.com/terms/m/money.asp
https://opentextbc.ca/principlesofeconomics/chapter/27-1-defining-money-by-its-functions/
https://www.asset-analysis.com/hyperinflation-protection/356/
https://www.forbes.com/sites/investor/2019/02/15/bitcoin-really-is-money-heres-why/
https://www.investissementimmobilier.be/proteger-inflation-immobilier/


Mots-clés: Argent Inflation

Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Échange commercial


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !