Articles

Publié le 11 mai 2021 Mis à jour le 13 mai 2021

De la marque personnelle à la pression inhérente au métier d'influenceur

La pression est au rendez-vous tant pour devenir influenceur que quand on l'est devenu

Influenceur

Les réseaux sociaux ont ouvert de nombreuses possibilités depuis leur apparition et leur démocratisation. Les marques y ont vu l’opportunité d'établir des liens avec leurs fans, abonnés ou »followers», les personnes ont pu rester en contact avec des proches ou renouer avec d'anciens partenaires mais perdus de vue, etc.

Progressivement les réseaux se sont transformés en outils publicitaires et en tremplins pour diverses entreprises. Si la force de l’exemple ou de la réussite est utile, on peut se poser la question de la pression que cela crée chez certains.

La marque personnelle

La notion de marque personnelle a déjà été définie sur Cursus dans cet article :

« La marque personnelle est un concept de développement personnel qui consiste à se considérer comme une marque qui doit être construite et protégée dans le but de se différencier. Développer une marque personnelle consiste à identifier et à communiquer les caractéristiques qui nous distinguent, qui nous rendent pertinents, différents et visibles dans un environnement homogène, concurrentiel et changeant. »

Sans aller jusqu’à la marque personnelle, il est difficile de nier qu’entretenir de façon un peu réfléchie sa présence en ligne est utile, voir indispensable, au moins pour certains métiers ou professions. Néanmoins, lorsque l'on passe à l'étape suivante de vouloir générer des revenus grâce à sa marque personnelle, cela peut devenir une réussite ou quelque chose de plus compliqué !

La démarche pour réussir

Des entreprises à succès ont pu être créées et développées par des personnes qui se sont fait connaître uniquement grâce aux réseaux sociaux. Par exemple, Yann Leonardi dissèque dans cette vidéo l'histoire autour de la création de la marque de déodorant « Respire »


Le regard critique est intéressant, cela n'enlève rien aux faits que la réussite a été au rendez-vous !

Le « nouveau » business des influenceurs

C’est principalement grâce à Instagram que le business des influenceurs s’est principalement développé.

On peut définir un influenceur comme étant toute personne disposant d'un compte de médias sociaux et ayant la capacité d'inciter ses abonnés, fans ou adeptes à adopter un comportement. Ce terme désigne à présent des personnes qui participent aux efforts de marketing et de publicité d'une ou plusieurs organisations.  Si le phénomène est ancien à l'image des des parrainages, des témoignages et des placements de produits qui existent depuis longtemps, sa massification est récente.

On parle de mega, micro et même nano-influenceurs. Aujourd’hui, il semble qu’il suffise d’avoir une « communauté », quelle que soit sa taille, pour pouvoir la monétiser. De plus en plus de personnes rêvent de voyage et d'ailleurs tout en gagnant confortablement leur vie en étant rétribuées en publiant des images dans des décors idylliques.

Pourtant l'envers du métier d'influenceur, c'est beaucoup de travail et de préparation. Elena Traber, une Youtubeuse aux 597.000 abonnés a déclaré dans un entretien :

"On pense à tort que ce type de carrière est facile à entreprendre et à mener à bien. Il m'a fallu cinq ans pour construire ma plateforme et aujourd'hui, je travaille à temps plein aux côtés de mon équipe de gestion et de mon assistant pour gérer mes plateformes. Créer des vidéos pour une marque signifie souvent que vous devez porter toutes les casquettes d'une société de production. Vous êtes à la fois le directeur créatif, le producteur, le rédacteur, le talent, le styliste et le responsable du marketing". Source

La pression que l’on s’impose

La plupart des personnes vont sur les réseaux pour passer du temps et se détendre. Elle viennent chercher leur dose quotidienne de dopamine. D’autres, inspirées par de belles histoires utilisent les réseaux sociaux avec l’espoir d’y développer un moyen de générer des revenus.

On peut alors devenir prisonnier des réseaux sociaux et on observe les phénomènes suivants :

  • S’obliger à poster
  • Guetter les réactions, commentaires, partages, nombres de vues, d’abonnées, etc
  • En devenir malade et anxieux quand les résultats espérés ne sont pas là, etc.

Cela devient vite un cercle vicieux qui a des répercussions sur la santé mentale.

Des personnes qui se tournent en ridicule obtiennent de la visibilité grâce aux situations absurdes dans lesquelles elles se mettent. Cela rappelle les pires moments de la téléréalité où des répliques immortalisées assurent notoriété à leur auteur.

Beaucoup ont dû entendre l’une ou l’autre plaisanterie incluant la phrase : «  La question, elle est vite répondue » Jipé Fanguin

Si vous ne l’avez pas encore vue voici la vidéo à l’origine


Au niveau de la marque personnelle, on peut dire que l'image pourrait être meilleure :


La pression que l'on subit


Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Les personnes qui ont développé une communauté sont sans cesse soumises à la pression de celle-ci. Elles deviennent épiées et chaque geste ou parole de leur part peuvent être commentés de façon parfois violente.

Le célèbre Youtubeur Norma Thavaud a été pris à partie pour une "blague" et pour laquelle il a du s'excuser.

Pensez au dicton de Warren Buffet : "Il faut 20 ans pour construire une réputation et cinq minutes pour la détruire" qui a mainte fois été repris.

Être et ne pas être

Le rêve est parfois proche du cauchemar. Pour s'épanouir, mieux vaut éviter d'idéaliser certains métiers et de ne les voir que sous le prisme du rêve. C'est en comprenant ce que cela implique que l'on peut décider de ce que l'on ne sera pas. C'est un premier pas avant de décider ce que l'on veut devenir.


Mots-clés: Personal branding influenceur

Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Au rendez-vous de soi


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !