Articles

Publié le 30 juin 2021 Mis à jour le 30 juin 2021

De sublimes voies alternatives faites de possibles

Se perdre intentionnellement pour se redécouvrir autrement

pont des forêts, fantaisie, arbres, lumière

« Oh, prenons le temps qu'il faut
Pour laisser passer les cours d'eau
Jusqu'au dernier bateau
On prendra celui qu'il nous faut

Prenons le temps qu'il faut
Pour laisser passer les cours d'eau
Jusqu'au dernier bateau
On trouvera la vie qu'il nous faut ».

Pomme, Les cours d'eau. Album : Les failles cachées (2020).

Image par jplenio de Pixabay


Tout est question de temps et de persévérance pour trouver notre voie qui patiente pour nous. À quel moment on le saura t'on si on y est déjà tout près ? On le saura, car nous ressentirons que tout coule d'une autre manière comme si c'était naturel, comme la pluie qui tombe et nous redonne l'occasion d'une journée plus fraîche ou plus chaleureuse, qui sait jamais ce qu'elle nous emmène, la pluie comme la vie. On a beau essayer de s'y préparer, elle nous surprend toujours !

Mais dites est-ce que l'on sait tout faire d'avance dans tous les domaines et demains qui vont venir ? Pas vraiment. On apprend petit à petit à gérer l'intensité de toutes les marées et de de cours d'eau qu'est la vie et de ses apprentissages. Pas la peine de s'impatienter. Tout prendra son dû temps peu importe notre volonté et envies. Ah la patience mais aussi notre insistance tenace à ne pas lâcher !

Aller voir

À grands traits, bien insister sur ces notions de temps et de rythme qui s'imposeront toujours malgré nous. Il y a vraiment comme un rythme tel que les vagues de la mer. On a l'impression qu'elles sont les mêmes et qu'elles ont une certaine intensité qui se répète mais en allant voir, on a de fortes chances de finir pas mal trempés malgré la certitude que nous avions ressenti de ne pas se mouiller du tout en y allant tout près.

Nous cherchons tous à notre manière des réponses sur nos chemins et missions de vie respectifs. On aimerait tous et toutes posséder des astuces pour y réussir le plus vite possible. Il diffère pour chacun mais il est bien vrai qu'un chemin de vie peut en inspirer d'autres. Alors oui, s'il y avait vraiment un conseil à suivre, ce serait bien celui d'observer avec curiosité, admiration et gratitude déjà la vie que nous avons, puis, celle des autres qui nous est partagée et racontée et celle vers laquelle nous nous sentons appelés par simple envie de connaître d'autres chemins parcourus ou parce que nous sentons que cette nouvelle conception de vie nous serait d'autant plus favorable.

Commencer quelque part

Les grands changements commencent souvent par un tout petit changement. C'est vraiment un jeu que j'ai toujours aimé faire et qui est bien conseillé afin de casser les routines journalières, celui de changer quelque habitude, le chemin pris pour aller quelque part, que ce soit lors du petit-déjeuner du matin ou bien changer l'activité sportive, la lecture du jour ou de musique ou tout simplement la tenue du jour. Je le sens vraiment ainsi c'est à chaque fois que nous renouvelons le contact avec un tout petit changement que nous nous donnons le plus de chances que quelque rénovation en nous opère là où elle est la plus attendue.

C'est comme si l'on était remplis de poussière et ce petit quelque chose fait déjà un tout petit changement. Si nous nous intéressons à qu'il se développe plus en profondeur alors il faudra bien qu'on en fixe une durée suffisante pour que cela travaille encore plus en nous.

J'ai parlé de faire un petit changement mais des fois c'est aussi un rêve, une envie que l'on a toujours eu mais vers lequel nous ne nous sommes jamais vraiment donné l'autorisation de le réaliser. Y penser tout vaguement ne le rendra pas possible. Si nous voulons entreprendre de nouvelles aventures comme j'aime bien les appeler, elles ne commenceront que le jour où nous appellerons l'action, quelque pas qui active le déclenchement qui dépasse la seule pensée.

Il faudra bien sûr prendre des risques, faire face à quelques écueils comme ceux d'être pas compris, car altérant d'autres chemins plus habituels. Toutefois, cela en vaut la peine. L'on se trompe à chaque fois si les seuls chemins qui nous restent possibles sont ceux qui se montrent en premier, il peut y en avoir toujours de nouveaux qui s'adaptent plus à nous à ce que nous ressentons et à nos valeurs.

Mon admiration va vers ceux qui proposent déjà de nouveaux chemins parce qu'ils vont nous inspirer vers ce que c'est la vie, un mouvement constant qui souhaite de nous aussi que nous bougions pour de nouveaux avenirs.

Des projets et lectures inspirantes

  • Vous partager donc la fascination ressentie par le projet de la Fondation Sulubaaï qui a comme projet éthique et éco-responsable de restaurer la faune et la flore de la réserve de biosphère de l'île de Pangatalan aux Philippines. Cette île est désormais une plateforme de recherche toute l'année dans le but qu'elle devienne d'ici à moins de dix ans la première baie expérimentale au monde dans la protection, avec de petites surfaces gérées par des populations locales.

Souvent, tout changement devient une voie possible lorsque nous nous perdons volontiers ou bien douloureusement dans ce qui est établi. Parfois, cela forme partie des étapes à franchir, du chaos ou de la maladie à la transformation vers la nouvelle vie plus paisible et plus en accord.

  • Anne-Estelle Dal Pont a su trouver sa vocation d'écriture au moment le plus inattendu lorsqu'elle s'est retrouvée avec les genoux bloqués de douleur. Du conseil suggéré par l'ostéopathe de s'investir dans le présent, de répondre à une envie et une raison de se lever le matin à l'idée et la conception d'un roman au titre Les déboussolés anonymes.

    Le lieu et comment nous habitons est de grande importance. Anne-Estelle Dal Pont l'a aussi compris, étant née en Afrique et en y ayant vécu jusqu'à ses 16 ans, arriver en France et vivre dans un appartement; chacun chez soi ne la comblait pas et avec son mari et sa fille ont choisi une vie itinérante et l'école à la maison. 

  • Maeva Mansard parle à son tour d'une Aurélie adepte de l’éco-lieu. Le système repose sur un mode de vie alternatif alliant écologie et vie en communauté. Toilettes sèches, récupération d’eau de pluie et projets agricoles sont au centre du terrain qu’occupe la jeune femme. La vie en communauté, Aurélie veut l’étendre à qui le souhaite.

    " L’idée de base de l’éco-lieu c’est de ne pas garder les choses pour nous. Si quelqu’un veut faire du yoga, il peut louer l’espace pour une journée. Si un autre aime les retraites spirituelles, il peut très bien venir se recueillir ici. Contre du troc ou une petite monnaie, on partage notre terrain avec plaisir, toujours dans le respect de l’environnement". Pour les amateurs de farniente, carry au feu de bois, vue plongeante sur les bas de Saint-Paul et fond de musique sont au programme. Aurélie n’est pas la seule à être dans cet état d’esprit. »

  • Le tout dans la vie en société est d'en parler et de prendre de nouveaux accords pour mieux avancer ensemble. L'espace ouvert à la parole et aux partages offert par le centre AVEC une association d’analyse sociale située à Bruxelles, en Belgique, me semble un modèle très réussi et complet pour les voies alternatives. Comme dit sur son site web :

    « Sa mission est de promouvoir la recherche du bien commun et l’engagement citoyen. Il veut contribuer aux débats de société dans les domaines de l’écologie, de la démocratie et de l’interculturalité : il faut oser dépasser les frontières et les barrières qui nous entourent – et nous habitent – afin de vivre dans une société fière de ses différences. »

Les propos de Claire Wiliquet résonnent si remplis de sens :

« De plus en plus de voix s’élèvent aujourd’hui pour dénoncer le fait que le fonctionnement de notre société actuelle nous conduit tout droit à la catastrophe écologique et que, loin de nous mener à une justice sociale, il aggrave les inégalités. La croyance en les vertus d’une société productiviste, fondée sur la croissance, se fissure et de plus en plus d’acteurs sociaux la remettent en question. Petit à petit, on voit alors émerger des initiatives sociales, théoriques et pratiques, alternatives qui tentent de penser et de mettre en place un fonctionnement social plus juste et plus écologique.

Si l’on regarde aujourd’hui l’ampleur des transformations nécessaires pour arriver à une société plus respectueuse des hommes et de l’environnement, le fossé semble immense, et chaque initiative, prise séparément, semble dérisoire. Par contre si ces initiatives sont multiples et éparses, elles s’inscrivent dans un récit commun d’une société plus juste.

Aucune organisation ne parviendra à elle seule à amener un changement du système social, mais si on les considère dans leur complémentarité, œuvrant chacune à des niveaux différents, sur des terrains différents, mais cependant dans la même direction, alors l’espoir est de nouveau permis. Nous sommes au temps de l’heuristique : de nouvelles façons de vivre et de penser la société apparaissent et s’inscrivent lentement mais sûrement dans la conscience collective, alors que l’organisation dominante est peu à peu délégitimée. Le changement se fait pas à pas, il faut pouvoir le déceler dans le foisonnement des innovations et des formes d’engagements actuels. »

Cela fait en effet réfléchir le dernier livre de Muriel Pénicaud, ancienne ministre du Travail au début du quinquennat d'Emmanuel Macron, il s'intitule bien Pousser les murs et interviewée sur le journal Les Echos elle dit ce que beaucoup constatent déjà :

« Une société qui reproduit massivement les destins sociaux de génération en génération peut sembler démocratique en droit, mais elle n'est pas perçue comme telle. Quand l'écart entre la promesse d'égalité des chances et la réalité devient trop grand, les peuples se détournent des valeurs démocratiques, ne voyant en elles au mieux que des incantations sans effet, au pire un discours permettant de masquer et de perpétuer des injustices. »

 Image par Larisa Koshkina de Pixabay

Références

CHAMBON, C. « La nature a Juste besoin d’espace » (Frédéric Tardieu, Sulubaaï). Lepetitjournal.com. URL : https://lepetitjournal.com/manille/communaute/frederic-tardieu-sulubaai-nature-306385

GIRARDOT, S. La vie alternative - et toutes ses alternatives. Ma Vie Magique. URL: https://www.maviemagique.com/2016/08/04/vie-alternative-la-vie-et-toutes-ses-alternatives/

GOULLIOUD, C. « Me mettre a écrire a donne tout son sens a ma vie » (Anne-Estelle Dal Pont). Femme Actuelle. URL : https://www.femmeactuelle.fr/sante/psycho/me-mettre-a-ecrire-a-donne-tout-son-sens-a-ma-vie-2111161

MANSARD, M. L’éco-Lieu : La voie alternative pour un retour aux sources. . Clicanoo.re. https://www.clicanoo.re/Societe/Article/2021/01/13/Leco-lieu-la-voie-alternative-pour-un-retour-aux-sources_619378

PENICAUD, M. (2021). Pousser les murs. Éditions de l'Observatoire.
https://www.decitre.fr/livres/pousser-les-murs-9791032908914.html#ae85
https://www.leslibraires.ca/livres/pousser-les-murs-muriel-penicaud-9791032908914.html?u=429086

POMME. Les cours d'eau. Paroliers : Albin De La Simone / Claire Pommet. URL : https://www.youtube.com/watch?v=zH75VxVCOW8

WILIQUET, C. Les voies des alternatives. Centre Avec en Belgique. URL : https://www.centreavec.be/publication/les-voies-des-alternatives/


Mots-clés: Temps Alternatives Transformation Persévérance astuces Voies Murs Réponses rythme pousser

Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Voies alternatives


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !