Articles

Les standards de la Web-éducation vus par l’American Federation of Teachers -

Par Denys Lamontagne , le 22 janvier 2001 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

La très grande majorité des professeurs qui ont déjà donné un cours à distance ont affirmé qu’ils le feraient à nouveau.

Par ailleurs, la moitié de ceux qui ont répondu au sondage de l’ American Federation of Teachers ont affirmé n’avoir reçu aucune compensation pour le temps de préparation supplémentaire nécessaire pour enseigner un cours à distance.

Ce ne sont que quelques éléments qui ont mené à l’élaboration du rapport intitulé « Guidelines for Good Practice -- General Principles », qu’il est possible de télécharger ici (166 Ko, .pdf).

Voici quelques recommandations tirées du résumé de ce rapport :

  • Les étudiants en formation à distance devraient recevoir à l’avance l’information à propos des exigences du cours (équipements nécessaires, préalables, techniques, etc.) pour réussir dans l’environnement d’apprentissage à distance, ainsi que de la formation technique et du support tout au long du cours.
  • Aucun étudiant ne devrait se voir offrir de la formation à distance comme unique opportunité d’obtenir de l’éducation supérieure. (Pourquoi?)
  • Des relations interpersonnelles suivies devraient pouvoir être maintenues dans les cours à distance entre les étudiants et entre les professeurs et les étudiants, par des moyens électroniques et si possible, par des occasions d’activités en présence.
  • Du matériel équivalent à ce que l’on trouve en bibliothèque et des opportunités de recherche devraient être accessibles aux étudiants à distance.
  • Les évaluations des connaissances, compétences et performances doivent être aussi rigoureuses que celles des cours en classe.
  • Du support de counseling et d’orientation devrait être disponible aux étudiants à distance au même niveau que celui offert aux étudiants sur des campus.
  • Les facultés académiques devraient encadrer, approuver et évaluer les cours à distance.
  • Les facultés qui se servent de la formation à distance ont besoin d’être compensées adéquatement et fournies en support technique, temps et formation pour développer et offrir les cours. Les facultés devraient avoir le contrôle créatif et les droits de propriété intellectuelle sur l’usage et la réutilisation de matériel d’éducation à distance.
  • Les programmes de prégraduation devraient inclure des travaux en classe avec des exceptions seulement pour les étudiants véritablement incapables de participer à de la formation en classe.

Bref, les positions corporatives se précisent. On a le poids du nombre et des budgets colossaux. On a un syndicat puissant. A-t-on une clientèle fidèle?

Le rapport complet : « Distance Education Guidelines for Good Practice », par l’American Federation of Teachers.

Un autre article sur le même sujet : Setting Standards for Web-Ed, par Katie Dean, dans Wired News.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné