Articles

Publié le 11 octobre 1998 Mis à jour le 11 octobre 1998

Écrirez-vous encore bien longtemps avec un crayon?

Depuis des années, on nous dit que nous entrons dans la civilisation de l’image. Barthes constatait déjà, avec une certaine ironie, que jamais le monde de l’image n’avait été aussi bavard...

Jacques Anis, quant à lui, nous rappelle que l’ordinateur et le réseau ne scelleront pas de sitôt la mort de l’écrit. Au contraire : l’écrit est, plus que jamais, bien vivant Nos sites Web universitaires n’ont-ils pas encore une certaine tendance livresque...

Son livre

Texte et ordinateur. L’écriture réinventée?

mérite d’être lu. L’auteur retrace y d’abord l’histoire de l’écriture. Puis, après avoir observé les premiers signes d’évolution sous l’impact des systèmes d’écriture électronique, il interroge le concept de livre électronique.

Anis Jacques,

Texte et ordinateur. L’écriture réinventée?

, De Boeck, 1998.

Le site des éditions De Boeck (http://www.deboeck.be) sera accessible dans le courant du mois de novembre. En attendant, vous pouvez vous adresser à [email protected].


Mots-clés: Civilisation Image Barthes


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !