Articles

Les réseaux disciplinaires TICE en Tunisie

Par Om El Khir Missaoui , le 11 novembre 2008 | Dernière mise à jour de l'article le 13 novembre 2008

Il s’agit de communautés  de pratiques construites au fil du temps depuis les années 90 autour de visions communes relatives à l'implémentation de l'innovation, de projets collaboratifs, de partage de ressources et de pratiques ainsi que d’échanges  présentiels et à distance. Leurs missions consistent notamment en formation de formateurs TICE, développement et administration d’espaces d’échanges et de collaboration, pilotage de projets d’intégration, veille technologique, documentaire,  pédagogique et développement de la FAD.

Structuration des réseaux

Coordinateurs  nationaux siégeant à l’Institut National de Bureautique et de Micro Informatique : anglais, français, mathématiques, sciences physiques, SVT ;

Personnes ressources  (enseignants et cadres pédagogiques) ;

- en relation directe avec les coordinateurs : ex. validation des contenus ;
- exerçant dans les régions : INBMI, centres de formation régionaux, établissements

Plusieurs autres acteurs sont impliqués selon les besoins de la cause aux prestations des réseaux : Directions régionales de l'éducation et de la formation, inspection générale de l'éducation, etc.

Perspectives

Malgré le zèle avec lequel ces missions sont accomplies, il urge que certaines mesures soient prises afin d’améliorer les prestations

  • Revoir le statut des coordinateurs nationaux   siégeant à l’Institut National de Bureautique et de Micro Informatique  afin de renforcer leur efficacité durant les actions de conseil et d’accompagnement ;
  • Reconnaître leur expertise de conseillers en application pédagogique  des TIC  ;
  • Consolider leur domaine d'expertise  en leur permettant de participer à des stages relatifs à l’intégration des TIC et à l’enseignement à distance ;
  • Les impliquer à part entière dans la conception des programmes officiels, de stage et de formation continue des enseignants pour le volet TICE ;
  • Organiser des actions de promotion de l'intégration des TIC et de la FAD avec le concours des cadres pédagogiques : journées ouvertes, leçons témoins, etc.; 
  • Affecter des coordinateurs TICE dans les centres régionaux de l’Institut National de Bureautique et de Micro Informatique (détachement total ou partiel d'enseignants) ;
  • Accorder un abattement horaire aux personnes ressources TICE en exercice dans les établissements scolaires afin d’assurer le suivi des formations et des projets d’intégration ;
  • Organiser et structurer le tutorat à distance qui jusque-là s’est basé uniquement sur le volontariat ;
  • Parrainer des études de terrain relatives à l’intégration des TIC et avoir accès aux études réalisées en Tunisie au sujet des nouvelles technologies.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné