Articles

Publié le 26 février 2007 Mis à jour le 27 septembre 2008

Les grands principes pédagogiques de l’enseignement des langues aux très jeunes apprenants***

Ce rapport sur l’enseignement et l’apprentissage des langues modernes pour de très jeunes enfants à travers l’Europe couvre quatre thèmes principaux :

  • un aperçu de la recherche,
  • une description concrète de la bonne pratique ;
  • une description des principes pédagogiques principaux qui régissent l’enseignement et l’apprentissage des langues ;
  • une évaluation des conséquences de ces principes pédagogiques.

Les messages clés de la recherche :

  • l’avantage de commencer tôt;
  • la nécessité d’avoir un environnement favorable et une continuité d’une année à l’autre et jusque dans l’enseignement secondaire ;
  • la motivation initiale semble souvent être intrinsèque, avec quelques idées initiales concernant la manière dont on peut développer et étendre cette motivation ;
  • l’intérêt de tenir compte des langues auxquelles les enfants ont accès dans leur propre environnement ;
  • l’intérêt d’aider les enfants à progresser au-delà des idées toutes faites et quelques éléments initiaux sur comment réaliser cette aide ;
  • l’importance de donner aux enfants un feedback qui peut être positif (encouragement) ou correctif, pour les aider à affiner leur système de langage sous-jacent ;
  • l’intérêt d’introduire la lecture et l’écriture dès le début, plutôt que de se concentrer uniquement sur l’audition et l’expression orale ;
  • la valeur d’histoires, non seulement parce qu’elles font appel à l’imagination des enfants, mais aussi parce qu’elles leur permettent d’acquérir une structure de discours narratif ;
  • la valeur potentielle d’un apprentissage par les technologies et leur utilisation, même si, à l’heure actuelle, il existe peu d’éléments à ce sujet;
  • les résultats d’apprentissage de la langue dépendent fortement du modèle particulier de programme d’éducation linguistique qui a été adopté ;

Quatre modèles principaux de formation linguistique qui semblent fonctionner

  1. environ une heure par semaine d’apprentissage d’une langue déterminée, se basant principalement sur un livre de cours donné ou un autre matériel ;
  2. comme pour 1 mais avec un syllabus plus flexible basé notamment sur les rapports entre la langue moderne et d’autres aspects du programme, par exemple les sciences et la géographie, mais toujours pendant un laps de temps limité
  3. un modèle de conscience de la langue, n’abordant pas la langue supplémentaire seule, mais donnant, au contraire, accès à toutes sortes de langues et de cultures, de manière à développer les qualités sousjacentes telles que la conscience métalinguistique et la sensibilité interculturelle
  4. des périodes de cours et une intensité accrues sous la forme d’une immersion bilingue ou partielle. Le modèle 4 atteint un niveau supérieur de compétences linguistiques, mais il peut difficilement être appliqué partout. Il est très souhaitable que l’on trouve des moyens pour pouvoir combiner les avantages uniques des modèles 2 et 3

Bref, des principes qui n’excluent en rien l’utilisation de la formation à distance ou des technologies pour faciliter les communications ou augmenter la fréquence des expériences.

Pour le rapport complet : Les grands principes pédagogiques de l’enseignement des langues aux très jeunes apprenants


Mots-clés:

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !