Articles

Charlie : «Et la pédagogie b...!». Pas payé pour faire le beau. Enfin, un peu d’action! -

Par Denys Lamontagne , le 02 juin 2001 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Les e-cri(t)s de Charlie est un bi-mensuel électronique de la veille pédagogique de l’Association du même nom. La promo des étudiants du DESS (Diplôme d’Études Supérieures Spécialisées) de Consultant en Formation Multimédias qui est à son origine est sortie de l’école et continue son action avec conviction.

Charlie ne fait pas dans la dentelle. Charlie est un singe!

«Comment alors ne pas prendre un singe, dont nous sommes, paraît-il, la meilleure des évolutions, pour critiquer nos tentatives d’apprendre online.»

En d’autres termes, ce que plusieurs n’osent pas dire à propos de la formation en ligne, Charlie ne va pas se gêner pour le faire savoir.

La phase d’expérimentation et de tâtonnement en formation en ligne s’achève. Les portails «Première université virtuelle», «Leader mondial» , «Expert du e-learning» et autres prétendants gonflés aux stéroïdes du marketing commencent à sérieusement pomper l’air aux autres professionnels de la formation : les enseignants.

On s’attend à des réalisations de qualité, au delà du roulement des mécaniques et du tape à l’oeil multimédia.

«L’objectif est pédagogique et non pas de relever des défis techniques qui, de toute façon, à peine franchis sont déjà obsolètes. Ce qui nous préoccupe est l’apprentissage et les architectures des dispositifs de formation qui sous-tendent ce processus.»

Alors, que valent vos cours en ligne? Ceux qui font du bon travail ne risquent rien. Pour les autres, Charlie vous attend!

Dans le même esprit, comme l’écrivait Marie-France Mommeja de la société Arctia dans une correspondance récente :

«La téléformation ne remet pas en cause les fondements de la formation. Un mauvais professeur avec de mauvais cours obtient rarement de bons résultats, téléformation ou pas. La seule chose qui change dans la téléformation, c’est la manière de transmettre la connaissance.

La téléformation, c’est une nouvelle façon de transmettre un savoir; ce n’est pas un nouveau métier, mais l’utilisation de nouveaux outils.».

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné