Articles

Pourquoi rions-nous même si ce n’est pas drôle? -

Par Thot , le 07 mai 2001 | Dernière mise à jour de l'article le 19 février 2012

Les anthropologues n’ont jamais rencontré de peuples qui n’exprimaient pas leur joie de vivre et leur sociabilité en riant. Nous rions donc naturellement dès notre plus jeune âge; mais il semblerait que nous perdions peu à peu notre capacité de rire spontanément et ce, à partir de six ans. Des spécialistes affirment même que ce déclin porterait atteinte à notre santé, car rire de bon coeur a bel et bien des vertus thérapeutiques. Il reste à démontrer si les changements positifs observés dans notre système immunitaire peuvent réellement prévenir ou combattre la maladie.

Robert Provine s’intéresse au rire et à la biologie du comportement depuis de nombreuses années. Professeur à la Faculté de psychologie de l’Université du Maryland dans le comté de Baltimore, il est l’auteur de nombreux documents de recherche et d’études se rapportant aux neurosciences.

Au fil de ces expérimentations, il a découvert que le rire exerçait une fonction sociale, celle de rallier les individus au sein d’un groupe car, dit-il, ce qui nous fait rire n’est pas nécessairement drôle. Il a exploré en long et en large toutes les facettes du rire -- compilant des données sur le comportement des gens et sur ce qui provoque le rire -- et a relevé plus de 1 200 éclats de rire différents au cours d’études menées sur le terrain.

Dans la revue American Scientist, Provine présente le résultat de ses recherches ainsi que des pistes intéressantes pour poursuivre l’investigation.

Apprendre à intégrer l’humour dans un contexte de travail aurait également des effets bénéfiques tels qu’augmenter la productivité et la créativité. C’est d’ailleurs ce que le Dr. John Morreall de la firme Humorworks enseigne lors de ses conférences données en milieu de travail aux quatre coins du globe.

Rappelez-vous : la plaisanterie sert souvent de véhicule à la vérité. (Citation de Francis Bacon)

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné