Articles

Ne jetons pas le CV avec l'eau du bain

Par Christine Vaufrey B , le 08 juin 2010 | Dernière mise à jour de l'article le 21 mars 2018

"Le CV est mort". Ainsi s'exprime l'un des témoins sollicitiés par Julien Pierre dans sa présentation intitulée "Le CV, entre approche classique et perspective numérique".

Que lui reproche t-on, à ce bon vieux CV papier ? D'être devenu un exercice convenu, un document dans lequel ne transparaît a priori aucune originalité, qui ne permet pas vraiment au recruteur de savoir à qui il a affaire.

Si nous n'avions pas autre chose, nous nous en contenterions, éventuellement en le parant de quelques couleurs et d'une mise en page originale. C'est d'ailleurs la voie qu'avaient commencé à emprunter les plus originaux et culottés des candidats... avant de voir leurs efforts anéantis par l'édition numérique.

Car aujourd'hui, il est difficile de penser "CV" sans penser "numérique". Ou du moins, il serait regrettable de ne pas le faire.

L'offre de modèles de CV numériques est pléthorique. La plupart des modèles proposés n'ajoutent strictement rien à la version papier. D'ailleurs, ils sont faits pour être imprimés sans aucune modification.

Mais depuis quelques temps, un vent de créativité souffle sur le CV. Voici quelques-unes des tendances repérées.

Le CV multimédia en ligne

DoYouBuzz constitue un bon exemple de cette catégorie. On peut y renseigner les rubriques habituelles (formation, expérience, employeurs, intérêts personnels... chacune bénéficiant d'une page dédiée) en y ajoutant des fichiers audio et vidéo, et en renvoyant par des liens à des publications externes. Bien sûr, l'interface est personnalisable. Pour une poignée d'euros, on achète un nom de domaine sur le modèle nom-prenom.com. Et le site dispose d'un service de suivi des consultations. En plus, on peut imprimer une version papier du CV, certes moins complète que la version multimédia mais qui rassurera les recruteurs à l'ancienne. Un service épatant, qui ne demande aucune compétence technologique particulière et fait de l'effet, déjà adopté par plus de 40 000 personnes.

Le logiciel de CV

CVitae4 est une application externe qui s'installe sur Windows. Elle propose des modèles de CV, une démarche pas à pas pour en construire un puis l'éditer en HTML ou en .doc. Le même logiciel permet d'effectuer un suivi des candidatures envoyées. Un outil qui semble déjà un peu dépassé, mais qui conviendra à tous ceux qui voient d'un mauvais oeil la dissémination de leurs informations personnelles dans les nuages.

Le CV Vidéo

Ce format de CV est passé directement, dans l'opinion publique, de l'idée géniale à l'idée calamiteuse. Quelques exemples maheureux ont fait le tour du net; mais il continue de séduire certains, et quelques sites d'offres d'emploi proposent aux candidats de réaliser le leur. Malgré tout, ce CV (ou plutôt, cette lettre de motivation) qui nécessite une grande maîtrise de la vidéo numérique pour ne pas ressembler à un truc bricolé dans votre garage doit être expérimenté avec précaution.

Le CV "rich media"

Produit du web 2.0 et précurseur de la généralisation du web sémantique, le CV "rich media" propose un contenu enrichi grâce à l'ajout de métadonnées spécifiques. Il est ainsi beaucoup plus facilement référençable et certains de ses éléments peuvent en être extraits automatiquement. Pour plus de détails sur le CV rich media, voir notre article Le curriculum vitae à l'heure du Web 2.0, dans ce dossier.

L'ePortfolio

L'ePortfolio est un dossier personnel en ligne, dont l'auteur peut contrôler l'accès à tout ou partie de ses composantes. C'est incontestablement le plus riche des produits actuellement disponibles en matière de CV, mais il exige une mise à jour en continu qui décourage bien des utilisateurs. Néanmoins, l'ePortfolio reste extrêmement intéressant dans la mesure où il dénote l'existence d'une réflexion approfondie sur son propre parcours de formation, professionnel et personnel. Parmi les multiples plateformes d'ePortfolio disponibles gratuitement, on recommandera Eduportfolio, développé par Thierry Karsenti de l'Université de Montréal. Mais toute application de création de site ou de blogue fera également l'affaire, l'important étant donc d'en asssurer l'alimentation dans la durée.

Le portail personnel de l'identité numérique

Et voilà, ils finisssent par arriver, les fameux réseaux sociaux sur lesquels nous laissons bien des traces de ce que nous sommes et de ce que nous faisons. Pourquoi prendre la peine de tout récrire, collecter, organiser, alors que tout est disponible sur les sites où nous nous investissons ? 

Le CV change donc de forme mais reste nécessaire, comme l'espace privilégié d'organisation et de valorisation des informations pertinentes lorsqu'on cherche un emploi. Plus riche que par le passé, il prend des couleurs et s'adapte à son titulaire. Il reste maintenant à convaincre les recruteurs d'accepter cettte diversité, qui reflète la diversité des candidats à l'embauche. Refuser les CV numériques innovants, c'est probablement se priver de nombreuses bonnes surprises. Le recrutement se complexifie, la recherche d'emploi aussi; les deux démarches doivent trouver un terrain commun dans le vaste espace du numérique, bien plus vaste que l'étroite feuille de papier, mais tellement plus intéressant.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné