Articles

Défi formation : Favoriser le développement de l'éducation et de la formation des adultes.

Par Thot , le 25 février 2009

À la lecture de «Défi formation», on constate que la formation à distance fait maintenant partie des préoccupations et que personne n’oserait plus l’exclure d’une stratégie globale en formation professionnelle.

Même si le document est le résultat des travaux d’un comité de pilotage formé essentiellement de chercheurs et d’utilisateurs de la recherche, l’énoncé de la situation actuelle et des défis à relever présente un tableau juste et succinct.

«Malgré de fortes pressions, on constate que la culture de l’apprentissage tout au long de la vie chez les personnes comme dans les organisations est encore insuffisamment développée.»

«La participation des adultes à la formation s’est accrue et diversifiée ces dernières années. En dépit de cette forte progression, l’accès à l’éducation et à la formation s’avère toujours très inégalement distribué dans la population.»

«on constate que l’ensemble des dispositifs de formation est lui-même un monde en transformation. On n’exploite pas toutes les possibilités qu’offrent les technologies de l’information et de la communication. En outre, on saisit encore mal des réalités comme celles de la formation informelle ou des apprentissages qui se font en milieu naturel, alors que ces modes de formation jouent probablement un rôle essentiel pour les individus, par exemple en matière de santé, d’environnement ou de participation citoyenne.»

«Ces espaces de formation soulèvent des enjeux importants pour les années à venir, tant du point de vue de l’élargissement des pratiques d’apprentissage dans la population que de celui de l’amélioration des moyens de formation.»

Le document prône évidemment de renforcer la recherche, sur quatre thématiques principales :

  • le rapport aux savoirs dans la société;
  • la participation et les parcours de formation;
  • l’offre en matière de formation et son articulation à la demande;
  • la reconnaissance des acquis et des compétences.

Le comité de pilotage estime les besoins d’un programme de soutien à la recherche
à deux millions de dollars par année.

Nul doute qu’il y a des besoins de recherche, surtout sur les aspects pratiques.  Avant de faire de grandes recherches synthétisantes, encore faut il avoir une large pratique, ce dont nous sommes encore loin.

Télécharger :

Stratégie de recherche et de transfert de connaissances pour favoriser le développement de l'éducation et de la formation des adultes.
Conseil de la science et de la technologie - Gouvernement du Québec.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné