Articles

Les communautés de communautés d’Affinités

Par Franck Henry , le 01 février 2004 | Dernière mise à jour de l'article le 18 septembre 2013

Non ce n’est pas un retour de soixante-huitards, ni un appel à la vie en communauté. Plutôt une hybridation entre préoccupation personnelle et dynamique de groupe en ligne. Une nouvelle forme d’individualisme collectif. Ou comment des individus, à l’aide d’un outil collaboratif, travaillent, échangent, communiquent, partagent. Thot, dans son article " Et plus si affinitiz " identifiait les fonctionnalités d’Affinitiz.

Passons en revue certaines communautés existantes. Affinitiz est un outil logiciel permettant de créer des communautés. Autrement dit des membres inscrits à une plate-forme offrant un ensemble de services de communication multidirectionnelle. Du culturel en passant par la formation à distance, tous les goûts sont sur le net avec Affinitiz. Quand il n’y a que de richesses d’hommes et de femmes souhaitant partager des centres d’intérêts communs. Florilèges de communautés d’Affinitiziens et ziennes... Honneur au plus actif : L’Antre des rêveurs fous. Cet anneau cybernétique « permet à chacun de s’exprimer librement sur tous les sujets qui vous touchent, vous interpellent ou vous intéressent et de partager vos idées et expériences sur des modes divers. Les seuls mots d’ordre : Ecrire et prendre du Plaisir, sans jugement ni système ! Pour exister autrement et librement sur le net. » Libre à chacun d’être dans cette communauté Côté "je clique et nous tissons des liens", Amitié dans le monde « permet aux amies brodeuses de tisser des liens, et de s’aider mutuellement dans divers projets. » Faby est certainement membre puisque sa communauté (Chez Faby) propose « [un] album d’échange de grilles, [des] modèles, [des] patrons pour les passionnées de crochet d’art » ! Dans le genre stratosphère à étage supérieure, les 15 « Pélerins de l’âme »vous invitent à échanger autour des thèmes sur « les rêves, le symbolisme, la connaissance de l’âme, les lectures, les réflexions occasionnelles, mais aussi les "confessions", les demandes de soutiens amicaux... » Un net parfois pas très net ou à tendance floue mystique. Dans la rubrique estudiantine, les affinités semblent nombreuses. Du moins recherchées. Passionné-e-s de langues, rejoignez les 57 étudiants en coréen de Langues’O ( INALCO) sur leur communauté « Corée ». Elèves de la première promotion de l’ ITEEM (Institut technologique européen d’entrepreuneuriat et de management), centralisez vos compétences et envies sur le site éponyme. Anciens et nouveaux d’un certain « BTS Jacques Prévert », vous êtes convié à l’union numérique. Autre zapping en ligne, ce tout nouveau groupe en lignevise à « réunir les anciens et actuels élèves de l’ école française de Damas afin de pouvoir rétablir des contacts entre les différents élèves ». Le e-learning n’est pas oublié. 14 références lors de notre visite. Le plus crédible semble être le club e-learning dont l’objectif est de rassembler « les responsables eLearning de plusieurs grandes sociétés françaises dans le but de partager leurs expériences en la matière, d’apprendre ensemble les usages de ce nouveau domaine, et de développer des synergies d’actions et de moyens. » Avec ces 8 membres, ce club semble vraiment privé. Gageons que la date de création de cette communuaté (05/01/04) élargisse son aura. 7 membres échangent sur leur projet informatique depuis octobre 2003 pour effectuer un « Etat de l’art du e-learning et FAD ». Tout un programme... Du e-learning à l’EàD, le lien est étroit. Humour toujours, Enseignement à distance souhaite « diriger des étudiants à distance ». Avec son seul membre inscrit, cette communauté frise l’autoformation présentielle. Mais compte tenu du nombre de publication (0), nous naviguons réellement dans le virtuel ou le zéro papier ! Avec plus de 7950 communautés hébergées, allant d’un membre à plus de 1960, regroupant des passionnés d’un jour ou des coopérants permanents, affiliant des thématiques loufoques à des centres d’intérêts plus sérieux, Affinitiz offre ses services à des communautés professionnelles privées. Thot proposera une interview affinée avec Emeric Ernould, co-fondateur de cette société éponyme pour en savoir plus sur ces dynamiques coopératives professionnelles à distance. Pour en savoir plus : "Questions... d’affinités" interview d’Emeric Ernoult fondateur de la société Affinitiz (en cours).

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné