Articles

Les nouvelles possibilités de la télévision numérique en apprentissage.

Par Denys Lamontagne , le 23 mars 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 24 mars 2009

Dans T-learning for social inclusion, on trouve plusieurs idées intéressantes à propos des potentialités de la télévision interactive.  Cependant on constate que si les promesses sont réalistes, la réalité de ces possibilités dépendra essentiellement de la démonstration de leur efficacité et de leur fiabilité.

Ces possibilités touchent, entre autres, aux aspects suivants :

  • le développement des terminaux peu coûteux et des logiciels intermédiaires utilisables pour monter des cours et gérer des interactions massives;

  • la viabilité économique du t-learning;

  • les formules des émissions éducatives participatives (s’appuyant sur les façons dont les gens apprennent à la maison);

  • la disponibilité des technologies qui permettent de telles réalisations.

Rien de tout ça n'a encore dépassé l'expérimentation. On a connu dans le passé plusieurs tentatives pour intéresser une population de salon, apathique le plus souvent.  Mais le fait de pouvoir accéder à des menus permanents d'offres de cours, accessibles en tout temps et à de l'interactivité pourrait bien changer la donne, dans la mesure où les produits de formation offerts seront de qualité.

Présentation du document


  • «Le terme t-learning peut être lié à l’obtention de supports, de contenus et de services interactifs de formation au moyen d’un décodeur numérique.

    Les caractéristiques d’utilisabilité du t-learning et leur capacité à s’étendre à une plus large échelle que l’e-learning ouvrent le champ des possibilités de nouveaux scénarios d’enseignement à l’intention d’un plus grand nombre d’utilisateurs potentiels, en matière de formation formelle aussi bien que d’apprentissage informel.

    Le développement réel du système de t-learning et de ses applications se fonde sur l’intégration des possibilités et des fonctionnalités offertes par la télévision numérique terrestre ainsi que par l’e-learning, notamment dans le but d’accroître l’interactivité afin d’offrir des opportunités pour la création de communautés d’apprentissage virtuelles plus engagées.

    Grâce au développement de nouveaux services à valeur ajoutée fondés sur la technologie de diffusion vidéo numérique terrestre (DVB-T), il sera possible de toucher un plus grand nombre d’utilisateurs finaux. Le principal objectif est d’offrir des services d’apprentissage aux utilisateurs qui n’ont pas les moyens – pour des raisons financières aussi bien que culturelles – d’avoir une connexion à Internet et un ordinateur mais qui possèdent un téléviseur, et de leur permettre d’acquérir des connaissances dans de nombreux domaines, favorisant ainsi l’amélioration de leur compétitivité sur le marché du travail.

    Les nouvelles plates-formes de diffusion numérique contribueront à la diversité des médias à l’avenir dans de nombreux pays et augmenteront la possibilité d’offrir des activités pédagogiques et des services culturels et gouvernementaux aux citoyens de ces pays.»

Pour télécharger le document, format .pdf

T-learning for social inclusion

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné