Articles

Piratage: une école écope

Par Denys Lamontagne , le 16 août 1998 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Une école de district de Los Angeles pourrait devoir payer 5 millions de dollars à titre d’amende pour piratage de logiciels : cette accusation a été portée par le Business Software Alliance (BSA) contre une école dédiée à l’enseignement aux adultes.

Le BSA mentionne qu’ils ont découvert 1 400 copies de logiciels pour lesquels aucune licence n’avait été acquise, incluant des copies de Microsoft Word et Adobe Word. Le BSA demande à l’école de remplacer les copies pirates par des copies sous licence.

Un consultant en technologie de l’éducation, Jamieson A. McKensie croit que ce problème est répandu dans les écoles.

«Dans plusiseurs endroits, les gens pensent: les logiciels seront utilisés par des enfants: c’est pour une bonne cause, il n’y a rien d’illégal là-dedans.»

Sarah B. Alexander, porte-parole de Microsoft dit que le problème est que souvent les gens qui n’oseraient même pas penser à voler considèrent qu’il est légitime de copier un logiciel plutôt que d’acquérir une copie.

«Comment le justifient-ils? Simplement parce qu’il est plus facile de faire une copie de logiciel que d’un bureau, ou d’un livre.»

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné