Articles

Stoll frappe encore

Par Denys Lamontagne , le 30 août 1998 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

L’iconoclaste expert en sécurité informatique, astronome et virulent critique d’Internet, Clifford Stoll, qui a écrit le best-seller «Silicon Snake Oil», travaille sur un livre critiquant l’utilisation des ordinateurs dans l’éducation au primaire et au secondaire.

Stoll, cité dans le Dallas Morning News, indique

«je suis devenu un expert en ordinateur dès mon entrée au High School, écrivant en Fortran, en Assembleur, en langage machine et en développant des programmes. Au long de ce chemin, j’ai découvert que l’usage d’ordinateur.. était une belle façon de me faire croire que je réalisais de grandes études alors qu’en fait je perdais mon temps.

Et toutes ces nombreuses, très nombreuses heures que j’ai passées en ligne et sur les ordinateurs me semblent moins importantes que le temps consacré à d’autres choses. Quand je pense aux habiletés que j’ai acquises en tant qu’astronome, les compétences comme la connaissance des mathématiques, la compréhension de la physique, la capacité de manipuler un télescope, d’écrire un texte, de faire une lecture critique d’un texte. Etre capable de trouver les failles dans une argumentation. Etre capable de me présenter et d’exposer mes idées devant un auditoire...

Actuellement, les ordinateurs sont remplis de programmes conçus pour guider les enfants dans divers domaines. Consacrent-ils plus de temps à jouer et à apprendre.. plutôt que faire leur travail machinalement, comme vous le faisiez ?

L’utilisation principale de l’ordinateur est l’enseignement...Si vous voulez apprendre, vous vous asseyez devant un écran pendant des heures, vous acceptez ce que vous dit la machine, sans argumenter, vous développez des relations sociales à travers le courrier électronique, le Web, les «chats» transitoires et superficiels.

Et si vous êtes frustrés, tout ce que vous avez à faire est d’éteindre la machine et de la réinitialiser.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur