Articles

Le choix est clair et radical pour le ministère de l’Éducation des États-Unis : e-formation. -

Par Denys Lamontagne , le 04 décembre 2000 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

« Tous nos élèves méritent d’avoir des enseignants bien formés ainsi que l’accès à l’Internet et aux technologies éducatives appropriées de façon à mettre toutes les chances de leur côté, qu’il s’agisse d’apprendre, d’entrer à l’université ou de réussir leur vie professionnelle.

Pour atteindre cet objectif, nous devons tendre la main aux plus pauvres des pauvres et devons nous efforcer d’assurer un accès égal à un enseignement de qualité. Au XXIe siècle, il s’agit d’un droit civil fondamental.»

Richard Riley Ministre de l’éducation des États-Unis

«Nos priorités sont claires :

  • Tous les élèves et tous leurs enseignants auront accès à la technologie de l’information dans leurs salles de classe, dans leurs écoles, dans leurs collectivités et dans leurs foyers. Si l’on veut encourager les jeunes à saisir toutes les occasions d’approfondir leurs connaissances, il faut impérativement mettre à leur disposition tous les outils adéquats.
  • Tous les enseignants exploiteront efficacement les possibilités offertes par la technologie. Ils doivent bénéficier d’une formation régulière, laquelle, loin de se limiter au seul recours à la technologie, doit porter sur les moyens de faciliter l’apprentissage chez leurs élèves.
  • Tous les élèves sauront maîtriser la technologie et se comporter en bons citoyens dans le cyberespace. Dans notre monde en mutation rapide, il sera toujours de plus en plus important de savoir dénicher des informations, en déterminer la provenance et la fiabilité et les intégrer à d’autres sources.
  • Le développement et l’évaluation de la recherche façonneront la prochaine génération des applications de la technologie à des fins pédagogiques et d’apprentissage. L’intégration de la technologie aux programmes scolaires n’est pas sans présenter de difficultés. Il est impératif que nous sachions quelles méthodes produisent de bons résultats et quelles méthodes n’aboutissent pas, maintenant que la technologie de l’information joue un rôle croissant dans le système éducatif.
  • C’est l’enseignement qui sera le moteur de l’économie liée aux formes électroniques d’apprentissage. Comme la prestation de services éducatifs et connexes par le biais de l’Internet pourrait bien devenir l’application novatrice la plus marquante de l’ère électronique, il nous faut aussi encourager l’innovation dans les technique d’apprentissage.»

Linda Roberts Directrice de la division des applications pédagogiques de la technologie Ministère de l’Éducation des États-Unis

Pour lire l’original, en français : L’éducation au XXIe siècle : la technologie au service de la pédagogie et de l’apprentissage

Je vous suggère de lire la réflexion philosophique de Pierre Levy en complément

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné