Articles

Les forums comme outils de socialisation pour étudiants et enseignants

Par Alexandre Roberge , le 23 février 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 06 juin 2011

Lorsqu'on aborde le sujet du forum Internet, on pense tout de suite à l'aspect babillard de la chose, la simplicité de poster des questions, des demandes ou des réponses aux autres messages postés. Cependant, on a tendance à oublier l'aspect social, la dynamique sociale derrière les forums. Particulièrement les forums du domaine de l'éducation.

Cet aspect de socialisation a intéressé Jacques Audran et Amaury Daele qui ont alors étudié deux forums et une liste de discussion pour savoir s'il y avait un processus de socialisation qui s'établissait. Leur étude, publiée ici, s'avère très intéressante. 

3 étapes de socialisation dans les forums

Trois "forums" de discussion ont été étudiés: le forum généraliste et le forum master du campus PEGASUS et la liste de discussion INSTIT de Belgique.  L'étude des deux chercheurs repose sur la méthodologie suivante: analyser les contenus de message dans ces forums pour y percevoir une évolution de la socialisation des membres.

Les chercheurs partent avec la théorie suivante: trois processus  (phases) composeraient la socialisation sur ces réseaux électroniques. Tout d'abord, une étape plus tournée vers soi (rapport à soi) où la personne apprend l'usage de l'outil et laisse des messages plus centrés sur ses problèmes, ses questions, etc. Ensuite, la seconde phase serait celle de l'appropriation communicationnelle : la personne se rend compte de la dynamique de la communauté et qu'elle peut, par ses écrits, influencer la communication sur les forums. Finalement, la dernière phase étant celle de la prise de conscience de l'alter où les personnes sur le forum utilisent les aspects de relation et de réflexion qui ressortent des discussions et perçoivent les autres membres du forum comme des partenaires.

Il semble qu'au bout du compte, la théorie ait tenu la route. En effet, les trois phases sont visiblement observables sur les forums nommés plus haut. Évidemment, cela s'est fait de manière différente selon le forum. Par exemple, le forum général de PEGASUS était la plateforme sur laquelle on pouvait le mieux observer l'évolution décrite par les chercheurs puisqu'il s'agissait d'un forum dans la forme traditionnelle du nom. Par contre, le taux de participation dans ce forum était assez faible, possiblement à cause de cet apprentissage écrit et social qui doit se faire dans le contexte du forum. C'est du moins une hypothèse des chercheurs.

Dans le forum master, le taux de participation était pratiquement au maximum, expliqué par le fait qu'il s'agissait de groupe suivant une formation une fois par semaine. Ici, il s'agit davantage d'un groupe que d'un forum à proprement dit. Un groupe qui pourrait ressembler à ce qu'on trouve sur Yahoo! groupes par exemple. Ainsi, le fait que les étudiants se connaissent au départ rend les échanges - même lors de la première phase - plus personnels. Néanmoins, malgré une plus grande proximité que les membres du forum général, les membres passent aussi par les trois phases d'adaptation sociale.

Finalement, pour la liste INSTIT, il y a des différences marquantes puisque le fait qu'il s'agisse d'une liste fait que dès qu'un membre entre dans la liste, le cycle des phases recommence. Il faut aussi dire que cette liste de discussion est fréquentée davantage par des enseignants et des stagiaires. Ce qui fait que les discussions entre anciens membres et nouveaux peuvent être plus sévères, plus critiques. 

La communauté virtuelle

Ainsi, il ne suffit pas seulement qu'un groupe se forme sur Internet et se proclame groupe pour former une unité sociale cohérente. Tous ces forums, ces entités communautaires virtuelles, ont leur atmosphère propre et l'idée de socialisation inclut l'idée d'entrer dans cette atmosphère pour faire "partie du clan". C'est la conclusion qui se dégage de l'étude des deux chercheurs. Les trois phases sont alors un moyen d'apprentissage pour entrer dans la communauté.

Cet apprentissage social est nouveau (l'apparition de ces technologies étant plutôt récente ainsi que ce type de relations sociales) et donc, il y a peu d'études à ce sujet. Cette recherche n'est pas parfaite, certes. Les auteurs admettront dans leur conclusion qu'il aurait été intéressant d'interroger des participants, leur faire remplir des questionnaires, etc. Néanmoins, elle met la lumière sur un nouvel apprentissage social qu'ont apporté les forums Internet. On espère qu'il y aura d'autres études sur le sujet dans les mois et années à venir.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné