Articles

L’informatique, un savoir technique au service des sciences fondamentales -

Par Thot , le 30 juin 2001 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Les chercheurs contemporains compilent et analysent une quantité toujours croissante de données scientifiques informatisées.

L’existence de bases de données scientifiques centrales permet aux chercheurs d’aborder les problématiques selon une perspective très large. Stephen D. Prince de l’Université du Maryland à College Park note que ce phénomène a suscité l’intégration de l’informatique avec d’autres sciences fondamentales comme la biologie.

En biologie des appareils anatomiques, par exemple, on met l’accent sur la traduction des fonctions biologiques en équations mathématiques. Grâce à ce genre d’opérations, les scientifiques peuvent comprendre quelle place leur sujet d’étude occupe dans le système dans son ensemble.

Plusieurs universités, dont l’Université de Californie à San Diego, offrent maintenant des diplômes en bio-informatique, une science qui s’attache à établir une correspondance entre la recherche scientifique et les données stockées informatiquement.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné