Articles

Les MBA virtuels gagnent du terrain tant au Royaume-Uni qu’aux États-Unis. -

Par Thot , le 10 septembre 2000 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

On assiste présentement au Royaume-Uni, un chef de file de longue date dans les programmes d’enseignement à distance, à une croissance de l’enseignement à distance par Internet. Plusieurs grandes universités et plusieurs firmes privées participent à cette effervescence et entendent bien s’approprier une part de ce marché en plein essor.

Par exemple, l’Université Cambridge offrira un diplôme de MBA via le Web, qui comprendra des simulations en ligne, des discussions virtuelles par courrier électronique ou en salon de bavardage

(chat-room)

et des séminaires virtuels. Partenaire de l’université dans cette entreprise en ligne, FT Knowledge maintiendra un service d’aide 24 heures sur 24 pour les étudiants du MBA.

On prévoit toutefois que les MBA virtuels britanniques pourraient faire face à une compétition féroce de la part de programmes similaires offerts aux États-Unis. En effet, des universités telle que le Babson College à Boston proposent maintenant des programmes à distance à but lucratif qui rejoignent un bassin autrement plus important d’étudiants au MBA que les programmes traditionnels ne le feront jamais.

Le président-directeur général de Babson, Tom Moore, souligne que la formation d’une entreprise commerciale a permis à l’université de retenir ses professeurs. Parmi ceux-ci, plusieurs avaient reçu des offres alléchantes de la part d’autres entreprises à but lucratif d’enseignement à distance.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné