Articles

Les faux diplômes sont de plus en plus faciles à obtenir. -

Par Denys Lamontagne , le 15 janvier 2001 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Le nombre de compagnies offrant frauduleusement des diplômes de niveau collégial est en hausse, selon un rapport d’un organisme de surveillance indépendant. Le Bears’ Guide to Earning Degrees Nontraditionally, qui sera disponible en janvier 2001, en dénombre 481 alors qu’elle en comptait 320 dans son édition de 1998.

Les observateurs soulignent que les ‘moulins à diplômes’, ainsi qu’on les surnomme parfois, sont populaires auprès des personnes qui se désespèrent de ne pouvoir ajouter un plus à leur curriculum vitae. Les «moulins à diplômes» leurrent aussi ceux qui recherchent une véritable formation parmi la multitude de programmes offerts en ligne.

Le marché de la formation en ligne dépasse les 200 millions de dollars par année, selon l’estimation de John Bear, l’auteur du Bears’ Guide. Le professeur Barry Lumsden de l’Université du North Dakota, un spécialiste des «moulins à diplômes», indique que ces compagnies utilisent de nombreux subterfuges pour abuser les consommateurs, dont l’utilisation du «.edu» dans leur nom de domaine et l’accréditation de leur institution par des agences gouvernementales bidons.

Certains représentants gouvernementaux ont accordé de l’attention à cette problématique, selon des observateurs, mais les agences gouvernementales ont rencontré beaucoup d’obstacles dans leur tentative de faire fermer les «moulins à diplômes»; le fait que ces compagnies soient implantées dans plusieurs pays ne simplifie pas le problème.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné