Articles

Framasoft... qui peut !

Par Franck Henry , le 16 février 2004 | Dernière mise à jour de l'article le 23 juin 2013

Thot a à plusieurs reprises relayé la richesse de Framasoft : Une mission et des outils, Framasoft : la participation d’une équipe d’enseignants à un Internet associatif... Cette équipe bénévole, motivée par l’univers du libre, se trouve victime de son succès : 1500 logiciels analysés, 10 000 messages, une centaine d’articles et de tutoriels, "des mails quotidiens à ne plus savoir qu’en faire, des projets et sollicitations à la pelle...". Un peu beaucoup pour une passion aussi militante soit-elle !

Avec dérision et clin d’oeil fabuleux, les animateurs signent la morale de la fable : "La grenouille Framasoft va éclater..."

Avec un texte explicatif en guise d’argumentation crédible : " En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation". Six pages d’une migration annoncée pour 2004 (après celle de Windows vers le libre). Recentrage et renforcement de l’équipe d’animation tels sont les deux axes forts d’une nouvelle stratégie éditoriale. Non sans coupe sombre : "nous avons décidé de "mettre à la poubelle" plus de la moitié du site en nous séparant à l’amiable de notre annuaire de logiciels gratuits". Les forums attachés aux notices sont maintenus. Par contre les forums thématiques sont suspendus. Outre l’allégement visé, c’est la politique éditoriale de Framasoft qui s’en trouve ainsi renforcée : "glisser d’un annuaire de logiciels "libres et gratuits" sous Windows à un annuaire francophone général et multiOS de logiciels libres." Un pas en arrière pour deux pas libres devant ! La grenouille, le boeuf et le peuple migrateur.

Actualiser un site prend du temps, demande des compétences spécialisées et des personnes volontaires pour l’aventure. Le concours spontané mais ponctuel d’une dizaine de contributeurs, même s’il participe fortement à la dynamique coopérative prônée par Framasoft, ne permet pas de combler "l’écart [qui] reste encore bien trop grand entre la dimension prise par le site et le travail ainsi généré." Aussi, les contributeurs via un interfaçage SPIP pourront directement ajouter, mettre à jour et traduire les notices des logiciels libres. "Il suffit qu’un faible pourcentage de nos visiteurs nous donnent de temps en temps en coup de main pour que le site retrouve rapidement des couleurs. Nous serions alors non seulement ravis d’offrir un service de qualité autour du logiciel libre mais également fiers de représenter une expérience collaborative d’envergure réussie. C’est tout le mal que nous nous souhaitons." Après la fable de la grenouille et du boeuf, espérons que la migration sera réussie. Tout conte fait, avis aux amateurs d’aventures libres et ouvertes...

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné