Articles

Les ordinateurs portables branchés sans fil dans les écoles secondaires : indéniable effet positif

Par Thot , le 10 février 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 11 février 2009


L'Association canadienne d'éducation (ACE) a été chargée par Hewlett-Packard (Canada) de formuler une étude de cas décrivant l'élaboration, la mise en oeuvre et les résultats de la Recherche sur l'utilisation d'ordinateurs portatifs en salle de classe au Nouveau-Brunswick.

«Les activités de recherche visaient à générer des conseils à l’intention du ministère de l’Éducation pendant la recherche de deux ans et à comprendre les répercussions de la remise à chaque élève d’un ordinateur adapté à des réseaux sans fil sur les méthodes pédagogiques des enseignants et le vécu d’apprentissage des élèves.»

Les chercheurs affirment :

  • Quelle que soit la mesure utilisée, les changements et améliorations du cadre d’apprentissage […] ont été frappants et extraordinairement positifs pour tous les participants de la recherche »
  • Les élèves ont immanquablement fait preuve de compétences efficaces de recherche, d’analyse et d’évaluation dans l’environnement numérique, acquises grâce à l’informatique individualisée, tant dans le cadre de travaux individuels que de projets d’équipe.
  • Les élèves écrivaient plus, produisant des travaux plus longs et de meilleure qualité qu’auparavant.
  • L’engagement des élèves dans le processus d’apprentissage dans plusieurs matières était immanquablement élevé. Les élèves, les parents et les enseignants indiquaient que l’école était devenue plus agréable pour les élèves et que la motivation personnelle avait augmenté.
  • Les enseignants faisaient état de l’amélioration du travail de tous les élèves, notant en particulier l’accroissement de l’assurance et de la qualité du travail des élèves ayant des besoins spéciaux.
  • Dans la plupart des matières, les élèves soulignaient l’amélioration de leurs notes, une plus grande sensibilisation à la façon d’améliorer la qualité de leur travail. Les chercheurs ont observé une augmentation de la compréhension métacognitive des élèves.
  • La participation accrue des élèves dans leurs études du français, langue seconde, découlant des possibilités supérieures de communiquer et d’utiliser le français dans des présentations multimédias était remarquable.
  • Le travail des élèves était plus porteur de sens pour eux, alors qu’ils composaient de la musique, simulaient le coeur humain et écrivaient pour des journaux de classe.

Parmi les élèves ayant commencé à utiliser les ordinateurs portatifs en 7e année, 97 pour cent s’en servent en classe et 75 pour cent les utilisent de 4 à 7 heures par semaine pour leurs cours de langues.

En 8e année, 100 pour cent se servent des ordinateurs portatifs en classe au moins 1 à 3 heures par semaine et 75 pour cent, de 4 à 7 heures.

L’ordinateur portatif aide les élèves à :

(plus de 90 %)

  • être mieux organisés
  • participer davantage en classe
  • être plus enclins à réviser ou à corriger leurs travaux
  • travailler plus rapidement
  • travailler davantage
  • choisir, lorsque permis, d’apporter l’ordinateur à la maison

(Plus de 80 %)

  • mieux comprendre leur travail
  • s’intéresser davantage à l’école

FACTEURS CRITIQUES DE SUCCÈS

La satisfaction chez les principaux répondants au courant de l’expérience et des résultats de la recherche sur l’utilisation d’ordinateurs portatifs du Nouveau-Brunswick était uniformément élevée.

Les principaux facteurs en cause sont :

  • un leadership caractérisé par le soutien, la collaboration et l’engagement du ministère de l’Éducation
  • une recherche préparatoire approfondie incluant des visites sur place pour informer la mise au point du projet
  • des ressources humaines attitrées au soutien pédagogique et technique
  • le choix d’écoles en fonction de l’expérience antérieure des écoles et des enseignants
  • des stratégies efficaces de communication engageant les enseignants, les parents et les élèves.

LEÇONS APPRISES

  • Des possibilités d’apprentissage professionnel devraient être offertes avant de déployer des ordinateurs et devraient devenir un élément permanent des programmes jusqu’à ce que les enseignants aient acquis de l’assurance dans leurs nouvelles pratiques.
  • L’installation informatique et les réseaux doivent être robustes et il est optimal de fournir le soutien technique dès que requis.
  • Les besoins de soutien technique diminuent après la phase initiale d’instauration, lorsque les enseignants et les élèves acquièrent de l’expérience pour régler de nombreux problèmes techniques dès qu’ils surviennent.
  • Les craintes initiales au sujet de la perte ou de l’endommagement des ordinateurs ne se sont pas avérées. En général, les ordinateurs des élèves n’ont pas nécessité plus de réparations ou de remplacements que ceux utiliséspar les adultes.
  • Les élèves et les enseignants désirent généralement qu’il soit permis aux élèves d’apporter leur ordinateur à la maison. (Des facteurs liés aux assurances, au potentiel d’endommagement et à la réalité de l’accès inégal à Internet à domicile ont fait qu’il a été décidé de limiter à l’école l’utilisation des ordinateurs.)
  • La communication avec les enseignants et les parents favorise l’acceptation et l’engagement. Les blogues de classe et d’enseignant, les wikis et ainsi de suite permettent aux parents de savoir quelles sont les attentes et ce que leurs enfants font à l’école.
  • La démonstration de l’efficacité par la recherche d’évaluation stimule la demande d’expansion à toutes les écoles.

Pour le rapport complet :

Bilan de la recherche sur l'utilisation d'ordinateurs portatifs en salle de classe au Nouveau-Brunswick : l'informatique individualisée : une intervention probante dans le mode de fonctionnement en classe - Milton, Penny (2008) - Toronto, Ont., Association canadienne d'éducation, 8 p.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné