Articles

L’utilisation des données éducatives des étudiants en administration scolaire : amélioration des enseignements en vue

Par Denys Lamontagne , le 09 février 2010

L'Office of Planning, Evaluation and Policy Development du Département de l’éducation des États-Unis publie un intéressant rapport sur l’usage des données des étudiants dans les systèmes éducatifs pour la prise de décision en éducation.

«Use of Education Data at the Local Level: From Accountability to Instructional Improvement (2010)» comporte l’examen à la fois des systèmes de gestion des données des étudiants et l’usage qui est fait des données accumulées, qu’elles soient acquises par des voies électroniques ou non.

Des études précédentes avaient déjà identifié une augmentation radicale de l’accès à ces données par les professeurs. Le rapport dresse un tableau des pratiques locales, des avantages et des obstacles dans l'utilisation efficace de ces données.

L’étude a porté sur les pratiques de 38 écoles dans 12 districts scolaires.

Les principaux éléments

La prise de décisions appuyée sur des données est un processus continu plutôt qu’occasionnel et est centré sur l’acquisition d’un système de données. On doit en tenir compte au moment de l’achat et de l’implantation du système; le but de s’en servir comme outil fait partie d’une stratégie à long terme d’amélioration.

Pour influencer l’enseignement des professeurs au jour le jour, le système de données doit fournir aux professeurs de l’information à la fois récente et pertinente pour leurs décisions d’enseignement : les résultats d’évaluation qui permettent de tracer un diagnostic valable des besoins en apprentissage des étudiants.  Si ces résultats prennent trop de temps à être fournis, ils sont peu utilisables dans le cadre d’une programmation serrée.

Le support humain et organisationnel dans l’usage des données est presque aussi important que les qualités techniques du système de données. Le développement professionnel autour des données est répandu, mais seulement une petite minorité de départements et d’écoles ont fait de l’usage des données une pratique courante chez leurs professeurs.

Les districts améliorent l’usage des données en accordant du temps aux professeurs pour se rencontrer et discuter des données, en fournissant des «coachs» qui aideront les professeurs à connecter les données à des approches d’enseignement alternatives et en créant des modèles d’utilisation dans un processus continu d’amélioration de leurs propres pratiques.

Comment relier les données des étudiants aux pratiques éducatives, comment obtenir, traiter et transmettre des données pertinentes rapidement et comment interpréter correctement les données sont les principaux défis à relever.

Pour télécharger Use of Education Data at the Local Level: From Accountability to Instructional Improvement (2010)

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné