Articles

Jusqu’où peut-on aller sans local? -

Par Denys Lamontagne , le 16 octobre 2000 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Les collèges communautaires réalisent qu’Internet est un outil parfaitement adapté à leurs besoins et ils accroissent le nombre de cours et de programmes qu’ils offrent à distance.

Internet s’avère être une solution idéale pour soutenir une croissance des inscriptions sans devoir investir dans des aménagements physiques. Le Web constitue aussi une solution attrayante pour les étudiants des collèges communautaires qui poursuivent souvent leur formation tout en travaillant à temps plein, en élevant leur famille ou en vivant en région éloignée tout en ayant un budget limité.

Les classes virtuelles deviennent alors un complément au volet traditionnel déjà en place. Les compagnies de haute technologie, telle Cisco Systems, ont collaboré avec les collèges pour préparer des programmes techniques d’une durée de deux ans pour les aider dans leur recrutement.

Bien que les coûts reliés aux logiciels, aux équipement informatiques et au développement de cours en temps que tel puissent être considérables, la possibilité de rejoindre plus d’étudiants grâce au recrutement en ligne devrait faire la différence.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné